Législatives 2022 : Jean-Luc Mélenchon dénonce la "bidouille" de Gérald Darmanin pour "masquer la lourde défaite du parti macroniste"

La Nupes a dénoncé lundi soir, sur le plateau de France 2, une manipulation des résultats par le ministère de l'Intérieur.

Ce qu'il faut savoir

Jean-Luc Mélenchon y croit encore. "Matignon ne s'éloigne pas, Matignon se rapproche", a déclaré le chef de file de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale, lundi 13 juin, se disant "assez confiant" au lendemain du premier tour des législatives. Pour sa première interview après ce premier tour, il a dénoncé, dans le "20 heures" de France 2, la "bidouille" du ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. "Il essaye de tripoter les chiffres", a affirmé Jean-Luc Mélenchon. "Tout ça est fait pour masquer la lourde défaite du parti macroniste", a-t-il jugé.

La Nupes et Ensemble ! sont au coude-à-coude sur le total de voix à l'échelle nationale, mais les projections donnent un net avantage aux macronistes en nombre de sièges potentiels à l'Assemblée nationale. Suivez les réactions et nos analyses dans ce direct.

Guerini appelle à voter pour la Nupes face à Le Pen. Après que la candidate de la majorité présidentielle éliminée dans la circonscription de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) a fait savoir qu'elle voterait "blanc" au second tour, le délégué général de La République en marche (LREM), Stanislas Guerini, a appelé à voter pour la candidate de la Nupes face à Marine Le Pen. "Soyons très clairs : pas une voix pour le RN (...) J'appelle à voter Marine Tondelier au second tour", a écrit sur Twitter le ministre de la Transformation publique, alors que son camp peine à définir une ligne face aux duels entre la Nupes et le RN

 Borne veut faire un tri entre les candidats Nupes. La majorité présidentielle appelle à faire barrage au Rassemblement national... et à certains candidats de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale. "Notre position, c'est aucune voix pour le Front national", a déclaré la Première ministre, au lendemain du premier tour des élections législatives. "Quand on a des candidats Nupes, si on a affaire à un candidat qui ne respecte pas les valeurs républicaines, qui insulte nos policiers, qui demande de ne plus soutenir l'Ukraine, qui veut sortir de l'Europe, alors nous n'appelons pas à voter pour lui", a-t-elle ajouté. 

La majorité présidentielle et l'union de la gauche dans un mouchoir de poche. Ensemble ! a remporté 25,75% des voix dimanche, contre 25,66% pour la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes), selon les résultats définitifs publiés par le ministère de l'Intérieur dans la nuit. Ces chiffres sont contestés par la Nupes mais défendus par l'exécutif.

Les principaux enseignements. Une abstention record, la Nupes et la majorité présidentielle au coude-à-coude, la majorité absolue loin d'être acquise pour LREM (Renaissance)... Découvrez les principaux enseignements du premier tour de ces élections législatives.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LEGISLATIVES

00h08 : Ce live est terminé pour aujourd'hui. Il reprendra mardi à 6 heures. Voici l'essentiel des actualités développées ce soir par franceinfo :

• Après avoir fait jeu égal au premier tour des élections législatives, la Nupes et la coalition présidentielle Ensemble ! entament une semaine de duel avant le second tour dimanche. Invité de France 2 lundi soir, Jean-Luc Mélenchon a revendiqué la première place et accusé Beauvau de "tripatouillages", car il estime que le ministère de l'Intérieur "reclasse des candidats Nupes en divers gauche".

La France se prépare à l'arrivée d'une vague de chaleur exceptionnelle, particulièrement précoce, énième avant-goût d'une planète qui se réchauffe. Par conséquent, le gouvernement appelle les préfets à la mobilisation et les chefs d'établissement scolaires à être attentifs.

Le Gard a connu plusieurs départs de feu importants, dont l'un a détruit 60 bungalows dans l'un des plus grands campings d'Europe, au Grau-du-Roi, et près de 200 hectares ont été brûlés.

Battue par la Croatie à Saint-Denis (1-0) malgré Kylian Mbappé et Karim Benzema, l'équipe de France a enchaîné lundi soir une quatrième contre-performance d'affilée, délaissant son titre en Ligue des nations.

23h16 : "Que ferait le pays si, dimanche, une majorité relative nous empêchait largement d'agir ? Si le poids de la Nupes entravait de façon systématique l'action du gouvernement ? Le désordre politique qui viendrait s'ajouter à l'instabilité et aux dangers du monde actuel serait une folie."

