Cet article date de plus de cinq ans.

La Cour des comptes épingle le fonctionnement de La Poste

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
La Cour des comptes épingle le fonctionnement de La Poste
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Selon les Sages, l'établissement public doit subir une réforme profonde. Le point avec France 2.

Dans son rapport annuel publié ce mercredi 10 février, la Cour des comptes émet des critiques à l'encontre de La Poste, qui n'a pas suffisamment anticipé ou intégré le passage à internet. Les Sages s'inquiètent pour son avenir et préconisent une remise à plat.

Par exemple, ils ciblent la pratique du "fini parti", c'est-à-dire cette habitude selon laquelle un agent qui a terminé sa tournée peu rentrer chez lui avant l'heure théorique de fin de service. Pour la Cour, c'est une perte de productivité. L'institution dénonce aussi l'organisation des tournées, qui sont attribuées en fonction de l’ancienneté des postiers. Les plus âgés choisissent leurs quartiers en priorité. Selon les syndicats, les usagers sont rassurés en voyant leur facteur habituel.

27 000 emplois supprimés en sept ans

La Cour des comptes estime aussi que les tournées entre 8h30 et 13 heures sont de moins en moins adaptées aux usagers. En 2009, 18% des lettres recommandées n'étaient pas remises à leurs destinataires. En 2013, cette part est montée à 26%. "C'est une perte de temps parce que souvent, on demande à être livré chez nous et au final, on se retrouve toujours ici", confie à France 2 une femme devant une agence de La Poste.

Concurrencé par les mails, le volume de courrier diminue de 5% en moyenne chaque année. Le manque à gagner est de 500 millions d'euros par an. L'établissement public est engagé dans un plan d'économie qui a déjà supprimé 27 000 postes en sept ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.