Résumé de l'élection

Les résidents du Mené sont allés voter le 15 mars 2020 dans le cadre des municipales. Seuls 42,53 % des électeurs se sont déplacés au bureau de vote, une participation particulièrement basse qui pourrait s'expliquer par les dernières annonces au sujet de l'épidémie de coronavirus.

Dès le premier tour, la liste en tête des votes obtient 50 % des sièges si elle dispose de la majorité absolue. En outre, le reste des sièges est distribué de façon proportionnelle entre l'intégralité des listes ayant remporté plus de 5 % des suffrages.

Le Mené : quels sont les scores du premier tour des élections municipales 2020 ?

La totalité des 35 sièges du conseil a donc déjà été octroyée dès le 1er tour des élections municipales 2020 au Mené (22). Gérard Daboudet, de la liste du Centre, s'impose lors du premier tour des élections municipales avec 100 % des voix. 35 des nouveaux conseillers municipaux sont issus de la même liste.

Au niveau des bulletins de vote, certains étaient blancs (5,47 %). Plusieurs habitants de cette commune ont également mis des bulletins nuls dans les urnes (24,88 %).

Le futur maire sera désigné parmi les membres du conseil municipal fraîchement élus, ainsi que par ceux-ci.

Résultats Le Mené

Abstention : 57.47% Participation : 42.53%

Résultats détaillés du tour 1

  • 1, Gérard Daboudet, Divers centre, , 100%, 1299 votes

    35 élu·e·s

    Gérard Daboudet
    Divers centre
    ENSEMBLE, AGIR POUR LE MENÉ

    100 %

    1299 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 921 habitants
  • 4385 inscrits
  • Votants1865 inscrits 42.53%
  • Abstentionnistes2520 inscrits 57.47%
  • Votes blancs102 inscrits 5.47%
  • Nombre de sièges pourvus au conseil municipal 35/35

Second tour des municipales : coups de fils aux électeurs, rencontres dans les parcs ou sur les réseaux, comment les candidats s'adaptent pour faire campagne

Obligés de s'accomoder des règles sanitaires, les candidats et leurs équipes doivent trouver de nouveaux moyens d'approcher les électeurs avant le second tour, prévu le 28 juin. 

Actualités locales sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Le Mené : le contexte politique des élections municipales

Les communes françaises sont invitées les 15 et 22 mars 2020 à renouveler leur conseil municipal lors des élections. Découvrez, enfin, qui sont les candidats dans la ville du Mené.

Vous êtes curieux de savoir qui est candidat au Mené pour les élections municipales 2020 ?

La date limite pour déposer sa candidature pour les Municipales 2020 était le 27 février. Pourtant, une seule liste se présente : Tête de liste d'ENSEMBLE, AGIR POUR LE MENÉ, Gérard Daboudet est candidat et représente le Centre. Il avait déjà emporté un siège au conseil municipal lors des dernières élections municipales de 2014.

Municipales 2020 : quels sont les enjeux au Mené ?

Les élections municipales 2020 se tiendront les 15 et 22 mars 2020. À cette occasion, le conseil municipal du Mené sera connu. Comme pour toutes les élections en France, on doit avoir plus de 18 ans pour participer. D'autres critères sont obligatoires. Il faut payer ses impôts ou résider dans la commune, figurer sur les listes électorales et être français ou membre de l'UE.

