Cet article date de plus d'un an.

Les vols à l'étalage en forte augmentation

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Les vols à l’étalage ont bondi de +14% en 2022. C’est le cas aussi bien dans les grandes agglomérations que dans les communes rurales.
Les vols à l'étalage en forte hausse Les vols à l’étalage ont bondi de +14% en 2022. C’est le cas aussi bien dans les grandes agglomérations que dans les communes rurales. (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - C. Verove, M. Martel, G. Alcalay, A. Delabre, A. Barege, @RevelateursFTV, D. Chevalier
France Télévisions
Les vols à l’étalage ont bondi de +14% en 2022. C’est le cas aussi bien dans les grandes agglomérations que dans les communes rurales.

En toute discrétion, ils dérobent des produits dans les rayons ou arrachent les antivols à la pince et sortent des magasins sans payer. Le vol à l’étalage a été en hausse de 14% en 2022 selon le ministère de l’Intérieur. Olivier Rolland, gérant d’une supérette connaît bien ce phénomène. Il a désormais les yeux rivés sur son écran de surveillance. "On ne laisse pratiquement pas la caisse toute seule, il faut qu’il y ait toujours quelqu’un qui soit là", affirme Olivier Rolland.

 Trois ans de prison et 45 000 euros d’amende

 À l’origine de ces vols, parfois des jeunes en recherche d’adrénaline, qui s’en vantent sur les réseaux sociaux. Mais avec l’inflation, un commerçant remarque aussi un autre type de profil. "On a déjà trouvé une mamie qui avait un double fond dans son caddie, qui mettait des courses dedans", poursuit Olivier Rolland. Les voleurs encourent trois ans de prison et 45 000 euros d’amende. Mais certains commerçants décident de se faire justice eux-mêmes en affichant le visage des voleurs sur leur vitrine, même si cela est illégal.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.