Cet article date de plus d'un an.

Coupure d’électricité : l’inquiétude grimpe chez les patients sous respirateur artificiel

Publié
Coupe d’électricité : l’inquiétude grimpe chez les patients sous respirateur artificiel -
Coupe d’électricité : l’inquiétude grimpe chez les patients sous respirateur artificiel Coupe d’électricité : l’inquiétude grimpe chez les patients sous respirateur artificiel - ()
Article rédigé par franceinfo - S.Soubane, B.Six, L. De Pavant, N.Lachaud
France Télévisions
Alors que des délestages électriques sont envisagés dans le cadre de la crise énergétique, les patients assistés par un respirateur artificiel s'inquiètent de ne pas faire partie des clients prioritaires d’Enedis.

Des coupures d'électricité temporaires. C’est l’ultime recours envisagé par l’État cet hiver. Deux heures maximum sans électricité qui pourraient avoir de graves conséquences pour Jean-Paul Vasseur, 62 ans et vivant grâce à un respirateur artificiel. “Il est toujours branché sur le courant, il est indispensable, bien sûr." Mais que faire en cas de coupure d’électricité ? “Personne ne m’a dit de me signaler nulle part. Je n’ai eu aucun courrier, aucun coup de téléphone, aucun mail, rien.” 

Un protocole mis en place

Laurent Méric, porte-parole d’Enedis, avait annoncé, lundi 5 décembre, que “les patients au risque vital ne faisaient pas partie des clients prioritaires définis par les préfectures.” Les personnes concernées doivent contacter l’ARS de leur région afin que cette dernière transmette leurs coordonnées à Enedis. Ainsi, trois jours avant la coupure, le patient sera prévenu.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.