Cet article date de plus d'un an.

Tourisme : les habitants du Lubéron luttent contre la surfréquentation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Tourisme : les habitants du Lubéron luttent contre la surfréquentation
Article rédigé par France 2 - T. Souman, A. Lepinay, France 3 Provence-Alpes, A. Didier
France Télévisions
France 2
Pris d'assaut par des milliers de touristes chaque jour, les villages du Lubéron sont contraints de s'adapter peu à peu. Une situation que refusent certains habitants qui se mobilisent.

C’est le plus beau village du monde. Un titre attribué à Gordes (Lubéron) en mars dernier par un prestigieux magazine américain. De quoi accentuer la pression des visiteurs sur ce site déjà pris d'assaut. Chacun veut sa photo souvenir, comme cet homme venu spécialement des Philippines : "Nous voulions voir Gordes, ça semblait magnifique et en effet, le site tient toutes ses promesses". En haute saison, l'afflux peut atteindre 10 000 visiteurs par jour. Pour éviter les nuisances à ses 2 000 habitants, la mairie a créé des parkings de délestage et augmenté le tarif de stationnement. Mais ça ne suffit pas toujours.

Une pétition contre un hôtel

À 30 km de là, Lourmarin souffre aussi d'une surfréquentation. Un collectif se mobilise contre l'aménagement de grands parkings sur des terres agricoles, ou encore l'agrandissement prévu de plusieurs hôtels. Même des villages moins renommés sont touchés. À Cabrières-d'Avignon, petite commune discrète du Luberon, un projet vise à transformer le château médiéval en hôtel de luxe d'ici 2026. L’association des opposants au projet a lancé une pétition en ligne qui a recueilli plus de 2 000 signatures. Dans un Luberon si prisé des touristes, une partie de la population arrive à saturation.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.