← Tous les résultats

Municipales

Résultats des élections municipales : La Malmaison

Résumé du premier tour

Le 15 mars 2020, les électeurs de La Malmaison se sont rendus aux urnes pour les municipales. Les habitants ont été à peine 43,42 % à avoir glissé un bulletin de vote dans les urnes lors des élections. La pandémie du coronavirus a éventuellement influencé ce chiffre. Dans le département de l'Aisne, la participation a baissé en comparaison avec l'élection précédente (75,22 % contre 59,64 % cette année).

Afin de devenir conseiller municipal, un candidat doit réaliser les scores suivants : au moins 50 % des voix et plus du quart des votes des inscrits.

Premier tour des élections municipales 2020 à La Malmaison : quels sont les résultats ?

Les 11 sièges du conseil municipal de La Malmaison (02) ont donc déjà été assignés dès le 1er tour des élections municipales 2020. En récoltant 96 % des suffrages, Frédéric Bernardin et Ingrid Carpentier arrivent en première place du premier tour des élections municipales. Les citoyens ont choisi Stephane Varlot à 94,40 % au premier tour, en lui attribuant la troisième position. De nouveaux membres du conseil municipal ont obtenu un chiffre élevé : Aurelie Froment (92,80 %), Gaetan Cordelette (91,20 %), Laurent Boineau (90,40 %), Paulette Leroux (90,40 %), Antoine Oudin (90,40 %), Gérard Licette (89,60 %), Angela Cartigny (87,20 %) et Charles Taufour (80,80 %).

Tandis que 4,55 % des bulletins glissés dans les urnes de ce hameau étaient invalides, 0,76 % des suffrages étaient des bulletins blancs.

L'heure est désormais à l'élection du maire par les nouveaux conseillers municipaux et parmi eux.

Résultats du premier tour - La Malmaison

Abstention : 56.58% Participation : 43.42%

Résultats détaillés du tour 1

  • Frédéric BERNARDIN, 96%



    Frédéric BERNARDIN

    96 %

    120 votes

  • Ingrid CARPENTIER, 96%



    Ingrid CARPENTIER

    96 %

    120 votes

  • Stephane VARLOT, 94.4%



    Stephane VARLOT

    94.4 %

    118 votes

  • Aurelie FROMENT, 92.8%



    Aurelie FROMENT

    92.8 %

    116 votes

  • Gaetan CORDELETTE, 91.2%



    Gaetan CORDELETTE

    91.2 %

    114 votes

  • Laurent BOINEAU, 90.4%



    Laurent BOINEAU

    90.4 %

    113 votes

  • Paulette LEROUX, 90.4%



    Paulette LEROUX

    90.4 %

    113 votes

  • Antoine OUDIN, 90.4%



    Antoine OUDIN

    90.4 %

    113 votes

  • Gérard LICETTE, 89.6%



    Gérard LICETTE

    89.6 %

    112 votes

  • Angela CARTIGNY, 87.2%



    Angela CARTIGNY

    87.2 %

    109 votes

  • Charles TAUFOUR, 80.8%



    Charles TAUFOUR

    80.8 %

    101 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Résultats affichés : 5 premiers

Détails de la participation

  • 413 habitants
  • 304 inscrits
  • Votants132 inscrits 43.42%
  • Abstentionnistes172 inscrits 56.58%
  • Votes blancs1 inscrits 0.76%

Article à la une des élections

franceinfo junior. Qui sont les candidats à l'élection présidentielle américaine ?

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

La Malmaison : le contexte politique des élections municipales

Les 15 mars et 22 mars 2020, les 410 administrés de La Malmaison devront choisir les membres du conseil municipal de leur commune. Les candidats seront ici élus directement par les citoyens le jour du vote, à l'inverse des communes de plus de 1 000 habitants où une liste est nécessaire pour se présenter.

Vous êtes curieux d'apprendre qui est candidat à La Malmaison pour les Municipales 2020 ?

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs pourront choisir entre les candidats suivants. Les élections pour la mairie de La Malmaison joueront, peut-être, en faveur de Gérard Licette, maire en fonction, qui souhaite conserver son poste actuel. Ayant obtenu un siège au conseil municipal lors des précédentes élections municipales de 2014, Frédéric Bernardin est également candidat. Laurent Boineau, Ingrid Carpentier, Angela Cartigny, Gaetan Cordelette, Aurelie Froment, Paulette Leroux, Antoine Oudin, Charles Taufour et Stephane Varlot finalisent la liste des candidats retenus.

Précisons que l'élection d'un candidat dès le premier tour est conditionnée à l'obtention d'une majorité absolue, sous réserve qu'au moins un quart des résidents inscrits sur les listes électorales se soient exprimés en sa faveur. Afin d'être élu et accéder à l'un des 11 sièges à pourvoir, il est nécessaire, en cas de second tour, de remporter une majorité relative.

La Malmaison : quels sont les enjeux des Municipales ?

