Résultats des législatives 2022 : Reconquête !, le parti d'Eric Zemmour, arrive cinquième au premier tour avec 4,24% des voix

Eric Zemmour est battu dès le premier tour dans la 4e circonscription du Var. Le fondateur du parti d'extrême droite arrive dimanche en troisième position avec 23,19% des suffrages.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Eric Zemmour, candidat de Reconquête ! aux élections législatives, à Cogolin (Var), le 21 mai 2022. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Une douche froide. Eric Zemmour et son parti se sont effondrés, dimanche 12 juin, lors du premier tour des élections législatives. Reconquête ! est arrivé en cinquième position avec 4,24% des voix, loin derrière la coalition de la majorité présidentielle (25,75%), la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes) (25,66%) et son rival d'extrême droite, le Rassemblement national (18,68%), selon les résultats définitifs du ministère de l'Intérieur.

>> Résultats, analyses… Suivez les réactions au lendemain du premier tour des élections législatives dans notre direct

Le chef de file de Reconquête !, Eric Zemmour, est battu dès le premier tour dans la 4e circonscription du Var. Le fondateur du parti d'extrême droite est arrivé en troisième position avec 23,19% des voix. C'est une déception de taille pour l'ex-candidat à l'Elysée, qui pouvait espérer l'emporter dans ce territoire où il a réalisé son meilleur score national lors de la présidentielle (22,42%).

Stanislas Rigault et Guillaume Peltier éliminés 

Deux autres personnalités de Reconquête ! sont également battues dès le premier tour. Stanislas Rigault arrive 4e dans la 2e circonscription du Vaucluse, avec 10,54% des voix. Il faisait face à Bénédicte Auzanot, élue locale du RN (26,08%) qui avait de grandes chances de l'emporter dans la lignée de la première place obtenue par Marine Le Pen dans cette circonscription à la présidentielle.

Guillaume Peltier, ex-vice-président des Républicains qui a rejoint Eric Zemmour durant la présidentielle, est battu dans la 2e circonscription du Loir-et-Cher, où il jouait sa réélection. Il arrive en 5e position avec 13,99% des voix. Le vice-président exécutif de Reconquête ! avait notamment face à lui Pascal Bioulac, un candidat investi par LR, son ancienne famille politique (17,28%). 

Ce mauvais score au premier tour des législatives s'explique en grande partie par la stratégie d'étouffement de Reconquête ! par le Rassemblement national. En refusant toute alliance politique avec Eric Zemmour et en présentant des candidats RN dans l'ensemble des circonscriptions briguées par Reconquête !, Marine Le Pen a réduit quasiment à néant les chances de qualification au second tour des candidats zemmouristes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.