← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Les Pins

Résumé du premier tour

Ce 15 mars 2020, les citoyens des Pins ont voté pour les municipales. 63,39 % des citoyens sont allés aux urnes, par rapport à 69,72 % au scrutin de 2014 (baisse de -6,33 points). À l'échelle départementale (Charente), on constate que le taux de participation a baissé depuis l'élection précédente. Il était de 73,15 %, contre 56,08 % cette année.

Pour être à même d'entrer au conseil municipal, un candidat se doit d'avoir obtenu au moins 50 % des suffrages exprimés et 25 % des votes des inscrits.

Élections municipales 2020 aux Pins : quels sont les résultats du 1er tour ?

Les 11 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les élections municipales 2020 se terminent donc aux Pins (16). Nathalie Duminy est parvenue en première place du premier tour des élections municipales en remportant 98,23 % des voix exprimées. Frederic Besson a séduit 95,15 % des électeurs de la municipalité. Les suffrages recensés pour Sophie Damperat (94,27 %) la propulsent en troisième position. Parmi les nouveaux conseillers municipaux figureront également Patrick Clement (93,39 %), Patrice Aillot (92,51 %), Jean-Yves Penigaud (92,07 %), Didier Sellier (92,07 %), Christelle Vignaud (91,18 %), Serge Braquet (90,30 %), Pascal Point (86,78 %) et Gilbert Barussaud (85,02 %).

Les bulletins de vote de ce petit village ont été comptabilisés : il y a eu 1,29 % de votes blancs et 0,86 % de bulletins non valides.

Après avoir été désignés, les membres du conseil municipal sont conviés à choisir – dans leurs rangs – le futur maire.

Résultats du premier tour - Les Pins

Abstention : 36.61% Participation : 63.39%

Résultats détaillés du tour 1

  • Nathalie DUMINY, 98.23%



    Nathalie DUMINY

    98.23 %

    223 votes

  • Frederic BESSON, 95.15%



    Frederic BESSON

    95.15 %

    216 votes

  • Sophie DAMPERAT, 94.27%



    Sophie DAMPERAT

    94.27 %

    214 votes

  • Patrick CLEMENT, 93.39%



    Patrick CLEMENT

    93.39 %

    212 votes

  • Patrice AILLOT, 92.51%



    Patrice AILLOT

    92.51 %

    210 votes

  • Jean-Yves PENIGAUD, 92.07%



    Jean-Yves PENIGAUD

    92.07 %

    209 votes

  • Didier SELLIER, 92.07%



    Didier SELLIER

    92.07 %

    209 votes

  • Christelle VIGNAUD, 91.18%



    Christelle VIGNAUD

    91.18 %

    207 votes

  • Serge BRAQUET, 90.3%



    Serge BRAQUET

    90.3 %

    205 votes

  • Pascal POINT, 86.78%



    Pascal POINT

    86.78 %

    197 votes

  • Gilbert BARUSSAUD, 85.02%



    Gilbert BARUSSAUD

    85.02 %

    193 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 446 habitants
  • 366 inscrits
  • Votants232 inscrits 63.39%
  • Abstentionnistes134 inscrits 36.61%
  • Votes blancs3 inscrits 1.29%

Article à la une des élections

Gérald Darmanin démissionne du Conseil régional des Hauts-de-France et annoncera bientôt sa décision pour Tourcoing, ville dont il est maire

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Les Pins : le contexte politique des élections municipales

Les futures élections des 15 mars et 22 mars 2020 seront organisées par les communes françaises afin qu'elles renouvellent leurs conseillers municipaux. Si votre commune comptabilise moins de 1000 habitants, vous pourrez donc directement élire vos candidats, parmi ceux dont la candidature a été officiellement reconnue.

Voici les candidats annoncés aux Pins pour les Municipales 2020

Lors du premier tour des Municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats qui suivent. Patrice Aillot est en lice. Aux élections municipales de 2014, il avait obtenu un siège au conseil municipal. Gilbert Barussaud, Frederic Besson, Serge Braquet, Patrick Clement, Sophie Damperat, Nathalie Duminy, Jean-Yves Penigaud, Pascal Point, Didier Sellier et Christelle Vignaud se présentent également aux élections.

S'ils décrochent la majorité absolue, les candidats peuvent être élus à l'issue du premier tour, sous réserve que plus du quart des citoyens enregistrés sur les listes aient voté pour eux. En cas de second tour, les candidats doivent atteindre la majorité relative pour alors accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Les Pins : quels sont les enjeux des Municipales ?

Durant ces élections municipales 2020, qui se tiendront les 15 et 22 mars 2020, les citoyens des Pins choisiront leur nouveau conseil municipal. Sont invités à cette élection les Français ou les ressortissants d'un pays de l'UE, qui sont majeurs, qui sont inscrits sur les listes électorales françaises et qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité dont il est question. Si vous remplissez ces conditions, vous êtes convié à voter.

