← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : Châtres

Résumé du premier tour

À Châtres et dans le reste de la France, les municipales se sont tenues le 15 mars 2020. En 2014, 75,91 % des citoyens s'étaient exprimés lors du premier tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 72 % à voter, soit une baisse de -3,91 points. Cette année, la part d'électeurs de la Dordogne s'étant déplacés aux urnes (64,85 %) a baissé par rapport à l'élection précédente (79,36 %).

Tout candidat qui se présente à l'élection ne peut pas obtenir le statut de conseiller municipal. On doit ainsi obtenir au moins la moitié des voix exprimées et plus du quart des suffrages des inscrits.

À Châtres, qui est en pole position au 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'identité des 11 membres du conseil municipal de Châtres (24) est donc désormais connue dès le premier tour des municipales 2020. Anne-Sophie Renoux a obtenu 96,07 % des votes et, par conséquent, se retrouve en tête de ce premier tour. Les résultats indiquent que 93,13 % des électeurs ont choisi Éliène Durand. Les candidats Céline Courbières et Michel Granger, en affichant un résultat de 92,15 %, remportent la troisième position. Parmi les nouveaux conseillers municipaux figureront également Pascal Chapoul (89,21 %), Marie-Christine Lavie (89,21 %), Cecilia Da Silva Dias (88,23 %), Bernadette Merlin (87,25 %), Béatrice Ronfort (86,27 %), Stéphanie Lefebvre (78,43 %) et Marie-France Moutier (73,52 %).

Notons que, dans ce petit village, il y a eu 2,78 % de votes blancs et 2,78 % de votes nuls.

L'élection du maire fait suite à celle des nouveaux conseillers municipaux. Il est du reste choisi dans les rangs de ceux-ci, ainsi que par eux.

Résultats du premier tour - Châtres

Abstention : 28% Participation : 72%

Résultats détaillés du tour 1

  • Anne-Sophie RENOUX, 96.07%



    Anne-Sophie RENOUX

    96.07 %

    98 votes

  • Éliène DURAND, 93.13%



    Éliène DURAND

    93.13 %

    95 votes

  • Céline COURBIÈRES, 92.15%



    Céline COURBIÈRES

    92.15 %

    94 votes

  • Michel GRANGER, 92.15%



    Michel GRANGER

    92.15 %

    94 votes

  • Pascal CHAPOUL, 89.21%



    Pascal CHAPOUL

    89.21 %

    91 votes

  • Marie-Christine LAVIE, 89.21%



    Marie-Christine LAVIE

    89.21 %

    91 votes

  • Cecilia DA SILVA DIAS, 88.23%



    Cecilia DA SILVA DIAS

    88.23 %

    90 votes

  • Bernadette MERLIN, 87.25%



    Bernadette MERLIN

    87.25 %

    89 votes

  • Béatrice RONFORT, 86.27%



    Béatrice RONFORT

    86.27 %

    88 votes

  • Stéphanie LEFEBVRE, 78.43%



    Stéphanie LEFEBVRE

    78.43 %

    80 votes

  • Marie-France MOUTIER, 73.52%



    Marie-France MOUTIER

    73.52 %

    75 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 186 habitants
  • 150 inscrits
  • Votants108 inscrits 72%
  • Abstentionnistes42 inscrits 28%
  • Votes blancs3 inscrits 2.78%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Châtres : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises devront voter pour leurs nouveaux conseillers municipaux au cours des élections des 15 mars et 22 mars 2020. Il faut savoir que le principe du scrutin de liste ne s'applique pas pour les communes dont le nombre d'habitants est en dessous de 1 000. Les citoyens qui vivent dans ces villes peuvent directement voter pour leurs candidats, parmi ceux qui ont fait acte de candidature.

Châtres : qui sont les candidats aux élections municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Se maintenir à la mairie de Châtres est le nouvel objectif de Bernadette Merlin. De plus, Pascal Chapoul est candidat. Se rajoutent aussi les candidatures de Céline Courbières, Cecilia Da Silva Dias, Éliène Durand, Michel Granger, Marie-Christine Lavie, Stéphanie Lefebvre, Marie-France Moutier, Anne-Sophie Renoux et Béatrice Ronfort.

Pour information : pour pouvoir être élus dès le premier tour, les candidats doivent remporter la majorité absolue et avoir rassemblé les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. En cas de second tour, une majorité relative doit être atteinte de façon à ce que les candidats soient élus et puissent prendre l'un des 11 sièges à pourvoir.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux à Châtres ?

