Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : les simulateurs sont pris d’assaut

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme des retraites : les simulateurs sont pris d’assaut
Article rédigé par France 2 - G.de Florival, M.Damoy, V.Gaglione, J.Van Hove, W.Kamli P.Caron, A.Lo Cascio, S.Dauba, Y.Kadouch
France Télévisions
France 2
Depuis mardi dernier et la présentation de la réforme des retraites, chacun fait ses calculs pour savoir à quel moment il pourra s’arrêter et quelle pension il touchera. De nombreux sites de simulation sont pris d’assaut.

La retraite à 60, 62 ou 64 ans ? Avec quelle pension ? Les calculs sont lancés. Mais il est difficile d’obtenir une réponse. Sur internet, les simulateurs sont pris d’assaut. Le principe est simple : il faut renseigner son métier, son âge et ses trimestres déjà acquis. Ces derniers jours, il y a eu jusqu’à 200 connexions simultanées, les pannes se multiplient. À Montpellier (Hérault), la réforme a poussé Frédéric Moreau, paysagiste, à calculer son âge de départ.

La réforme entrera en vigueur le 1er septembre prochain

"J’ai commencé avant 20 ans et donc logiquement, ce serait 62 ans (...). Il me reste dix ans à tenir, c’est énorme", juge-t-il. Pour Christian Buonomo, responsable jardin, né en 1965 et ayant commencé à travailler tôt, le site lui indique six mois supplémentaires. "On vit de plus en plus longtemps donc c’est normal qu’on cotise plus, mais après est-ce que le corps va être d’accord ? Ça c’est pas sûr", pense-t-il. Si elle est adoptée, la réforme entrera en vigueur le 1er septembre 2023. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.