← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Sallen

Résumé du premier tour

Les électeurs de la ville sont allés voter pour les municipales qui ont eu lieu à Sallen le 15 mars 2020. Le taux de participation au premier tour des élections municipales était de 60,66 % alors qu'il atteignait 73,40 % en 2014 (baisse de -12,74 points). Cette année, la part de citoyens du Calvados s'étant déplacés aux urnes (52,66 %) a baissé en comparaison avec le scrutin précédent (71,63 %).

Si au moins le quart des inscrits et plus de la moitié des votants glissent un bulletin pour un candidat, ce dernier est élu au conseil municipal.

À Sallen, qui est en tête au 1er tour des élections municipales 2020 ?

L'ensemble des sièges du conseil municipal (11) a été attribué dès le premier tour des élections municipales 2020 à Sallen (14). Scores du 1er tour des municipales : Bruno Larsonneur s'impose grâce à 89,81 % des votes. Hervé Lefieux a séduit 86,11 % des citoyens de la commune. Avec 84,25 % des suffrages, Stéphane Marie s'offre la troisième place à l'issue du premier tour. Jean Colasse (78,70 %), Anne-Marie Hue (76,85 %), Denis Chaillon (75 %), Guillaume Auvray (72,22 %), Joël Bobier (70,37 %), Aude Hebert (66,66 %), Lydie Horel (66,66 %) et Amélie Leroux (57,40 %) ont été plébiscités par les résidents, comme en témoigne leur résultat assez élevé.

Le ou la prochain(e) maire va maintenant être choisi(e) par et parmi les nouveaux conseillers municipaux.

Résultats du premier tour - Sallen

Abstention : 39.34% Participation : 60.66%

Résultats détaillés du tour 1

  • Bruno LARSONNEUR, 89.81%



    Bruno LARSONNEUR

    89.81 %

    97 votes

  • Hervé LEFIEUX, 86.11%



    Hervé LEFIEUX

    86.11 %

    93 votes

  • Stéphane MARIE, 84.25%



    Stéphane MARIE

    84.25 %

    91 votes

  • Jean COLASSE, 78.7%



    Jean COLASSE

    78.7 %

    85 votes

  • Anne-Marie HUE, 76.85%



    Anne-Marie HUE

    76.85 %

    83 votes

  • Denis CHAILLON, 75%



    Denis CHAILLON

    75 %

    81 votes

  • Guillaume AUVRAY, 72.22%



    Guillaume AUVRAY

    72.22 %

    78 votes

  • Joël BOBIER, 70.37%



    Joël BOBIER

    70.37 %

    76 votes

  • Aude HEBERT, 66.66%



    Aude HEBERT

    66.66 %

    72 votes

  • Lydie HOREL, 66.66%



    Lydie HOREL

    66.66 %

    72 votes

  • Amélie LEROUX, 57.4%



    Amélie LEROUX

    57.4 %

    62 votes

  • Joëlle LECARPENTIER, 51.85%



    Joëlle LECARPENTIER

    51.85 %

    56 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 297 habitants
  • 183 inscrits
  • Votants111 inscrits 60.66%
  • Abstentionnistes72 inscrits 39.34%
  • Votes blancs0 inscrits 0%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Sallen : le contexte politique des élections municipales

Les élections des 15 mars et 22 mars 2020 permettent le renouvellement des conseillers municipaux des communes françaises. Dans les communes de moins de 1 000 habitants, les électeurs élisent directement leurs candidats parmi ceux ayant soumis leur candidature, qu'elle soit isolée ou groupée.

Qui, à Sallen, se présente pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les citoyens auront le choix entre les candidats qui suivent. Guillaume Auvray sera candidat. Depuis les municipales 2014 où il s'était présenté, il dispose d'un siège au conseil municipal. Vous pourrez aussi retrouver sur les bulletins de vote Joël Bobier, Denis Chaillon, Jean Colasse, Aude Hebert, Lydie Horel, Anne-Marie Hue, Bruno Larsonneur, Joëlle Lecarpentier, Hervé Lefieux, Amélie Leroux et Stéphane Marie.

Obtenir la majorité absolue au premier tour n'est pas suffisant pour être élu, il faut également que le candidat bénéficie de plus d'un quart des votes des résidents enregistrés sur les listes électorales. S'il y a un second tour, une majorité relative devra être remportée pour que le candidat soit élu et puisse prétendre à l'un des 11 sièges à pourvoir.

Sallen : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'occasion des élections municipales 2020, les résidents de Sallen choisiront, les 15 et 22 mars 2020, un nouveau conseil municipal. Les Français ou les ressortissants d'un pays de l'Union européenne, qui s'acquittent de leurs impôts ou habitent dans la municipalité, qui ont au moins 18 ans et qui sont inscrits sur les listes électorales françaises sont invités à aller aux bureaux de vote pour ce suffrage.

En 2014 se déroulaient les dernières Municipales : qu'en retenir ?

