Syndicats : la CGT tente de reconquérir des adhérents

Le syndicat géré par Philippe Martinez espère regagner des adhérents, alors que l'hémorragie est constante depuis plusieurs années.

FRANCE 3

La CGT se lance le défi de remobiliser ses troupes lors de son congrès. Une ligne contestataire est affirmée aujourd'hui par le patron du parti Philippe Martinez, mais il reconnaît tout de même le manque de réactivité parfois de son syndicat. La CGT ne cesse de perdre des adhérents, au profit de la CFDT notamment dans le privé. Le syndicat espère néanmoins mettre fin à l'hémorragie.

S'implanter dans "le nouveau travail"

La CGT a perdu environ 42 000 adhérents depuis 2012. L'arrivée en 2015 de Philippe Martinez n'a pas enrayé la tendance. "Ce qui nous pose problème, c'est de ne pas être implantés dans suffisamment d'entreprises. Notamment dans les PME/TPE, ce qu'on appelle le nouveau travail, plutôt des jeunes qui sont sur des plateformes numériques. Il faut qu'on soit la CGT du monde du travail tel qu'il est aujourd'hui", exprime le secrétaire général Philippe Martinez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, lors d\'une manifestation contre l\'augmentation du coût de la vie, le 14 décembre 2018 à Paris. 
Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, lors d'une manifestation contre l'augmentation du coût de la vie, le 14 décembre 2018 à Paris.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)