Cet article date de plus d'un an.

Isabelle Balkany : le procès s'ouvre en son absence

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Isabelle Balkany : le procès s'ouvre en son absence
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le procès des époux Balkany s'est ouvert lundi 13 mai devant le tribunal correctionnel de Paris. Isabelle Balkany est absente, toujours hospitalisée après une tentative ratée de suicide.

Isabelle Balkany est toujours hospitalisée après une tentative de suicide et ne peut assister à son procès, lundi 13 mai. Un procès qui s'ouvre sur une défaite pour Patrick Balkany et son avocat : ils n'ont pas obtenu le renvoi de l'affaire. Eric Dupond-Moretti avait plaidé l'état de santé d'Isabelle Balkany. À la sortie, l'avocat répond à la presse avant d'être interrompu par son client. "Son mari, 71 ans, l'a découverte inanimée...", commence-t-il avant que Patrick Balkany s'approche et souffle dans un sourire : "J'ai 70 ans, ne me vieillissez pas." Exaspéré, son avocat l'a recadré avant de poursuivre ses déclarations.

"Je n'ai pas de casseroles"

Patrick Balkany tente ensuite de se frayer un chemin, en gardant le silence, sur les conseils de son avocat. Il ne résistera pas, malgré tout, au moment d'une question qui fait allusion à ses déboires fiscaux. "Je ne sais pas comment est votre cuisine mais je n'ai pas de casseroles", lâche-t-il. L'avocat d'Isabelle Balkany, Me Pierre-Olivier Sur, affirme lui que sa cliente est victime d'un acharnement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.