L'ancien Premier ministre Edouard Philippe explique que "son seul objectif" est "d'assurer au pays une majorité stable, solide et cohérente", dans un entretien au Figaro.

23h09 : Vous venez de vous connecter sur franceinfo.fr ? Voici trois contenus du jour à ne pas rater, logiquement dédiés aux législatives, au lendemain du premier tour :

• On vous explique pourquoi la Nupes dénonce une manipulation des résultats par le ministère de l'Intérieur ;

• Lise Kiennemann et Mathieu Lehot-Couette vous proposent de visualiser l'abstention record en deux cartes ;

• Résultats des législatives 2022 : LFI, PS, EELV… On vous dit comment s'en sortent les différents partis de la Nupes au terme du premier tour.

21h44 : Si le ministère de l'Intérieur place la coalition Ensemble ! en tête du premier tour, la Nupes dénonce des chiffres manipulés. Tout est une affaire d’étiquette : le ministère de l’Intérieur attribue à chaque candidat ce qu’il appelle une "nuance". L'alliance de la gauche l'accuse d'avoir oublié trois candidats, étiquetés divers gauche et arrivés en tête au premier tour. "L'œil sur la campagne" de France 2 vous aide à y voir plus clair.




21h27 : #une @libe #RevueDePresse https://t.co/T2DDVb1PP0

21h27 : Le quotidien Libération affiche justement en une les hésitations de la majorité présidentielle. Emmanuel Macron "peine aujourd'hui à prendre une position claire dans les circonscriptions où la Nupes fait face à l'extrême droite au second tour des législatives", résume-t-il.

21h22 : Je salue la décision d'Alexandre Freschi de retirer sa candidature dans la deuxième circonscription du Lot-et-Garonne, un choix responsable et nécessaire pour faire barrage à l'extrême droite.https://t.co/eN0M2I2hYi

21h48 : Bonsoir @cyclo_ecolo : Les triangulaires seront effectivement au nombre de huit lors du second tour. Cinq circonscriptions mettront aux prises un candidat d'Ensemble!, de la Nupes et du RN : la 3e de la Dordogne, la 1ère et la 2e du Lot-et-Garonne, la 2e de la Nièvre et la 2e du Tarn. Dans deux circonscriptions des Hauts-de-Seine, la 2e et la 3e, la triangulaire opposera LR à la Nupes et à Ensemble. Enfin, dans la 2e du Lot, il y aura un candidat PS dissident face à la Nupes et à Ensemble!.

Les candidats ont jusqu'à demain 18 heures pour déposer leur candidature pour le second tour, donc on en saura plus à ce moment-là. Stanislas Guérini affirme qu'Alexandre Freschi se désiste dans le Lot-et-Garonne... mais l'intéressé n'a pas confirmé.

21h23 : Bonsoir Violaine. Sur les huit triangulaires, y a-t-il des désistements pour faire barrage à un autre parti ? D'ailleurs, où sont ces huit circonscriptions ?

21h15 : @Bcdeuil : Candidate atypique aux législatives, dans la 7ème circonscription de Paris, Cindy Lee, présidente du Parti du Plaisir, mouvement hédoniste qu'elle a fondé en 2002, n'a recueilli que 220 votes au premier tour, soit 0,47% des suffrages exprimés.

21h23 : Bon et Cindy Lee candidate à Paris elle est élue ? On n'en parle pas ?

21h11 : Bonjour @Jum. Mes collègues ont comptabilisé ce type de duel, entre un candidat de la majorité présidentielle et du Rassemblement national, dans 107 circonscriptions, pour la plupart dans le nord-est de la France. Pour savoir dans quelles circonscriptions, vous pouvez consulter notre carte.

21h06 : Elle n'avait jamais été aussi élevée. L'abstention a atteint 52,49% lors du premier tour des élections législatives. De quoi vérifier, encore une fois, l'expression consacrée qui fait des abstentionnistes les membres du "premier parti de France". Mais celui-ci est loin d'être un bloc uniforme. Ces électeurs n'ont pas tous les mêmes raisons de ne pas aller voter. Fabien Jannic-Cherbonnel répond à trois questions soulevées par l'ampleur de ce phénomène.

20h55 : “Les électeurs ont voulu envoyer un message sur des questions environnementales et sociales en utilisant un bulletin NUPES. Mais il y a un projet qui est républicain, le nôtre.”@GabrielAttal dans #CàVous. https://t.co/SYP2Q3sSqT

20h59 : Bonsoir @Louis et @Kim. Tout à fait. "Les électeurs ont voulu envoyer un message sur des questions environnementales et sociales en utilisant un bulletin Nupes. Mais il y a un projet qui est républicain, le nôtre", a affirmé Gabriel Attal, le ministre chargé des Comptes publics, candidat dans les Hauts-de-Seine. Nous avions également relayé son interview sur France Inter ce matin.