Comment ont évolué les tendances depuis les dernières élections municipales (2014) ?

Le scrutin plurinominal avec panachage concerne, lors des municipales, les villes de moins de 1000 habitants. Ainsi, les électeurs votent pour plusieurs candidats en même temps et peuvent également désigner des membres de deux listes différentes.
23 mars 2014 : les citoyens des Pins avaient élu 11 membres du conseil municipal dès le soir du premier tour. Alors que Gilbert Barussaud et Sophie Damperat avaient obtenu les voix des Pinusiens pour les administrer, Didier Sellier, Patrice Aillot, Patrick Clement, Pascal Point mais aussi Jean-Yves Penigaud et Olivier Gacon étaient à leurs côtés.
Parmi les 360 inscrits sur les listes électorales, assez peu de citoyens sont allés voter (251 votes). Ce taux de participation montre une forte baisse en regard de celui recensé à l'issue des précédentes élections municipales, en 2008, où il était de 84,23 %.

Cette tendance s'est-elle propagée d'une élection à une autre ?

Il n'y a pas eu de scrutin depuis les élections présidentielles de 2017, mais plusieurs élections se sont déroulées depuis les dernières élections municipales. Le choix de la population des Pins a été différent de ce qui est ressorti sur le reste du pays en ce qui concerne le premier tour des dernières élections présidentielles, en 2017.
Tandis que Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) d'une part et Marine Le Pen (Front national) d'autre part emportaient 25,08 % et 22,37 % des suffrages au premier tour, Emmanuel Macron se plaçait derrière avec 21,02 %. Avec 58,66 % des votes, le choix des électeurs des Pins a été à l'avantage d'Emmanuel Macron. Aux Pins, 83,98 % des résidents s'étaient déplacés pour ces dernières élections (304 votants), contre 84 % en 2012.
En 2019, les élections européennes ont démontré la préférence des Pinusiens pour Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen), liste qui a emporté 29,32 % des suffrages. Quant à la liste La République en Marche avec Renaissance, les habitants des Pins étaient 18,85 % à déposer un bulletin à son nom.

Les Pins : les informations clefs

Ces 15 et 22 mars prochains, les électeurs des petites et grandes villes sont appelés à désigner leurs nouveaux conseillers municipaux. Les résultats lors des dépouillements pourront sans doute être expliqués à l'aide des chiffres socio-économiques de la commune : accès aux soins, écologie, chômage... Quels seront les enjeux de ces élections municipales 2020 ?

Quelles sont les spécificités des résidents des Pins ?

La commune des Pins compte 462 âmes. C'est une ville de Charente. Aux alentours, on trouve Montemboeuf, Lessac ou également Ambernac qui sont des villes attachées aux Pins, par l'intermédiaire de la Communauté de Communes de Charente Limousine. Les Pinusiens sont en général peu âgés (la majorité de la population a entre 25 et 54 ans et 21,99 % ont entre 55 et 64 ans). Le nombre des résidents immigrés est peu important (3,02 %).

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie aux Pins

Ces statistiques aident à analyser le marché du travail aux Pins. Comptant pour 72,50 % de la population active, les catégories des employés et ouvriers jouissent d'une belle représentation. Les Pinusiens en poste sont plus de 228 et constituent 49,14 % des habitants. 8 % des habitants de l'agglomération pinusienne en âge de travailler sont à la recherche d'un travail. Plus de la moitié sont des hommes.
Les résidents des Pins touchaient en moyenne 19 562 € par an en 2016 – contre plus de 20 000 € de revenu fiscal médian pour la France en 2014. Les Pinusiens ont donc un niveau de vie similaire à la moyenne nationale.
Au même titre que les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une indication essentielle sur les communes et leur dynamisme. Quand ils louent, les Pinusiens choisissent pour environ 3 % une maison non HLM de 4 pièces et pour environ 2 % une maison non HLM de 5 pièces. Si l'on s'intéresse au marché des propriétaires, on constate qu'ils sont plus de 25 % à acheter une maison de 5 pièces et environ 28 % pour une maison de 6 pièces.

Comment définir le cadre de vie aux Pins ?

Dans la ville des Pins, les équipements (hôpitaux, gares, écoles...) manquent un peu. Il y a 73 enfants en âge d'aller à l'école dans la commune, il y a donc un assez grand nombre de familles (par rapport au nombre total d'habitants).
La qualité de vie dans une ville est entre autres en lien avec pollution ambiante. Le saviez-vous ? L'eau se révèle à 100 % conforme côté qualité. Rien de particulier n'a été détecté, tant sur le plan microbiologique​ que physico-chimique​. C'est ce qui est précisé par L'observatoire national de l'eau.