Salon de l'agriculture : "Ce qu'on est en train de bâtir, c'est un nouveau pacte" avec la profession, affirme Emmanuel Macron

France Télévisions
Publié Mis à jour
Emmanuel Macron à l'ouverture du Salon de l'agriculture, à Paris, le 24 février 2024. (LUDOVIC MARIN / AFP)
Le chef de l'Etat est arrivé à 8 heures dans un climat de forte tension au Parc des expositions de la porte de Versailles. Il a ensuite débattu toute la matinée avec des représentants syndicaux, avant de repartir vers 21 heures.

Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé.

"On avance." Emmanuel Macron s'est félicité des échanges avec les agriculteurs, samedi 24 février dans la soirée, après avoir passé la journée à déambuler dans les allées du Salon de l'agriculture. Le chef de l'Etat a inauguré cette 60e édition, malgré l'irruption de centaines de manifestants avant l'ouverture officielle au public. "Ce qu'on est en train de bâtir, c'est un nouveau pacte de la nation avec les agriculteurs", a affirmé le chef de l'Etat, qui a quitté les lieux vers 21 heures. Ce pacte repose sur trois objectifs : "nourrir", "protéger" et "renouveler" la profession.

Une arrivée sous les lazzis. Emmanuel Macron a pu pénétrer vers 8 heures dans le Parc des expositions de la porte de Versailles, où des dizaines de manifestants ont forcé une grille pour entrer dans les lieux avant l'heure d'ouverture. "Macron démission" et "rendez-le", ont crié des manifestants dans les allées. Le chef de l'Etat a ensuite pris un petit-déjeuner avec les représentants des syndicats, dont le président de la FNSEA, à huis clos.

Une prise de parole improvisée. Après ces heurts, le président de la République a appelé à ce que le Salon de l'agriculture "se passe bien, dans le calme". Lors d'une prise de parole d'une trentaine de minutes, Emmanuel Macron a annoncé la tenue d'une réunion à l'Elysée "dans trois semaines". "Nous devons lancer un Egalim européen, parce que nous avons aujourd'hui des grands groupes qui utilisent l'Europe pour contourner la loi française", a-t-il ajouté.

Une crise qui dure depuis plusieurs semaines. La crise couvait depuis l'automne et a explosé à partir du 18 janvier, menant à deux semaines de blocages d'autoroutes, finalement levés le 1er février. Pesticides, normes, simplifications administratives, aides aux éleveurs ou aux viticulteurs, renforcement des contrôles contre la fraude sur l'origine française des produits... Le Premier ministre Gabriel Attal a fait plusieurs salves d'annonces, sans parvenir à totalement calmer la colère. 

Le Live

L'actu en continu
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Faisons un dernier point sur l'actualité à 23 heures, avant le retour de ce live à 9 heures :
    #AGRICULTURE Emmanuel Macron a inauguré le Salon de l'agriculture toute la journée, en partant vers 21 heures. Le chef de l'Etat a fait une série d'annonces pour "bâtir un nouveau pacte" avec les agriculteurs.
    #AGRICULTURE Cette première journée a été émaillée de nombreux heurts et de fortes tensions. Six personnes ont été interpellées et huit policiers ont été blessés, selon les autorités.
    #NAVALNY La dépouille d'Alexeï Navalny, que ses proches réclamaient depuis plus d'une semaine, a été remise à sa mère, selon l'équipe de l'opposant russe.
    #FOOT Le Stade Brestois conforte sa seconde place en Ligue 1 avec une nette victoire à Strasbourg (3-0). Le championnat de France se poursuit ce dimanche avec notamment Lens-Monaco (13 heures) et PSG-Rennes (17h05).
    #RUGBY Après la victoire de l'Irlande face au pays de Galles, à Dublin (31-7), l'Ecosse a battu l'Angleterre avec la manière (30-21). La France défie l'Italie, à 16 heures.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Le préfet de police de Paris, Laurent Nuñez, a annoncé que six personnes avaient été interpellées dans le cadre de cette première journée du Salon de l'agriculture. Trois d'entre elles l'ont été pour violences sur personnes dépositaires de l'autorité publique. Huit policiers ont été blessés, dont "deux un peu plus sérieusement", a-t-il déclaré auprès de journalistes.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #EUROPEENNES Un secret bien gardé. Emmanuel Macron a assuré qu'il avait choisi le candidat qui mènera la liste de la majorité aux prochaines élections européennes. Son nom "sera officialisé dans les prochains jours", a-t-il déclaré en marge du Salon de l'agriculture. #AGRICULTURE
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Sur la question des prix planchers, l'exécutif a fait évoluer sa position. Ce matin, Emmanuel Macron a formulé tout à l'heure l'objectif "qu'on puisse déboucher" sur "des prix planchers qui permettront de protéger le revenu agricole". Fin janvier, Marc Fesneau n'était pas forcément d'accord avec cette proposition qualifiée de "démagogique", relève le Huff Post. "Cela vient mettre en concurrence déloyale les produits agricoles français", balayait à l'époque le ministre de l'Agriculture, sur franceinfo.
  • Avatar
    Avatar
    le point sur l'actu
    Il y a 0 sec
    Faisons un point sur l'actualité de cette fin de journée, à 20h15 :
    #AGRICULTURE Emmanuel Macron a inauguré le Salon de l'agriculture dans une ambiance très tendue. Le chef de l'Etat, qui n'a toujours pas quitté les allées du Parc des expositions, a fait une série d'annonces pour "bâtir un nouveau pacte" avec les agriculteurs. Suivez notre direct.
    #NAVALNY La dépouille d'Alexeï Navalny, que ses proches réclamaient depuis plus d'une semaine, a été remise à sa mère, selon l'équipe de l'opposant russe.
    #PARIS La tour Eiffel va rouvrir demain après la fin de la grève. Un accord a été trouvé sur "un investissement ambitieux de 380 millions d'euros jusqu'en 2031".
    #RUGBY Après la victoire de l'Irlande face au pays de Galles, à Dublin (31-7), l'Ecosse a battu l'Angleterre avec la manière (30-21). La France défie l'Italie, demain, à 16 heures.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Depuis le pavillon des pêcheurs, il se prononce en faveur d'"une espèce de prix plancher, filière par filière", à l'échelle européenne. Les prix planchers sont l'une des principales annonces du jour depuis les allées du Salon de l'agriculture.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Emmanuel Macron a "demandé aux syndicats de clarifier le cadre de référence" dans les jours à venir. Traduction : que les organisations syndicales disent "quelles sont les quatre, cinq attentes-clés" pour continuer à négocier.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE "Les appels à la mobilisation, je sais d'où ils viennent", lance le chef de l'Etat.
  • Avatar
    Avatar
    franceinfo
    Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE Dans sa prise de parole, Emmanuel Macron dénonce des "gens qui ne voulaient pas écouter, qui voulaient casser et siffler", en référence à des heurts survenus depuis le début de la journée.
  • Avatar
    Avatar
    Emmanuel Macron
    président de la République Il y a 0 sec
    #AGRICULTURE "Ce qu'on est en train de bâtir, c'est un nouveau pacte de la nation avec ses agriculteurs. C'est un pacte qui doit défendre le revenu, la souveraineté alimentaire."