← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Saint-Gildas

Résumé du premier tour

Les élections municipales ont mobilisé les citoyens de Saint-Gildas le 15 mars 2020. Lors du premier tour des élections municipales, 72 % des citoyens s'étaient rendus aux urnes. Le taux de participation est de ce fait en baisse (-21,10 points) au regard de 2014, puisqu'il était alors de 93,10 %. On constate que la participation dans le département des Côtes-d'Armor a baissé, par rapport à la précédente élection (77,70 % contre 61,62 % cette année).

La fonction de conseiller municipal n'est pas attribuée à tous les candidats. Pour siéger au conseil, ils doivent avoir réuni les voix d'au moins le quart des inscrits et de plus de la moitié des électeurs.

Élections municipales 2020 à Saint-Gildas : quels sont les résultats du premier tour ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été allouée dès le premier tour des municipales 2020 à Saint-Gildas (22). Les résidents ont élu Carine Merot au 1er tour des élections municipales : elle est en première place avec 94,77 % des suffrages. On dénombre 91,04 % des votants arrêtant leur choix sur Nicolas Manivel. En troisième place, c'est Stéphane L'Hegaratte qui a obtenu 83,58 %. Bruno Cruchet (82,83 %), Isabelle Gargent (81,34 %), Anthony Tardivel (81,34 %), Yann Le Lay (77,61 %), Jean-Pierre Quéro (76,11 %), Yves Tazé (76,11 %), Annie Simon (74,62 %) et Yvon Serandour (69,40 %) se sont assuré un siège au conseil du fait de leur score élevé.

Dans ce petit village, les votes blancs constituent 0,69 % et les votes invalides 6,25 % des votes.

À présent que les conseillers municipaux ont été désignés, ils se doivent de choisir – parmi eux – celui ou celle qui deviendra maire.

Résultats du premier tour - Saint-Gildas

Abstention : 28% Participation : 72%

Résultats détaillés du tour 1

  • Carine MEROT, 94.77%



    Carine MEROT

    94.77 %

    127 votes

  • Nicolas MANIVEL, 91.04%



    Nicolas MANIVEL

    91.04 %

    122 votes

  • Stéphane LE HEGARATTE, 83.58%



    Stéphane LE HEGARATTE

    83.58 %

    112 votes

  • Bruno CRUCHET, 82.83%



    Bruno CRUCHET

    82.83 %

    111 votes

  • Isabelle GARGENT, 81.34%



    Isabelle GARGENT

    81.34 %

    109 votes

  • Anthony TARDIVEL, 81.34%



    Anthony TARDIVEL

    81.34 %

    109 votes

  • Yann LE LAY, 77.61%



    Yann LE LAY

    77.61 %

    104 votes

  • Jean-Pierre QUÉRO, 76.11%



    Jean-Pierre QUÉRO

    76.11 %

    102 votes

  • Yves TAZÉ, 76.11%



    Yves TAZÉ

    76.11 %

    102 votes

  • Annie SIMON, 74.62%



    Annie SIMON

    74.62 %

    100 votes

  • Yvon SERANDOUR, 69.4%



    Yvon SERANDOUR

    69.4 %

    93 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 309 habitants
  • 200 inscrits
  • Votants144 inscrits 72%
  • Abstentionnistes56 inscrits 28%
  • Votes blancs1 inscrits 0.69%

Article à la une des élections

Municipales : en Loire-Atlantique, une élection annulée à cause de l’abstention

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Saint-Gildas : le contexte politique des élections municipales

Le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises est prévu pour les 15 mars et 22 mars 2020, dates auxquelles auront lieu les prochaines élections. Le principe de la liste n'existe pas dans les communes de moins de 1 000 habitants. Chaque citoyen a en effet la possibilité de choisir directement ses candidats, parmi tous ceux qui ont confirmé leur candidature.

Saint-Gildas : petite présentation des candidats aux élections municipales 2020

Pour le premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Annie Simon, maire actuelle de Saint-Gildas, décide d'être candidate à sa réélection. Bruno Cruchet est également en lice. Isabelle Gargent, Stéphane L'Hegaratte, Yann Le Lay, Nicolas Manivel, Carine Merot, Jean-Pierre Quéro, Yvon Serandour, Anthony Tardivel et Yves Tazé se rajoutent à la liste des candidats à Saint-Gildas.

Pour information : les candidats sont élus au premier tour dès lors qu'ils obtiennent la majorité absolue, mais sous réserve que plus du quart des habitants inscrits sur les listes aient voté pour eux. Quant au second tour, si celui-ci a lieu, les candidats devront atteindre une majorité relative pour pouvoir être élus et prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Saint-Gildas : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, il sera temps pour les électeurs de Saint-Gildas de prendre part aux élections municipales 2020 et de désigner leur nouveau conseil municipal. Apparaître sur les listes électorales est requis pour participer à un vote. On doit donc être majeur, français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE, et s'acquitter de ses impôts ou habiter dans la commune dont il est question.

