← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Génis

Résumé du premier tour

Les résidents de Génis sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. La participation au 1er tour des municipales atteignait 71,73 % alors qu'elle s'élevait à 89,29 % en 2014 (baisse de -17,56 points). Le taux de participation dans le département de la Dordogne a baissé en comparaison avec l'élection précédente. Il était de 79,36 %, contre 64,85 % cette année.

Afin d'obtenir le statut de membre du conseil municipal, un candidat doit réaliser les résultats qui suivent : au moins 50 % des votes et plus de 25 % des suffrages des inscrits.

Élections municipales 2020 à Génis : quels sont les scores du premier tour ?

Les citoyens de Génis (24) découvrent donc désormais qui seront leurs conseillers municipaux, puisque les 11 sièges ont déjà été attribués dès le premier tour des élections municipales 2020. Pour ces élections municipales, Alexandre Bidaut est en tête du premier tour, avec 85,32 % des voix. 84,16 % des votants ont arrêté leur vote sur Jean, Claude Duffourd. Marianne Reynaud-Lasternas s'est distinguée à l'issue du premier tour, collectant 83,01 % des voix et gagnant donc la troisième position. Grâce à leur score élevé, Dany Parrot (82,23 %), Lucette Dutoict (80,69 %), Daniel Laurent (77,99 %), Jean Ancellin (77,60 %), Aurélie, Pascale Passerieux (74,51 %), Jean-Pierre Maury (72,58 %), Patrice Simonet (70,65 %) et Bruno Chapuis (67,56 %) font partie des vainqueurs de ce tour.

Au sein de ce hameau, 1,49 % de bulletins blancs et 2,23 % de suffrages invalides ont été comptabilisés.

Place maintenant à la nomination du maire dans les rangs des conseillers municipaux qui le choisissent eux-mêmes.

Résultats du premier tour - Génis

Abstention : 28.27% Participation : 71.73%

Résultats détaillés du tour 1

  • Alexandre BIDAUT, 85.32%



    Alexandre BIDAUT

    85.32 %

    221 votes

  • Jean, Claude DUFFOURD, 84.16%



    Jean, Claude DUFFOURD

    84.16 %

    218 votes

  • Marianne REYNAUD-LASTERNAS, 83.01%



    Marianne REYNAUD-LASTERNAS

    83.01 %

    215 votes

  • Dany PARROT, 82.23%



    Dany PARROT

    82.23 %

    213 votes

  • Lucette DUTOICT, 80.69%



    Lucette DUTOICT

    80.69 %

    209 votes

  • Daniel LAURENT, 77.99%



    Daniel LAURENT

    77.99 %

    202 votes

  • Jean ANCELLIN, 77.6%



    Jean ANCELLIN

    77.6 %

    201 votes

  • Aurélie, Pascale PASSERIEUX, 74.51%



    Aurélie, Pascale PASSERIEUX

    74.51 %

    193 votes

  • Jean-Pierre MAURY, 72.58%



    Jean-Pierre MAURY

    72.58 %

    188 votes

  • Patrice SIMONET, 70.65%



    Patrice SIMONET

    70.65 %

    183 votes

  • Bruno CHAPUIS, 67.56%



    Bruno CHAPUIS

    67.56 %

    175 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 475 habitants
  • 375 inscrits
  • Votants269 inscrits 71.73%
  • Abstentionnistes106 inscrits 28.27%
  • Votes blancs4 inscrits 1.49%

Article à la une des élections

Présidentielle américaine : les programmes opposés de Donald Trump et de Joe Biden

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Génis : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux dans les communes françaises s'opérera lors des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Dans les communes dont le nombre d'habitants est inférieur à 1 000, les règles de l'élection sont légèrement différentes de celles des villes plus peuplées, dans le sens où les citoyens ne votent pas pour une liste, mais directement pour un ou plusieurs candidats, parmi ceux qui ont enregistré officiellement leur candidature.

Vous êtes curieux de savoir qui est candidat à Génis pour les élections municipales 2020 ?

Pour le premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Être réélu à la mairie de Génis est l'objectif de Bruno Chapuis, maire actuel. Jean Ancellin se présente aux élections. Aux municipales 2014 où il s'était présenté, il avait accédé à un siège au conseil municipal. On retrouve également, dans la liste des candidats, Alexandre Bidaut, Jean, Claude Duffourd, Lucette Dutoict, Daniel Laurent, Jean-Pierre Maury, Dany Parrot, Aurélie, Pascale Passerieux, Marianne Reynaud-Lasternas et Patrice Simonet.

À noter : afin d'être élus à l'issue du premier tour, les candidats devront atteindre une majorité absolue, sous réserve que plus du quart des résidents enregistrés sur les listes électorales aient voté en leur faveur. Pour être élus lors de l'éventuel second tour et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir, ceux-ci devront remporter une majorité relative.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Génis ?