À l'issue des élections municipales 2020 (les 15 et 22 mars 2020), la ville de La Malmaison disposera d'un nouveau conseil municipal. Pour information, seront à même de prendre part à ces élections tous les électeurs français ou ressortissants de l'Union européenne qui habitent ou s'acquittent d'impôts dans la municipalité, sous condition qu'ils soient majeurs et inscrits sur les listes électorales.

Retour sur la période des Municipales 2014

Dans le cadre d'un scrutin plurinominal avec panachage, les électeurs ont la possibilité de voter pour plusieurs membres à la fois et peuvent également désigner des candidats de deux listes différentes. Ce scrutin s'applique aux villes de moins de 1000 habitants durant les municipales.
C'est le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour, que 11 membres du conseil municipal de La Malmaison avaient été choisis. Les Malmaisonais avaient laissé à Laurent Boineau et Frédéric Bernardin le soin de diriger leur commune. Ingrid Carpentier, Gérard Licette, Laurent Ricard, Philippe Begard mais aussi Aurélie Froment et Daniel Varlot étaient chargés, en parallèle, de les accompagner.
Pour une liste électorale forte de 272 noms, seuls 172 citoyens sont partis glisser leur voix dans l'urne. On estime donc qu'assez peu de personnes se sont déplacées. À titre d'information, la participation des Municipales de 2008 atteignait 90,22 %. De fait, on observe une forte baisse du taux de participation.

Cette tendance s'est-elle affirmée lors des dernières élections ?

Plusieurs types de scrutin ont eu lieu à la suite des Municipales, et les précédentes Présidentielles se sont déroulées en 2017. À La Malmaison, les résultats recensés au premier tour des Présidentielles de 2017 ont été différents de ce qui a été déclaré dans toute la France.
En mettant en parallèle les résultats du premier tour, on note 42,74 % des suffrages en faveur de Marine Le Pen (Front national), 18,38 % pour François Fillon (Les Républicains) et, derrière, 12,82 % pour Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise). 62,11 % : c'est le score qu'a obtenu Marine Le Pen au second tour auprès des habitants de La Malmaison. Au second tour, il y a eu 222 participants, ce qui équivaut à 79,29 % des habitants de La Malmaison. En 2012, ils étaient 85,45 % à se déplacer, soit une évolution assez similaire à celle constatée dans le pays (-5,8 points).
À l'issue des Européennes de 2019, Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen) a emporté 44,3 % des voix pendant que La République en Marche avec Renaissance a obtenu 16,78 % des votes.

La Malmaison : les données clefs

Qu'en est-il des enjeux socio-économiques dans la commune de La Malmaison ? Les municipales, qui se tiendront les 15 et 22 mars, sont une très bonne occasion pour étudier la question.

Que pourrait-on retenir des citoyens de la ville de La Malmaison ?

La Malmaison (Aisne) accueille 410 résidents. Il faut noter que Lor, Bucy-lès-Pierrepont ou bien Goudelancourt-lès-Pierrepont sont liées à La Malmaison, notamment par le biais de la Communauté de Communes de la Champagne Picarde. La population est peu âgée puisque la majorité des résidents a entre 25 et 54 ans. Néanmoins, 15,64 % des habitants ont entre 55 et 64 ans. La Malmaison compte une portion peu significative d'immigrés : 0,73 % de sa population.

Plusieurs indicateurs concernant le niveau de vie à La Malmaison

Les chiffres qui suivent donnent une idée de la stabilité ou de la précarité des activités professionnelles des résidents de La Malmaison. Parmi une population active de 45,85 % (plus de 187 Malmaisonais), 63,16 % des travailleurs sont des ouvriers et professions intermédiaires. Le taux de chômage de la population malmaisonaise s'élève à 7 % des résidents (dont plus de la moitié sont des hommes).
Dans l'ensemble, le niveau de vie des Malmaisonais est similaire à la moyenne de la France. En 2014, le revenu médian atteignait environ 20 000 €. À La Malmaison, il était de 18 895 € par an durant l'année 2016.
Au même titre que les taux de l'emploi, ceux de l'immobilier fournissent une information indispensable sur les communes et leur attractivité. Les Malmaisonais et la location : ils sont 5 % à être locataires d'une maison non HLM de 6 pièces et plus de 3 % d'une maison non HLM de 5 pièces. Les propriétaires sont environ 25 % à investir dans une maison de 5 pièces et environ 28 % dans une maison de 6 pièces.

La Malmaison et qualité de vie vont-ils de pair ?

Les équipements malmaisonais manquent un peu pour satisfaire les demandes des résidents de cette ville. On recense 113 enfants de 0 à 15 ans, soit de nombreuses familles (par rapport au nombre total d'habitants) dans la commune.
Afin de connaître le niveau de pollution ambiant, on enregistre les indices de qualité de l'eau ou de l'air. Que sait-on sur la qualité de l'eau ? Avec L'observatoire national de l'eau, vous pourrez remarquer qu'elle répond à 100 % aux normes de qualité sur le plan microbiologique ​et physico-chimique​.