Infographies Législatives 2022 : voici à quoi pourrait ressembler la future Assemblée nationale après les résultats du 1er tour, selon notre estimation Ipsos-Sopra Steria

D'après notre estimation, la majorité présidentielle devrait envoyer entre 255 et 295 députés au Palais-Bourbon à l'issue du second tour des élections législatives, le 19 juin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La majorité présidentielle pourrait obtenir entre 255 et 295 des 577 fauteuils de l'Assemblée nationale, selon notre estimation Ipsos-Sopra Steria. (FRANCEINFO)

Le futur visage du Palais-Bourbon commence déjà à se dessiner. A l'issue du second tour des élections législatives, qui aura lieu dimanche 19 juin, la majorité présidentielle pourrait obtenir entre 255 et 295 des 577 fauteuils de l'Assemblée nationale, selon l'estimation Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et les chaînes parlementaires. C'est beaucoup moins que les 346 députés qui composent la majorité actuelle et possiblement en dessous le seuil de la majorité absolue, fixé à 289 sièges

>> Réactions, consignes de vote… Suivez dans notre direct le lendemain du premier tour des élections législatives

D'après les dernières projections en sièges rendues possibles grâce aux résultats du premier tour, dimanche 12 juin, la Nouvelle Union populaire, écologique et sociale (Nupes) peut empêcher Emmanuel Macron d'avoir une majorité absolue. L'alliance des principaux partis de gauche (dont La France insoumise, le Parti socialiste, Europe Ecologie-Les Verts et le Parti communiste), qui est arrivée au coude-à-coude avec Ensemble ! en nombre de voix au niveau national, disposerait pour les cinq prochaines années d'un contingent compris entre 150 et 190 députés.

Les Républicains enverraient, eux, entre 50 et 80 élus dans l'Hémicycle. Enfin, un mois après l'accession de Marine Le Pen au second tour de la présidentielle, le Rassemblement national devrait cette fois parvenir à créer un groupe à l'Assemblée (15 députés minimum). En effet, le parti d'extrême droite pourrait obtenir entre 20 et 45 sièges, contre huit au début de la précédente législature.

Les projections en sièges sont toutefois à prendre avec prudence, car des rebondissements peuvent intervenir lors de l'entre-deux-tours"Dans la plupart des circonscriptions, il y aura des duels entre la majorité présidentielle et la Nupes, expliquait le 8 juin à franceinfo Mathieu Gallard, directeur d'études à l'institut Ipsos (une projection qui s'est confirmée après les résultats du premier tour). On trouvera aussi des seconds tours qui incluront le Rassemblement national, Les Républicains, voire d'autres forces. Il faut prendre en compte les reports de voix des électeurs des candidats éliminés, dans des configurations multiples, sur tout le territoire. Le processus est assez complexe. Quand on fait des projections en sièges, on donne des fourchettes, qui sont souvent assez larges."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Actualité des Elections Législatives 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.