Bilan des élections municipales de 2014

Pendant les élections municipales, les scrutins s'adaptent aux villes. En effet, les électeurs des villes de moins de 1000 habitants disposent d'un scrutin plurinominal avec panachage, c'est-à-dire qu'ils peuvent voter pour plusieurs candidats en même temps et également pour des membres de deux listes différentes.
Le 23 mars 2014, au Mené, dès le soir du premier tour, les citoyens élisaient 15 membres du conseil municipal. Franck Cherdel, Gilles Caradeuc, Alain Tardivel, Yvon Perrin mais aussi Yveline Simard et Nicole Collet avaient épaulé Pierre-Yves Buhan, Gérard Daboudet et André Cherel. Ceux-ci avaient accepté, de la part des Collinéens, le devoir de diriger la municipalité.
Point sur le taux de participation : il a été répertorié que de nombreux électeurs étaient venus aux bureaux de vote afin d'y glisser un bulletin. Effectivement, 502 votes ont été recensés sur un total de 572 inscrits. Une forte hausse peut donc être constatée, par rapport aux dernières Municipales de 2008 où la participation avait franchi 81,72 %.

Est-il possible que cette évolution ait été présente aux précédents scrutins ?

Les dernières élections présidentielles datent de 2017, et il y a eu plusieurs élections depuis les précédentes Municipales. En comparant aux résultats au niveau du territoire, les voix des résidents du Mené étaient différentes de celles de l'ensemble des électeurs français lors du premier tour des dernières élections présidentielles.

Le Mené : les informations clefs

Avant de se rendre aux urnes lors des élections municipales (15 et 22 mars 2020), il peut être enrichissant pour les citoyens du Mené de se pencher sur les objectifs socio-économiques de leur municipalité.

Pour mieux cerner le profil des résidents du Mené

Le Mené est une petite ville des Côtes-d'Armor. Ses habitants sont au nombre de 6 417. La fondation de la Communauté de Communes Loudéac Communauté - Bretagne Centre a donné la possibilité d'attacher cette ville à des villes avoisinantes, telles que Trévé, Gomené ou bien Laurenan. Les habitants sont peu âgés : la majorité a entre 25 et 54 ans et 23,31 % des résidents ont entre 55 et 64 ans. Le pourcentage des résidents immigrés est peu élevé (6,70 %).

Le Mené : comment caractériser son niveau de vie ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi au Mené, les données suivantes sont essentielles. Les actifs collinéens constituent 43,34 % de la population. Plus de 2 766 habitants travaillent. Pour ce qui est des statuts, 64,29 % de cette population sont des ouvriers et employés. D'un point de vue statistique, les femmes sont moins actives dans l'agglomération collinéenne. En effet, presque 10 % de la population est en demande d'emploi et plus de la moitié sont des femmes.
Les ménages collinéens bénéficiaient d'un revenu médian de 19 086 € par an en 2014. En comparaison, le revenu médian s'élevait à plus de 20 000 € en France cette même année. Les 30 à 39 ans représentent une portion significative des 15 % de la population vivant dans la précarité. Les citoyens déclarent une moyenne de 11 433 € de revenus annuels pour les plus pauvres, contre des gains qui s'élèvent en moyenne à 29 672 € pour les plus aisés.
Pour en savoir plus au sujet du marché immobilier collinéen, regardez les données qui suivent, elles devraient vous éclairer. Environ 4 % des Collinéens sont locataires de maisons non HLM de 5 pièces et environ 3 % louent une maison non HLM de 4 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont environ 22 % à choisir une maison de 5 pièces et un peu plus du quart pour une maison de 6 pièces.

Comment définir l'environnement de vie au Mené ?

Force est de reconnaître que les infrastructures essentielles (hôpitaux, gares ou écoles, entre autres) sont assez nombreuses au Mené. Pour se soigner intra-muros, on retrouve 3 urgences, maternités ou pharmacies à disposition des résidents. On peut dire qu'un assez grand nombre de familles habitent la commune quand on sait qu'il y a 1 177 enfants âgés de 0 à 15 ans sur le total des résidents. Ils disposent de 1 crèche ainsi que 5 établissements scolaires.
Il est important de se renseigner sur les principaux indices de pollution. Que penser de la qualité de l'eau ? Elle se révèle conforme à 100 % sur deux plans : niveau microbiologique ​et niveau physico-chimique. Parcourez les données de L'observatoire national de l'eau pour en savoir plus.