20h59 : Gabriel Attal était sur la 5... où est le récap de son intervention SVP ? J'imagine que vous allez parler de lui, (candidat à la députation) comme vous parlez, non stop, de JL Mélenchon (qui n'est pas candidat).

20h58 : #MELENCHON sur France 2 et sur votre live.... Avez-vous aussi rapporté l'émission "C à vous" et les paroles de Gabriel Attal ?

20h49 : "Je serai Premier ministre s'il y a une majorité de députés Nupes sinon je continuerai mon combat politique, c'est ma vie."

Sur cette phrase s'achève l'interview de Jean-Luc Mélenchon. Tout au long de la semaine, des invités politiques vont se succéder en fin de journal dans "Le compte à rebours". Mercredi, la Première ministre Elisabeth Borne sera invitée.

20h45 : 🗣️ "Nous pouvons y arriver" Au lendemain du premier tour des élections #legislatives2022, @JLMelenchon est l'invité du #CompteÀRebours2022 du #JT20H https://t.co/C8NXM4KouQ

20h44 : "Je voudrais que le deuxième tour soit un deuxième tour concret."

Jean-Luc Mélenchon appelle les électeurs qui se sont abstenus au premier tour à se rendre dans les urnes.

20h43 : "Je laisse les plaisirs de la bidouille à M. Darmanin."

Jean-Luc Mélenchon est interviewé sur France 2. Le chef de file de la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale, dénonce à nouveau la façon dont le ministre de l'Intérieur considère les résultats du premier tour. "Tout ça c'est fait pour masquer que le parti macroniste a une lourde défaite", estime-t-il. "Je sais que c'est une manœuvre", insiste-t-il.

20h04 : Voici un nouveau point sur l'actualité à 20 heures :

• La France insoumise dénonce à nouveau des "tentatives de manipulation" des résultats du premier tour. Le parti de Jean-Luc Mélenchon assure que le ministère de l'Intérieur retire "du résultat de la Nupes les candidats qui étaient pourtant investis ou soutenus officiellement par notre alliance". Ce dernier est l'invité du JT de France 2. Vous pouvez suivre son interview en direct.

• Quelle attitude de la majorité présidentielle en cas de duel RN-Nupes au second tour ? La Première ministre Elisabeth Borne a appelé à ne donner "aucune voix pour le Front national", avant d'ajouter que "si on a affaire à un candidat qui ne respecte pas les valeurs républicaines, qui insulte nos policiers, qui demande de ne plus soutenir l'Ukraine ou veut sortir de l'Europe, nous n'appelons pas à voter pour lui".

• C'est la deuxième enquête initiée dans l'affaire Jacques Bouthier, cette fois dans un volet lié au financement. Une enquête pour "abus de biens sociaux", "recel d'abus de biens sociaux" et "blanchiment en bande organisée" a été ouverte le 12 mai, a appris franceinfo auprès du parquet de Paris, confirmant une révélation de M6.

La France affronte la Croatie dans le cadre de la Ligue des nations ce soir. Tenante du titre, elle n'a plus le choix : pour éviter la relégation, elle doit gagner. Pour ce match, 2 000 policiers et gendarmes sont mobilisés au Stade de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).

19h44 : Bonjour. Il n'y avait pas que la France qui votait hier. Il y avait aussi un référendum en Italie... Mais la participation n'avait rien à envier à la participation aux françaises !!! Un petit mot sur le sujet ?

18h19 : LFI, PS, EELV… Comment s'en sortent les différents partis de la Nupes au terme du premier tour ? Les quatre principaux partis de l'alliance de gauche ont connu des fortunes diverses. La France insoumise pourrait envoyer plus de 100 représentants à l'Assemblée nationale. On vous résume tout cela dans un article.

18h05 : Il est 18 heures, c'est l'heure du point sur l'actu :

• La France insoumise dénonce à nouveau des "tentatives de manipulation" des résultats du premier tour. Le parti de Jean-Luc Mélenchon assure que le ministère de l'Intérieur retire "du résultat de la Nupes les candidats qui étaient pourtant investis ou soutenus officiellement par notre alliance".