À l'occasion des élections municipales 2020, le conseil municipal de la commune de Génis sera élu, les 15 et 22 mars 2020. Si vous êtes français ou ressortissant de l'Union européenne, que vous êtes majeur, inscrit sur les listes électorales françaises, et que vous résidez ou payez vos impôts dans la municipalité, vous êtes invité à aller au bureau de vote.

2014 : quelles étaient les tendances des élections municipales ?

Les élections municipales prennent une forme particulière dans les communes de moins de 1000 habitants. Il s'agit d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire que les électeurs votent pour plusieurs membres à la fois et peuvent d'ailleurs élire des candidats de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les habitants de Génis avaient choisi 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Ce sont Daniel Laurent et Marianne Reynaud-Lasternas que les Génissois avaient choisis pour les administrer, aux côtés de Jean Ancellin, Patrice Simonet, Jean-Pierre Maury, Bruno Chapuis mais aussi Jean-Claude Dutoict et Aurélie Passerieux.
Pour une liste électorale forte de 420 noms, 355 citoyens sont partis glisser leur voix dans l'urne. On estime ainsi que de nombreuses personnes se sont déplacées. À titre de comparaison, le taux de participation des élections municipales de 2008 affichait 92,79 %. Ainsi, on assiste à une forte baisse de la participation.

Les derniers suffrages dévoilaient-ils les mêmes résultats ?

Plusieurs scrutins ont eu lieu après les Municipales, et les précédentes Présidentielles ont été organisées en 2017. En observant les scores de Génis lors du premier tour des dernières élections présidentielles, on remarque qu'ils sont très similaires à ceux déclarés au niveau national.
Il faut noter qu'Emmanuel Macron (En marche !) d'une part, et Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) d'autre part ont obtenu de jolis résultats au premier tour : 26,77 % et 24,31 %, devant François Fillon (Les Républicains) avec 18,15 % des votes récoltés. Il y aura eu une majorité des habitants de Génis pour voter en faveur d'Emmanuel Macron (67,3 %). Il est intéressant de noter que la baisse de la participation entre 2017 et 2012 est différente de ce qui a été constaté dans le pays (une participation en baisse de -5,8 points) : les électeurs de Génis étaient en effet 93,58 % à voter en 2012 et 83,78 % en 2017.
Renaissance (soutenue par La République en Marche) a emporté un score de 20,88 % lors des Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, obtenu 23,69 % des voix.

Quelques informations sur Génis

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens de Génis, d'élire leur conseil municipal afin de traiter des principaux enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) inhérents à la commune.

Tout ce qu'il y a à connaître sur le profil des habitants de Génis

C'est un petit village de Dordogne où vivent 478 individus. Avec ce hameau, les villes de Clermont-d'Excideuil, Brouchaud ou également Saint-Cyr-les-Champagnes sont parmi les municipalités qui constituent la Communauté de Communes Isle-Loue-Auvézère en Périgord. Si 40,24 % des Génissois ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les citoyens sont donc peu âgés. À Génis, les chiffres officiels attestent d'une part de l'immigration assez significative, à raison de 8,61 % des habitants.

Comment qualifier le niveau de vie dans la ville de Génis ?

Le marché de l'emploi est-il dynamique à Génis ? La réponse à partir des statistiques qui suivent. Les travailleurs génissois représentent 36,27 % de la population. Près de 166 habitants travaillent. Concernant les catégories, 72,41 % de cette population sont des employés et ouvriers. Presque 15 % des résidents génissois actifs sont au chômage. Les femmes forment une majeure partie des demandeurs d'emploi.
En termes de niveau de vie, le revenu fiscal médian national était d'environ 20 000 € en 2014 en France. À Génis, les résidents ont déclaré un revenu moyen de 19 420 € en 2016.
Le niveau de vie d'une commune s'estime aussi à son marché immobilier. Qu'en est-il à Génis ? Les Génissois et la location : ils s'avèrent moins de 4 % à être locataires d'une maison non HLM de 3 pièces et environ 4 % d'une maison non HLM de 4 pièces. S'il s'agit de l'acquisition d'un bien, les propriétaires sont séduits par les maisons de 5 pièces à environ 22 % quand un peu moins du tiers choisit des maisons de 4 pièces.

Qualité de vie et Génis vont-ils ensemble ?

La qualité de vie dans une ville passe également par le nombre d'infrastructures (hôpitaux, écoles, gares...) implantées dans celle-ci. On peut dire qu'elles sont assez nombreuses à Génis. Avec 47 enfants âgés de 0 à 15 ans, la ville de Génis comprend peu de familles (compte tenu de sa population totale).
L'aménagement du territoire et les services publics sont des facteurs à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution aussi. Au niveau microbiologique et physico-chimique, la qualité de l'eau est à 100 % conforme sur ces deux plans.