← Tous les résultats Municipales

Résultats des élections municipales : Anguilcourt-le-Sart

Résumé du premier tour

Les habitants d'Anguilcourt-le-Sart sont allés voter le 15 mars 2020 pour les élections municipales. Les électeurs ont été 50,24 % à s'exprimer au 1er tour des municipales. En 2014, ils étaient 82,41 % à s'être rendus aux bureaux de vote (baisse de -32,17 points). La participation au niveau de l'Aisne a baissé par rapport à celle du vote précédent (75,22 % contre 59,64 % cette année).

Est élu au conseil municipal tout candidat ayant emporté plus de 50 % des suffrages exprimés et 25 % des voix des inscrits.

Élections municipales 2020 : qui l'emporte lors du premier tour à Anguilcourt-le-Sart ?

La totalité des sièges du conseil municipal (11) a été attribuée dès le 1er tour des élections municipales 2020 dans la ville d'Anguilcourt-le-Sart (02). Scores du 1er tour des élections municipales : Fabien Thirel arrive premier avec 80 % des voix. Benoît Alavoine et Jean-Marie Bayard obtiennent 79,04 % des suffrages. D'autres candidats élus ont également été soutenus par les électeurs, comme le montrent les résultats assez élevés de Valérie Carette (77,14 %), Michel Meresse (77,14 %), Bernard Lemire (75,23 %), Yves Piot (75,23 %), Jean-Luc Vieville (72,38 %), Alain Fontaine (71,42 %), Corinne Coustillet (70,47 %) et Nadine Hénon (68,57 %).

Au sein de ce petit village, 0,94 % de bulletins blancs ont été comptabilisés.

L'un des membres du conseil municipal sera choisi par les autres élus pour prendre le rôle de maire.

Résultats du premier tour - Anguilcourt-le-Sart

Abstention : 49.76% Participation : 50.24%

Résultats détaillés du tour 1

  • Fabien THIREL, 80%



    Fabien THIREL

    80 %

    84 votes

  • Benoît ALAVOINE, 79.04%



    Benoît ALAVOINE

    79.04 %

    83 votes

  • Jean-Marie BAYARD, 79.04%



    Jean-Marie BAYARD

    79.04 %

    83 votes

  • Valérie CARETTE, 77.14%



    Valérie CARETTE

    77.14 %

    81 votes

  • Michel MERESSE, 77.14%



    Michel MERESSE

    77.14 %

    81 votes

  • Bernard LEMIRE, 75.23%



    Bernard LEMIRE

    75.23 %

    79 votes

  • Yves PIOT, 75.23%



    Yves PIOT

    75.23 %

    79 votes

  • Jean-Luc VIEVILLE, 72.38%



    Jean-Luc VIEVILLE

    72.38 %

    76 votes

  • Alain FONTAINE, 71.42%



    Alain FONTAINE

    71.42 %

    75 votes

  • Corinne COUSTILLET, 70.47%



    Corinne COUSTILLET

    70.47 %

    74 votes

  • Nadine HÉNON, 68.57%



    Nadine HÉNON

    68.57 %

    72 votes

Source : Ministère de l'intérieur

Détails de la participation

  • 298 habitants
  • 211 inscrits
  • Votants106 inscrits 50.24%
  • Abstentionnistes105 inscrits 49.76%
  • Votes blancs1 inscrits 0.94%

Article à la une des élections

Benjamin Griveaux chargé d'une mission sur l'alimentation des jeunes

L'actualité locale sur les élections

L'actualité nationale sur les élections

Choix de la rédaction

Anguilcourt-le-Sart : le contexte politique des élections municipales

Avec les élections des 15 mars et 22 mars 2020, le conseil municipal des communes françaises va être renouvelé. Dans les communes qui recensent moins de 1 000 habitants, les citoyens ne votent pas pour une liste, comme il est d'usage dans les villes plus peuplées, mais pour un ou plusieurs candidats qui auront obligatoirement déclaré leur candidature.

Les élections municipales 2020 : point sur les candidats à Anguilcourt-Le-Sart

Lors du premier tour des élections municipales 2020, les électeurs auront le choix entre les candidats suivants. Bernard Lemire ne veut pas lâcher la mairie d'Anguilcourt-Le-Sart et se représente. De plus, Benoît Alavoine a déposé sa candidature. Ils sont également candidats : Jean-Marie Bayard, Valérie Carette, Corinne Coustillet, Alain Fontaine, Nadine Hénon, Michel Meresse, Yves Piot, Fabien Thirel et Jean-Luc Vieville.

Rappelons qu'une élection au premier tour est conditionnée par l'obtention d'une majorité absolue. Le candidat doit d'autre part avoir reçu les voix de plus d'un quart des citoyens inscrits sur les listes électorales. S'il y a un second tour, la majorité relative doit être atteinte de façon à ce que le candidat soit élu et puisse décrocher ainsi l'un des 11 sièges à pourvoir.

Anguilcourt-le-Sart : quels sont les enjeux des Municipales ?

Les 15 et 22 mars 2020, les élections municipales 2020 auront lieu ! C'est le moment pour la commune d'Anguilcourt-le-Sart de constituer un nouveau conseil municipal. Pour prendre part à ces élections, avoir atteint la majorité est une condition nécessaire. Plusieurs autres critères sont à réunir pour participer au vote : on doit être inscrit sur les listes électorales françaises, être français ou ressortissant d'un pays membre de l'UE et habiter ou s'acquitter de ses impôts dans la municipalité concernée.

