Cet article date de plus d'un an.

Masques, 30 minutes de sport, enseignants contractuels : quelles sont les nouveautés attendues pour la rentrée ?

12 millions d'élèves et plus de 800 000 enseignants reprennent le chemin de l'école ce jeudi. Pour la première fois depuis deux ans, la rentrée sclaire se déroulera sans mesures sanitaires strictes.

Article rédigé par France Info - Thomas Giraudeau - édité par Phéline Leloir-Duault
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
U (GUILLAUME BONNEFONT / MAXPPP)

Jeudi 1er septembre, les élèves et enseignants français feront leur rentrée avec un protocole sanitaire beaucoup plus léger, au niveau "socle" selon les termes du ministère de l'Education nationale. Quelques changements sont donc attendus dans les établissements scolaires. Au-delà des mesures sanitaires, franceinfo fait le point sur les changements de cette rentrée.

Un protocole sanitaire très allégé

Pour la première fois depuis deux ans, les mesures sanitaires strictes ne sont plus en vigueur. Cela signifie que le port du masque n'est plus obligatoire et que tous les cours se déroulent en présentiel et en classe entière, à l'école primaire, au collège ainsi qu'au lycée. Le lavage des mains pour les enfants n'est plus indispensable, tout comme, pour les enseignants, le fait d'ouvrir les fenêtres pour faire circuler l'air. Toutes ces mesures qui ne sont plus obligatoires restent néanmoins recommandées, pour éviter une reprise épidémique

Autre changement : il n'y a plus aucune restriction pour les activités physiques, en intérieur comme en extérieur. Les cours de sport vont pouvoir reprendre normalement.

Sport en primaire, maths au lycée

Trente minutes de sport par jour à l'école primaire : voici l'autre nouveauté de la rentrée, un objectif mis en place par Jean-Michel Blanquer lorsqu'il était ministre de l'Education nationale. Une expérimentation avait eu lieu en 2020 dans 7 000 écoles : elle sera généralisée partout dès le 1er septembre. Mais un problème subsiste : les enseignants et directeurs d'écoles attendent toujours les consignes du ministère. Quels sports pourront être pratiqués ? Où caler les trente minutes consacrées au sport dans un agenda déjà bien chargé ? 

Au lycée, les mathématiques en première générale font leur retour, à ne pas confondre avec la spécialité mathématiques. Les élèves de première volontaires pourront suivre une heure et demie par semaine de cours de mathématiques. Une étape avant le retour, normalement l'an prochain, des mathématiques dans le tronc commun de première.

Les contractuels recrutés massivement

3 000 nouveaux contractuels ont été recrutés pour cette rentrée. Si les contractuels représentent moins de 1% des enseignants, mais ils n'ont été aussi nombreux dans l'enseignement. En effet, l'Education nationale manque de bras et de professeurs titulaires : près de 4 000 postes n'ont pas trouvé preneur après les concours d'enseignants au début de l'été.

Pour attirer de nouveaux candidats à ces postes vacants, le ministre Pap Ndiaye promet des hausses massives de rémunération. Aucun professeur ne gagnera moins de 2 000 euros en début de carrière et tous les enseignants, quel que soit leur niveau d'ancienneté, recevront 10% d'augmentation de salaire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.