Cet article date de plus de trois ans.

Manifestations : fonctionnaires et cheminots dans les rues

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Manifestations : fonctionnaires et cheminots dans les rues
Article rédigé par
France Télévisions

Des manifestations de fonctionnaires et de cheminots ont eu lieu, ce jeudi 22 mars, dans toute la France. Dans le cortège parisien, des revendications différentes, mais un même objectif : faire reculer le gouvernement.

D'un côté les cheminots et de l'autre, les fonctionnaires. Deux cortèges avec une même colère qui convergent vers la place de la Bastille. Des cris de douleurs pour ces fonctionnaires bien décidés à défendre leur métier. En ligne de mire : la suppression annoncée de 120 000 postes, le gel des salaires et le rétablissement du jour de carence en cas d'arrêt maladie.

Mélenchon se prête au jeu, Faure hué

Chez les cheminots, les fumigènes sont de sortie. Le ton est dur alors que la grève vient de commencer dans les transports. "Il n'y a pas que les statuts qui sont en jeu, mais aussi la désorganisation de l'entreprise et la dette", affirme un manifestant. La CGT dénonce une réforme de la SNCF à marche forcée alors que des personnalités politiques ont été présentes dans le cortège. De Jean-Luc Mélenchon, ovationné, qui évoque une manifestation conjointe "pas banale", à Olivier Faure, qui a fait une apparition remarquée. Le nouvel homme fort du PS a été accueilli sous les huées des manifestants, remontés par la loi travail votée sous la présidence Hollande.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.