Réchauffement climatique : des éleveurs sont contraints d'abattre leur troupeau

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
En raison de la sécheresse, des éleveurs sont obligés d'abattre leur troupeau.
Réchauffement climatique : des éleveurs sont contraints d'abattre leur troupeau En raison de la sécheresse, des éleveurs sont obligés d'abattre leur troupeau. (France 2)
Article rédigé par France 2 - L.Marcon, C.Ricco
France Télévisions
France 2
En France, des éleveurs sont contraints d'abattre une partie de leur troupeau, faute de fourrage, détruit par la sécheresse. Illustration dans les Pyrénées-Orientales.

Dans un mois, cet éleveur des Pyrénées-Orientales, n'aura plus d'autre choix : il va devoir faire abattre la moitié de son cheptel, faute de pouvoir nourrir toutes ses bêtes. "Cette herbe, c'est celle qu'on a achetée, on était censé la distribuer pendant l'hiver, à partir de Noël, et on est en train de la passer maintenant, parce qu'on n'a plus rien à manger. Cette année, il n'y a pas assez de foin pour tout le monde, on va faire abattre la moitié du troupeau", témoigne Bruno Marty, agriculteur et éleveur.  

Une trentaine d'agriculteurs en difficulté 

À cause de la sécheresse, il a perdu 80 % de ses récoltes en blé, destinées à nourrir ses vaches. Du jamais-vu pour cet éleveur, il doit donc acheter du fourrage. S'il gardait toutes ses bêtes, il devrait ainsi débourser 60 000 € pour les nourrir. "On est obligé de se séparer d'animaux parce qu'on sait que financièrement ça ne passerait pas", regrette Bruno Marty. Depuis deux ans, la sécheresse sévit dans la région, et aujourd'hui, une trentaine d'agriculteurs se trouve en difficulté.   

Consultez lamétéo
avec
voir les prévisions

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.