Dans certaines villes, les électeurs peuvent élire plusieurs candidats à la fois, et également désigner des membres de deux listes différentes lors de ces élections municipales. Seules les communes de moins de 1000 habitants sont visées par ce scrutin plurinominal avec panachage.
11 membres du conseil municipal de la commune de Sallen avaient été choisis lors du scrutin qui se tenait le 23 mars 2014. Les scores étaient connus dès le soir du premier tour. C'étaient Guillaume Auvray, Bruno Larsonneur et Gilbert Marie qui avaient été désignés par les habitants de la commune pour les diriger. Joëlle Lecarpentier, Joël Bobier, Anne-Marie Hue, Denis Chaillon mais aussi Jean Challes et Rémi Cauvin les ont accompagnés.
On recense d'assez nombreux votants à ce scrutin : 138 voix ont été décomptées pour une liste de 188 personnes au total. Ce taux de participation induit une forte baisse si nous le confrontons à celui des précédentes élections municipales de 2008 (78,68 %).

Une tendance qui s'est transposée aux Présidentielles et Européennes ?

Quant aux autres types de scrutin depuis les dernières Municipales, on en compte plusieurs. Les précédentes élections présidentielles, quant à elles, ont eu lieu en 2017. En analysant les résultats du premier tour sur la commune de Sallen lors des précédentes Présidentielles, en 2017, on observe qu'ils étaient différents de ce qui a été recensé à l'échelle nationale.
Le premier tour a vu se distinguer François Fillon (Les Républicains) mais également Marine Le Pen (Front national) qui ont obtenu, respectivement, 37,84 % et 25 % des votes. Emmanuel Macron a été choisi au deuxième tour par les résidents de Sallen qui ont voté à 52,11 % pour lui. La part d'électeurs parmi les habitants de Sallen s'élevait à 156 au second tour, soit 82,11 % de participation.
Alors que l'Union de la Droite et du Centre emportait 20,19 % des suffrages aux Européennes 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a pu compter sur le soutien de 37,5 % des citoyens.

Sallen : les informations clefs

Les 15 et 22 mars se déroulent les élections municipales dans le pays. C'est alors le moment le plus indiqué de se rendre compte de la condition socio-économique dans la municipalité de Sallen.

Quel est le profil des habitants de Sallen ?

Sallen, cette commune du Calvados, est peuplée de 302 personnes. La Communauté de Communes Isigny-Omaha Intercom regroupe Sallen avec plusieurs autres villes, comme Bernesq, Balleroy-sur-Drôme ou Tournières. Si 19,02 % des habitants de la commune ont entre 55 et 64 ans, la majorité de la population a entre 25 et 54 ans. Les habitants sont donc peu âgés. Les immigrés sont peu présents dans la commune de Sallen où ils représentent 3,36 % de la population.

Sallen : comment définir son niveau de vie ?

Pour présenter une vision complète du marché de l'emploi à Sallen, les données qui suivent sont primordiales. Ce petit village est essentiellement fréquenté par des cadres et professions intellectuelles supérieures et ouvriers qui constituent 46,15 % de sa population active (plus de 135 habitants de la commune sont actifs, soit 45,30 %). Presque 15 % des habitants de la commune se retrouvent à la recherche d'un travail, parmi eux, plus de la moitié sont des femmes.
Si l'on désire confronter les chiffres, le niveau de vie à Sallen s'avère moins élevé que celui de la France. Le revenu fiscal médian des habitants de la commune s'élevait à 17 837 € sur l'année 2016 lorsque le revenu fiscal médian français était de 20 000 € au cours de l'année 2014.
Finalement, le marché immobilier reste un très bon indicateur de l'attractivité d'une ville : les habitants de la commune sont-ils plutôt locataires ou bien propriétaires, habitent-ils davantage des maisons ou des appartements ? Niveau location, les habitants de la commune cherchent plus souvent les maisons non HLM de 4 pièces (6 %) ainsi que les maisons non HLM de 5 pièces qui correspondent à environ 4 % de la demande. Qu'achètent les résidents au sein de votre ville ? Les foyers sont presque 25 % à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et presque 25 % d'une maison de 6 pièces.

Peut-on considérer Sallen comme une ville où il fait bon vivre ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on compte le nombre d'infrastructures comparé au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est idéal pour comprendre la capacité de la commune à satisfaire les attentes de ses habitants. À Sallen, les équipements manquent un peu. Si on compare avec la population totale, un assez grand nombre de familles vivent à Sallen, car on recense actuellement 68 enfants, âgés de 0 à 15 ans.
La pollution peut être un réel fléau si elle est récurrente ; les indices de qualité de l'eau ou de l'air sont des critères instructifs à ce sujet. Comment peut-on évaluer la qualité de l'eau ? L'observatoire national de l'eau vous permet de le savoir. D'après des examens, elle se révèle conforme à 100 % tant sur le plan microbiologique que physico-chimique.