Débarquement : l'étoffe d'un héros amérindien

Des centaines d'Amérindiens sont reconnus pour leur sacrifice lors du débarquement, en 1944. L'un des derniers survivants vit en France depuis une dizaine d'années.

FRANCE 3

Le 6 juin 1944, les Américains débarquent à Omaha Beach. Parmi ces hommes, des Amérindiens, dont Charles Norman Shay. Son visage cache les blessures de la guerre. Sur cette plage du débarquement, il y a 75 ans, sa vie a basculé. "Beaucoup de mes amis ont perdu la vie sur ces plages, mais c'est la vie, et moi je suis toujours là, dit-il aujourd'hui. J'imagine que je devrais être heureux d'être en vie, mais quelle tristesse que tant d'hommes soient morts."

Il s'est battu pour la mémoire des Amérindiens

À l'époque, Charles Norman Shay était infirmier et le jour du débarquement, à 20 ans, il a sauvé plusieurs de ses camarades. Un héros plusieurs fois décoré. Après la guerre, il s'est battu pour défendre la mémoire des Amérindiens, longtemps oubliés de ce débarquement. Avec lui, 177 Amérindiens avaient débarqué à Omaha Beach. Aujourd'hui, il a quitté les États-Unis pour s'installer en Normandie, à quelques kilomètres des plages du débarquement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer (Calvados).
Le cimetière militaire américain de Colleville-sur-Mer (Calvados). (YOUNGTAE / LEEMAGE / AFP)