Infographies Présidentielle 2022 : tout comprendre aux résultats du second tour en six infographies

Clivage entre les villes et les campagnes, progression du RN, abstention record... Franceinfo tire les principaux enseignements du scrutin en graphiques et en cartes.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Six cartes et graphiques pour comprendre les résultats du second tour de l'élection présidentielle. (ELLEN LOZON / FRANCEINFO)

Cette élection présidentielle 2022 a donc abouti à une réélection : Emmanuel Macron a été désigné par les Français pour effectuer un second mandat de cinq ans en obtenant 58,54% des voix face à Marine Le Pen (41,46%), dimanche 24 avril. Si le second tour a vu s'affronter les mêmes adversaires qu'il y a cinq ans et que l'issue a été similaire, ce scrutin est cependant riche en enseignements.

>> Suivez les réactions au lendemain de la réélection d'Emmanuel Macron dans notre direct

En s'appuyant sur les données électorales, franceinfo revient sur six infographies qui permettent de tirer les principales leçons du vote.

1Emmanuel Macron dans les villes, Marine Le Pen dans les campagnes

C'est un clivage qui s'observait déjà il y a cinq ans et qui se confirme : Emmanuel Macron est largement en tête dans les grandes villes alors que Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores dans les zones rurales. Les deux candidats sont d'ailleurs quasiment à égalité en moyenne dans les communes rurales. La carte suivante déforme les communautés de communes, selon leur poids démographique, en grandissant les territoires les plus peuplés et en rétrécissant ceux qui comptent le moins d'habitants. La domination d'Emmanuel Macron dans les grands centres urbains ressort alors très nettement.

>> Présidentielle 2022 : visualisez le vote des villes et le vote des campagnes dans nos cartes

2Marine Le Pen gagne près de huit points en cinq ans

Si Emmanuel Macron l'a emporté comme en 2017, c'est bien Marine Le Pen qui apparaît en nette progression. La candidate du Rassemblement national a gagné près de 2,7 millions de voix et progresse de 7,56 points, pour atteindre un score de 41,46%, un record pour l'extrême droite. Le carte qui suit montre le candidat arrivé en tête par commune ainsi que l'intensité de cette avance, en 2017 et en 2022. Il apparaît que Marine Le Pen est arrivée en tête dans plus de la moitié des communes dimanche, et que les territoires ayant donné une large avance à Emmanuel Macron sont bien moins nombreux qu'il y a cinq ans. Le basculement des territoires d'outre-mer vers la candidate du Rassemblement national est également frappant.

>> Présidentielle 2022 : Bretagne, Creuse, outre-mer... Visualisez comment Emmanuel Macron a perdu du terrain face à Marine Le Pen en une image

3Les villes mélenchonistes ont majoritairement voté pour Emmanuel Macron

C'était l'un des grands enjeux du second tour : qu'allaient faire les électeurs de Jean-Luc Mélenchon, qui avait obtenu près de 22% des suffrages (7,7 millions de voix) au premier tour ? Il apparaît sur la carte suivante que plus de 75% des communes qui avaient placé le leader de La France insoumise en tête il y a 15 jours ont cette fois voté majoritairement pour Emmanuel Macron. C'est particulièrement vrai dans les grandes villes comme Strasbourg, ou les banlieues populaires comme la Seine-Saint-Denis. Le duel est en revanche plus serré dans les zones rurales du sud de la France. Quant aux territoires d'outre-mer, ils ont fait le choix de se tourner très majoritairement vers Marine Le Pen.

>> Présidentielle 2022 : comment ont voté les territoires où Jean-Luc Mélenchon était arrivé en tête au premier tour

4Emmanuel Macron au plus haut dans les communes aisées

Le scrutin de dimanche ne va sans doute pas aider Emmanuel Macron à se débarrasser de son image de "président des riches" : il réalise ses meilleurs scores dans les 10% des communes les plus aisés, avec plus de 70% des voix. Le duel se resserre dans les communes avec un niveau de vie médian plus faible, mais Emmanuel Macron reste en tête, y compris dans les 10% des communes les plus pauvres, avec 54% des suffrages. A noter également que l'abstention dépasse les 33% dans ces communes populaires.


>> Présidentielle 2022 : visualisez les résultats du second tour selon le niveau de vie des communes

5L'abstention en progression constante depuis 15 ans

Entre 2007 et 2022, l'abstention au second tour de l'élection présidentielle n'a cessé de progresser, passant de 16% à 28%, un niveau inédit depuis 1969. La carte suivante montre que les communes où l'abstention concerne plus d'un électeur sur quatre ont été multipliées par 26 en 15 ans, pour concerner 6 755 communes dimanche 24 avril. Ce phénomène touche l'ensemble du territoire, mais semble particulièrement enraciné en Corse et en outre-mer. Les enquêtes d'opinion relèvent également que l'abstention atteint plus de 40% chez les 18-24 ans.

>> Présidentielle 2022 : visualisez la progression de l'abstention depuis quinze ans en une image

6Emmanuel Macron, président le plus mal élu depuis plus de cinquante ans

C'est une conséquence de l'abstention record et de la baisse du score d'Emmanuel Macron comparé à 2017 : le président sortant n'a obtenu le suffrage que de 38,52% des personnes appelées aux urnes. Seul Georges Pompidou, en 1969, a fait pire dans l'histoire de la Ve République, en n'obtenant le vote que de 37,51% des personnes inscrites sur les listes électorales à l'époque. En termes de suffrages exprimés, l'avance de 17 points d'Emmanuel Macron sur Marine Le Pen est très confortable, mais c'est au plus bas pour un président opposé à l'extrême droite au second tour de la présidentielle.

>> Présidentielle : Emmanuel Macron est-il "le plus mal élu des présidents de la Ve république", comme l'affirme Jean-Luc Mélenchon ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité Présidentielle 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.