Rénovation énergétique : vers un changement des règles dans les copropriétés ?

Publié Mis à jour
Logement : vers un changement des règles de copropriétés ?
Article rédigé par
M. Dana, M.-P. Samitier, E. Meyer, A. Zouioueche, J.-L. Boulesteix, E. Sizarols, V. Lejeune - France 3
France Télévisions
Afin de rénover les appartements qui sont des passoires thermiques, le gouvernement veut réformer les règles des copropriétés. Pour faire des travaux, la moitié des membres de la copropriété devraient donner leur accord, contre deux tiers aujourd'hui.

Dans beaucoup de copropriétés, comme en Seine-Saint-Denis, de nombreux travaux sont à effectuer puisque des logements sont considérés comme des passoires thermiques. Alors, pour pouvoir faire les aménagements demandés, les membres de la copropriété doivent convaincre les autres personnes. Cependant, dans certains endroits, les coûts des travaux sont immenses. "Quand on est retraité déjà, c’est assez cher", témoigne une femme en réaction aux trois millions d’euros de travaux nécessaires dans son immeuble.

Tenir les copropriétaires informés

Pour pouvoir établir le montant des travaux ainsi que pour alerter les copropriétaires des projets d’aménagements qui pourraient être apportés, le conseil syndical a déjà déboursé de l’argent. Pour que les travaux aient lieu, les deux tiers des copropriétaires devront voter en faveur de ces derniers. Le gouvernement entend changer cette règle pour que seul le vote de la moitié des copropriétaires soit nécessaire pour adopter des projets. Cette mesure divise puisque des copropriétaires pourraient se trouver confrontés à des travaux alors qu’ils n’en ont pas le budget.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.