• Quelle attitude de la majorité présidentielle en cas de duel RN-Nupes au second tour ?. La Première ministre Elisabeth Borne a appelé à ne donner "aucune voix pour le Front national", avant d'ajouter que "si on a affaire à un candidat qui ne respecte pas les valeurs républicaines, qui insulte nos policiers, qui demande de ne plus soutenir l'Ukraine ou veut sortir de l'Europe, nous n'appelons pas à voter pour lui".

• Sept corps ont été retrouvés dans une fosse près de Boutcha, selon le chef de la police de Kiev. "Sept civils ont été torturés par les Russes puis lâchement exécutés d'une balle dans la tête", affirme le responsable, qui ajoute que "plusieurs victimes avaient les mains liées et les genoux attachés".

17h49 : "Nous sommes les seuls à pouvoir incarner une force d'alternance crédible à la majorité présidentielle"

Dans un communiqué, Gérard Larcher estime que le premier tour des élections législatives "doit tous nous interpeller". Le président LR du Sénat pointe le taux d'abstention record, et la majorité de voix qui s'est portée sur des "partis radicaux", comme les signes d'un "malaise démocratique". "Aucune voix ne doit aller aux extrêmes", affirme-t-il, renvoyant dos à dos le Rassemblement national et la Nupes, avant de conclure : "J'attends de la majorité présidentielle la même attitude".

17h17 : Gabriel Attal sera l'invité de "C à vous", ce soir à 19 heures sur France 5. Le ministre délégué aux Comptes publics et candidat (Ensemble !) aux élections législatives dans la 10e circonscription des Hauts-de-Seine s'exprimera avant le chef de file de la Nupes, Jean-Luc Mélenchon, invité du JT de 20 heures de France 2.

16h25 : Bonjour ! D'après les chiffres du ministère de l'Intérieur, les bulletins blancs ont représenté 1,55% des votes lors de ce premier tour - et 0,74% des inscrits.

16h25 : Quel est le « score » du vote blanc ? Merci

16h15 : La France insoumise poursuit son offensive. Dans un communiqué, elle dénonce des "tentatives de manipulation" des résultats, assurant que le ministère de l'Intérieur retire "du résultat de la Nupes les candidats qui étaient pourtant investis ou soutenus officiellement par notre alliance". "Si nous remportons une majorité des suffrages ce dimanche 19 juin, nous mettrons en place une véritable autorité électorale indépendante", ajoute la formation.

15h54 : Malgré un mode de scrutin qui ne nous est pas favorable, vous êtes 255 000 à avoir voté pour le Parti animaliste aux #legislatives, soit 1,51%. C’est un message fort envoyé à la classe politique ! Un grand merci à toutes et à tous pour votre mobilisation ! Le combat continue ! https://t.co/dLlzSR8OCS

15h54 : Bonjour @Delphine et @Kat, nous n'avons malheureusement pas de carte pour rassembler les résultats du Parti animaliste... Le ministère de l'Intérieur lui-même n'a pas isolé ce parti dans ses résultats par nuance politique. Mais nous avons évoqué le score de Laurent Baffie, candidat du Parti animaliste à Paris, et le groupe a revendiqué un score de 1,51% au niveau national dans un tweet.

15h56 : Bonjour Luc Chagnon ! Qu'en est-il des candidats du Parti animaliste ??? Merci !

15h56 : Bonjour Franceinfo, merci pour tout votre travail !!! Comment connaître les résultats globaux du Parti animaliste ? Seuls les "gros" partis voient leurs résultats détaillés en ligne... Merci pour votre aide !!

15h37 : Bonjour @Olivier ! J'ai exactement ce qu'il vous faut : nos journalistes ont rassemblé les scores de tous les principaux partis au premier tour des élections législatives dans cet article.

15h48 : Bonjour, pouvons-nous savoir combien de candidats de chaque parti (Nupes, Ensemble !, RN, etc.) sont qualifiés au second tour, afin de visualiser théoriquement le nombre maximum de places qu'ils pourraient obtenir ?

15h17 : C'est sa première interview depuis le premier tour des élections législatives. Jean-Luc Mélenchon est l'invité du JT de 20 heures ce soir sur France 2. Le chef de file de la Nupes répondra aux questions d'Anne-Sophie Lapix.

14h23 : Manipulation des résultats ou oublis de la Nupes ? L'alliance de gauche affirme que le ministère de l'Intérieur a mal calculé ses résultats, ce que conteste le ministère de l'Intérieur. La question est importante, car c'est le titre de première force politique du pays qui est en jeu. Franceinfo décrypte la polémique.

