Cet article date de plus d'un an.

Réforme des retraites : plusieurs appels à la grève pour manifester contre le projet de loi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Réforme des retraites : plusieurs appels à la grève pour manifester contre le projet de loi
Article rédigé par France 2 - C.Rougerie, T.Souman, L.Vogel, T.Paga P.Vaireaux, P.Lagaune, S. Lisnyj, M.Beaudouin, P.Miette
France Télévisions
France 2
La crainte d’une paralysie totale pèse sur la France après l'appel à la mobilisation des syndicats pour la journée du jeudi 19 janvier. Les employés de la SNCF, des raffineries ainsi que les fonctionnaires et les enseignants seront mobilisés.

De nombreux trains annulés, des stations-services à sec : voilà le scénario qu’envisagent les syndicats dans quelques semaines si la réforme des retraites est maintenue. Un appel à la grève de 24 heures a été lancé par la CGT dans le secteur pétrolier ainsi qu’un autre de 48 heures le 26 janvier et enfin un dernier de 72 heures le 6 février. "Nous, on ne vise pas la paralysie. Nous, on applique notre droit de grève qui est le seul droit constitutionnel qui nous permet de montrer notre mécontentement", explique le secrétaire de la CGT, Fabien Cros.

Plusieurs secteurs mobilisés

Dans plusieurs secteurs, les syndicats s’organisent : comme ceux de l’énergie, des transports, des stations de ski, de la fonction publique, et même, pour la première fois, ceux du Quai d'Orsay. Les Français vont devoir aussi s’adapter pour ne pas connaître de perturbations. "Je me suis organisée, je prends une journée de congé (…) je ne vais pas travailler", réagit une femme. D’autres jugent nécessaire cette mobilisation et certains privilégient le télétravail. Certaines écoles pourraient fermer pendant les grèves. Élisabeth Borne souhaite que les Français ne soient pas pénalisés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.