Qui sortait gagnant en 2014 ? Bilan des précédentes élections municipales

Lors d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres en même temps et peuvent également élire des candidats de deux listes différentes. Ce type de scrutin s'applique aux villes de moins de 1000 habitants lors des municipales.
C'est dès le soir du premier tour, le 23 mars 2014, que les citoyens de Saint-Gildas avaient nommé 11 membres du conseil municipal. Les Gildasiens pouvaient compter sur Michel Philippe et Yann Le Lay pour diriger leur municipalité. À leurs côtés, on pouvait retrouver Annie Jezequel, Annie Simon, Isabelle Gargent, Paul Mahe mais aussi Jean Pierre Quero et Gaëtan Préauchat.
Sur 203 inscrits, de nombreux électeurs se sont rendus aux urnes. En effet, 175 de ces derniers ont placé un bulletin dans l'urne, une forte baisse en comparaison de 2008. Les Municipales, cette année-là, avaient effectivement provoqué une participation de 92,92 %.

Observe-t-on la même tendance dans les résultats de différentes élections ?

2017 : c'est la date des dernières Présidentielles, alors que les précédentes élections municipales ont vu plusieurs scrutins dans l'intervalle. Retour en 2017 à Saint-Gildas : les résidents ont voté au premier tour des Présidentielles et les scores ont été identiques à ce que l'on a pu observer dans le reste de la France.
Les deux résultats qui se sont distingués au premier tour ont été ceux d'Emmanuel Macron (En marche !) et de François Fillon (Les Républicains) : 27,04 % et 19,5 % des votes. Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise) se situait derrière, avec 18,87 % des voix. Il y aura eu 69,23 % de suffrages des habitants de Saint-Gildas pour Emmanuel Macron au deuxième tour. Tandis que le taux de participation des résidents de Saint-Gildas au second tour était de 93,4 % en 2012, il était de 78,68 %, soit 155 citoyens, lors de la dernière élection présidentielle. Ceci dénote une baisse différente de la tendance notée dans le pays entre les deux mêmes années.
20,2 % pour l'Union de la Droite et du Centre, 22,22 % pour La République en Marche avec Renaissance : tels étaient les résultats des élections européennes 2019.

Saint-Gildas : les données clefs

Écologie, accès aux soins, transports... l'analyse des données socio-économiques d'une commune permet de bien souvent cerner les problématiques de ses résidents et expliquer en partie les résultats de l'élection municipale.

Saint-Gildas : comment considérerait-on ses citoyens ?

269 personnes vivent dans la ville de Saint-Gildas. C'est un petit village des Côtes-d'Armor. Cette ville fait également partie de la Communauté d'Agglomération Saint-Brieuc Armor Agglomération qui regroupe des communes comme Tréveneuc, Pordic ou bien Trémuson. Les habitants de Saint-Gildas sont peu âgés : la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. En parallèle, 23,67 % ont entre 55 et 64 ans. Le multiculturalisme est peu représenté à Saint-Gildas, où 0,36 % des résidents émanent de l'immigration.

Niveau de vie à Saint-Gildas : comment se positionnent ses habitants ?

Les données qui suivent donnent un aperçu de la situation quant au chômage à Saint-Gildas. Ce petit village est principalement fréquenté par des professions intermédiaires et employés qui représentent 55,42 % de sa population en activité (plus de 125 Gildasiens sont actifs, ce qui équivaut à 45,86 %). Environ 5 % de la population gildasienne déclarent percevoir le chômage. Au sein de ces bénéficiaires, une majeure partie sont des femmes.
Les chiffres indiquent qu'en termes de niveau de vie Saint-Gildas est moins élevée que la moyenne nationale. Les revenus moyens des Gildasiens s'élèvent à 17 637 € par an en 2016. Le revenu médian en France atteignait environ 20 000 € en 2014.
Surfaces, types de biens, statuts d'habitation... Les données suivantes reflètent bien le niveau de vie des résidents de Saint-Gildas. Les Gildasiens sont, pour presque 10 %, locataires de maison non HLM de 4 pièces ainsi que pour environ 5 % locataires de maison non HLM de 5 pièces. Qu'achètent les Gildasiens ? Ils s'avèrent un peu moins de 20 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et presque 22 % d'une maison de 4 pièces.

Peut-on décrire Saint-Gildas comme une ville où il fait bon vivre ?

Pour estimer la qualité de vie dans une commune, on peut se pencher sur le nombre d'infrastructures rapporté à la densité de population. Ainsi, à Saint-Gildas, les équipements essentiels pour se soigner, se déplacer ou s'instruire manquent un peu. Il y a 63 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune de Saint-Gildas, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y habitent.
Saint-Gildas fait partie des villes françaises où l'air reste peu pollué. Qu'en est-il de la qualité de l'air au niveau de votre commune ? D'après l'indice Atmo, l'indice de qualité de l'air est en moyenne de 3,75 sur l'année. Il est calculé en fonction de différents niveaux de pollution : le dioxyde de soufre, l'ozone, les poussières ainsi que le dioxyde d'azote. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Vérifiez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.