Les élections municipales 2020 se dérouleront les 15 et 22 mars 2020, l'occasion pour Châtres de désigner son nouveau conseil municipal. Pour participer à ces élections, avoir atteint la majorité est un critère nécessaire. Plusieurs autres conditions sont à réunir pour prendre part au suffrage : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et résider ou s'acquitter de ses impôts dans la commune concernée.

Les élections municipales à venir se différencieront-elles de celles de 2014 ?

Pour les électeurs d'une ville de moins de 1000 habitants, un type de scrutin spécifique s'applique lors des municipales : c'est un vote plurinominal avec panachage. Cela veut dire que les électeurs choisissent plusieurs candidats en même temps et, d'autre part, sont libres d'élire des membres de deux listes différentes.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de Châtres avaient été choisis. C'étaient Bernadette Merlin et Christian Segui qui avaient été élus par les Châtriers pour les diriger. Céline Courbieres, Corinne Chapoul, Eliène Durand, Chantal Gouttefangeas mais aussi Michel Granger et Sébastien Rome les ont assistés.
Aux élections, 104 voix ont été comptabilisées même si la liste électorale dénombrait 137 inscrits en tout. Cela démontre que d'assez nombreux électeurs s'étaient déplacés pour voter. Or, en 2008, les Municipales avaient vu leur taux de participation s'élever à 78,57 %. Par conséquent, on assiste à une baisse de la participation.

La même tendance s'est-elle établie lors des précédents scrutins ?

Plusieurs votes se sont tenus depuis les dernières élections municipales. Les élections présidentielles, par exemple, ont eu lieu pour la dernière fois en 2017. En 2017, les votes relevés dans les bureaux de vote sur la commune de Châtres pour le premier tour des Présidentielles ont été différents de ceux constatés à l'échelle du pays.
Les scores du premier tour ont dressé un écart : Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) de même qu'Emmanuel Macron et Marine Le Pen (Front national et En marche !) ont emporté les scores les plus élevés avec 28,23 % et 22,58 % des suffrages. Les résidents de Châtres ont été une majorité (65,74 %) à voter pour Emmanuel Macron. Tandis que le taux de participation des habitants de Châtres au second tour était de 89,92 % en 2012, il était de 82,99 %, soit 122 habitants, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de l'évolution enregistrée dans le pays entre les deux mêmes années.
Europe Écologie a obtenu un score de 15,38 % aux Européennes de 2019. La liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a, quant à elle, emporté 21,15 % des voix.

Quelques informations sur Châtres

Avec les élections municipales qui arrivent (15 et 22 mars 2020), il peut être utile pour les citoyens de Châtres d'en apprendre plus concernant la situation socio-économique de leur municipalité.

Châtres : comment décrirait-on ses habitants ?

À Châtres, 194 personnes habitent ce petit village de Dordogne. Châtres fait partie de la Communauté de Communes du Terrassonnais en Périgord Noir Thenon Hautefort, qui est aussi constituée de Peyrignac, Villac ou bien Thenon. La population est peu âgée à Châtres. Ici, 22,73 % des habitants ont entre 55 et 64 ans, mais la majorité a entre 25 et 54 ans. Les immigrés sont peu représentés parmi la population vivant dans la ville de Châtres (0,53 % des résidents).

Portrait des habitants de Châtres : comment vivent-ils ?

Un survol des secteurs suivants permet de bien cerner l'emploi à Châtres. 66,67 % des Châtriers sont des ouvriers et employés. La ville enregistre un taux d'emploi de 42,11 %, répertoriant près de 80 actifs. Le taux d'inactivité de la population châtrière s'élève à 17 % des habitants (dont une majeure partie sont des femmes).
Les Châtriers perçoivent un revenu plus faible que la moyenne nationale (environ 20 000 € par an en France en 2014, versus 17 820 € par an à Châtres en 2016).
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données qui suivent illustrent bien le niveau de vie des habitants de Châtres. Sur le marché du logement châtrier, les habitations les plus louées sont les maisons non HLM de 6 pièces (environ 4 %) et les maisons HLM de 4 pièces (environ 4 %). Dans quoi investissent les Châtriers pour devenir propriétaires ? Ils s'avèrent un peu moins de 20 % à acheter une maison de 4 pièces et environ 21 % une maison de 5 pièces.

Peut-on considérer Châtres comme une commune où il fait bon vivre ?

Dans la ville de Châtres, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. On comptabilise 32 enfants, âgés de 0 à 15 ans, dans la ville de Châtres.
L'agencement du territoire et les services publics sont des facteurs à prendre en compte pour la sélection d'un lieu de résidence. La pollution également. La qualité de l'eau se mesure, tant sur le plan microbiologique que physico-chimique. L'observatoire national de l'eau précise en effet qu'elle se révèle 100 % conforme.