Environnement : fragilisée par les sécheresses, une forêt du Cher en danger

Publié
Environnement : fragilisée par les sécheresses, une forêt du Cher en danger
Article rédigé par
A.Herbert, C.Berbett-Justice - franceinfo
France Télévisions
Dans le Cher, à Grossouvre, une forêt est en grand danger du fait de la multiplication des sécheresses. Ses arbres sont de plus en plus fragiles et la coopérative de propriétaires s’active pour éviter le pire.

Le soleil se lève à peine, la forêt se réveille. Ce matin-là, une équipe bien rodée est venue l'inspecter et constate l’ampleur des dégâts. Dans cette forêt, les arbres sont en danger, ils meurent lentement de soif. Les sécheresses à répétition ont endommagé l'écorce des chênes, les rendant vulnérables. “On a certains signes bien présents sur le tronc comme des coulées de sèves, qui sont dues à des éclatements de cernes”, explique Adrien Duriaux, directeur d’agence Berry Bourgogne pour Unisylva.  

“Si on n'intervient pas, c’est la forêt qui va mourir”

Ce dépérissement, les propriétaires privés de la forêt l’ont vu apparaître et s'aggraver de plus en plus vite au fil des années. “Depuis deux ou trois ans, c’est effrayant, insiste Marie-Jenny Davault, propriétaire d’une parcelle de la forêt. On voit les chênes qui sèchent. En un an, ils sont rectifiés.” “Si on n'intervient pas, c’est la forêt qui va mourir", abonde Benoit Rachez, directeur adjoint de la coopérative Unisylva. La coopérative de propriétaires utilise de nouvelles approches pour endiguer le phénomène.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.