Élections municipales 2014 : zoom sur les détails des scores

C'est un scrutin plurinominal avec panachage qui régit les municipales, pour les villes de moins de 1000 habitants seulement. Dans ces communes, les électeurs peuvent voter pour plusieurs membres à la fois et sont libres de désigner des candidats de deux listes différentes.
11 membres du conseil municipal de la commune d'Anguilcourt-le-Sart ont été choisis par les habitants le 23 mars 2014, dès le soir du premier tour. Pour les diriger, les Anguilcourtois s'étaient fiés à Jean-Luc Vieville et Valérie Carette. Alain Fontaine, Bernard Lemire, Colette Locqueneux, Yves Piot mais aussi Nadine Henon et Jean-Marie Bayard étaient chargés de les épauler.
Quand ils ont été appelés aux urnes, de nombreux électeurs ont voulu participer : 178 électeurs pour 216 inscrits ont été comptés. Lorsqu'on sait que, aux précédentes Municipales de 2008, le nombre de participants égalait 82,46 %, une baisse est alors notable.

Observait-on déjà cette tendance aux dernières élections ?

Plusieurs scrutins se sont déroulés après les élections municipales, et les précédentes Présidentielles ont été organisées en 2017. À Anguilcourt-le-Sart, les résidents de la ville ont voté lors du premier tour des élections présidentielles, en 2017, et leur choix a été différent de ce qui a été recensé à l'échelle nationale.
Les deux résultats qui se sont démarqués au premier tour ont été ceux de Marine Le Pen (Front national) et de François Fillon (Les Républicains) : 31,76 % et 20,59 % des votes. Emmanuel Macron (En marche !) se trouvait derrière, avec 17,65 % des suffrages. Au deuxième tour, le choix des citoyens d'Anguilcourt-le-Sart s'est fait : 53,46 % d'entre eux ont voté en faveur de Marine Le Pen. Bon à savoir : la participation était de 88,04 %.
Les résultats des élections européennes de 2019 sont ceux-ci : 12,87 % des voix pour La République en Marche avec Renaissance et 33,66 % pour la liste Prenez le Pouvoir (liste soutenue par Marine Le Pen).

Anguilcourt-le-Sart : les informations clefs

Les 15 et 22 mars 2020, il s'agira, pour les citoyens d'Anguilcourt-le-Sart, d'élire leur conseil municipal pour traiter des principaux enjeux socio-économiques (mobilité, écologie, accès aux soins...) inhérents à la commune.

Quelques chiffres concernant la population d'Anguilcourt-le-Sart

Niveau population, Anguilcourt-le-Sart, un petit village de l'Aisne, compte 315 résidents. Avec Liez, Beautor ou Beaumont-en-Beine, Anguilcourt-le-Sart appartient à l'agglomération transfrontalière de la Communauté d'Agglomération Chauny-Tergnier-La Fère. Si 19,90 % des Anguilcourtois ont entre 55 et 64 ans, les résidents sont peu âgés (la majorité a entre 25 et 54 ans). Les immigrés sont peu présents dans la ville d'Anguilcourt-le-Sart où ils constituent 1,28 % de la population.

Quel est le niveau de vie au sein de la ville d'Anguilcourt-le-Sart ?

Les statistiques qui suivent offrent un panorama sur la situation du marché du travail à Anguilcourt-le-Sart. Voici les catégories professionnelles prédominantes à Anguilcourt-le-Sart : 55 % des actifs sont des ouvriers et professions intermédiaires. 46,01 % des résidents travaillent (c'est-à-dire environ 143 personnes). Ce sont plus les femmes qui peinent à trouver une activité professionnelle dans l'agglomération anguilcourtoise. Moins de 12 % des habitants sont au chômage et plus de la moitié de ces derniers sont des femmes.
Les Anguilcourtois bénéficient d'un niveau de vie similaire à la moyenne nationale, avec un revenu fiscal médian de 19 195 € sur l'année 2016, contre environ 20 000 € en France en 2014.
On a tendance à penser qu'une commune est riche lorsque ses résidents sont, principalement, propriétaires d'une grande maison. Qu'en est-il à Anguilcourt-le-Sart ? Les habitants sont 5 % à s'avérer locataires de maison non HLM de 5 pièces et 5 % à louer une maison non HLM de 6 pièces. Comparativement, les résidents sont un peu moins du quart à être propriétaires d'une maison de 5 pièces et autour de 27 % d'une maison de 6 pièces.

En termes d'établissements scolaires, hôpitaux et environnement... Fait-il bon vivre à Anguilcourt-le-Sart ?

Différents chiffres sont à disposition pour évaluer la qualité de vie dans une commune. Parmi ceux-ci, on trouve le nombre d'infrastructures rapporté au nombre d'habitants au kilomètre carré. Cet indicateur est parfait pour comprendre la capacité de la ville à répondre aux attentes de ses habitants. À Anguilcourt-le-Sart, les équipements manquent un peu. Il y a 78 enfants de 0 à 15 ans, dans la commune d'Anguilcourt-le-Sart, on peut constater que, par rapport au nombre total d'habitants, un assez grand nombre de familles y vivent.
Outre les aménagements de la commune, il est bon d'apprendre si la ville a une bonne qualité de l'air ou de l'eau, afin de jauger la pollution ambiante. D'après L'observatoire national de l'eau, la ​qualité de l'eau s'avère ​à 100 % ​conforme tant sur le plan microbiologique que physico-chimique​.