14h33 : Il est 14 heures passées, l'heure du point sur l'actualité :

Quelle est la première force politique du pays ? Le responsable de La France insoumise Manuel Bompard accuse le ministère de l'Intérieur de ne pas avoir correctement comptabilisé les voix des candidats de la Nupes. Gabriel Attal, le ministre chargé des Comptes publics, a répondu en accusant la Nupes de remettre "systématiquement en cause tous les chiffres".

• Quelle attitude de la majorité présidentielle en cas de duel RN-Nupes au second tour ?. La Première ministre Elisabeth Borne a appelé à ne donner "aucune voix pour le Front national", avant d'ajouter que "si on a affaire à un candidat qui ne respecte pas les valeurs républicaines, qui insulte nos policiers, qui demande de ne plus soutenir l'Ukraine ou veut sortir de l'Europe, nous n'appelons pas à voter pour lui".

• Une vague de chaleur particulièrement précoce est attendue à partir de mercredi en France, avec des températures comprises entre 35 et 38 °C sur la moitié Sud, dans un contexte de sécheresse qui fait déjà craindre le pire pour les récoltes.

• Deux adultes et deux enfants sont morts dans un incendie qui s'est déclaré à l'aube dans leur immeuble à Strasbourg (Bas-Rhin).

14h27 : Bonjour @Romfou ! Autant continuer sur notre lancée : la majorité présidentielle, regroupée sous l'étiquette Ensemble !, a qualifié 417 candidats pour le second tour et en a placé 201 en tête lors du premier tour.

14h26 : Bonjour, pouvez-vous également indiquer le nombre de candidats de la majorité arrivés en tête ? Merci

13h55 : Bonjour @Résultats Nupes ! Nous avons fait la somme des candidats LFI, PS, PC et EELV qui avaient atteint le second tour en 2017, et de ceux qui s'étaient placés en tête, pour les comparer aux résultats d'hier.

13h54 : Bonjour, comment établissez vous la comparaison des résultats de la Nupes entre 2022 et 2017 ? La Nupes n'existait pas en 2017. Merci.

14h08 : Bonjour @Nath39. Sur 380 candidats qualifiés par la Nupes au second tour des législatives, 187 candidats sont arrivés en tête dans leur circonscription. Deux nombres en forte progression par rapport à 2017, si on considère les résultats de la gauche parti par parti.

13h43 : Pourriez-vous s’il vous plaît indiquer combien de candidats de la Nupes arrivent en tête ? Je ne trouve pas l’info. Merci

13h37 : Bonjour @cartophile, vous devez être servi aujourd'hui ! Les affiches du second tour dans toutes les circonscriptions sont disponibles sur cette carte aux couleurs... chatoyantes. N'hésitez pas à consulter toutes les autres cartes disponibles sur la page d'accueil du site !

13h36 : Bonjour FI, avez-vous une carte qui présente par un jeu de couleurs les appartenances aux 2 (voire trois) candidats pour le deuxième tour ?

14h05 : La qualification des candidats Nupes par le ministère de l'Intérieur donne lieu à de nouvelles contestations. Le député Hervé Saulignac a été étiqueté "divers gauche", mais un membre de son équipe de campagne nous explique qu''il ne comprend pas" pourquoi Beauvau lui a refusé l'étiquette Nupes. "Il s'est déclaré PS en préfecture quand il s'est présenté" parce qu'il n'y avait pas possibilité de se déclarer Nupes à ce moment-là. "Mais il a bien été investi par la Nupes", et il n'a pas renoncé à cette étiquette.

13h13 : Vous avez du mal à vous y retrouver dans l'actualité de la journée ? Voici les contenus à ne pas rater :

• Quel parti a réussi à qualifier le plus de candidats au second tour des élections législatives ? Découvrez l'ensemble des résultats avec nos cartes et notre moteur de recherche.



• Pour qui la majorité va-t-elle appeler à voter dans les circonscriptions qui verront s'affronter la Nupes et le RN ? Après avoir tardé à se prononcer, la Première ministre dit ne vouloir donner "aucune voix" au RN, ni aux candidats Nupes "qui ne respectent pas les valeurs républicaines". Suivez notre direct.

Amnesty International accuse la Russie d'avoir fait usage de bombes à sous-munitions sur la deuxième ville la plus peuplée d'Ukraine, dans un rapport publié hier. Des bombes pourtant interdites par la Convention d'Oslo.

13h03 : La majorité mobilise ses troupes contre la Nupes. Lors d'une réunion en visioconférence avec les candidats du mouvement présidentiel ce midi, la Première ministre, Elisabeth Borne, n'a pas ménagé ses attaques à l'encontre du leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, comme le relate notre journaliste Margaux Duguet.