Viol à Courbevoie : "Tous les clichés de ce crime antisémite sont réunis", dénonce l’un des avocats de la victime

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Viol à Courbevoie : "tous les clichés" du "crime antisémite" sont "réunis", dénonce l’avocat de la jeune fille
Viol à Courbevoie : "tous les clichés" du "crime antisémite" sont "réunis", dénonce l’avocat de la jeune fille Viol à Courbevoie : "tous les clichés" du "crime antisémite" sont "réunis", dénonce l’avocat de la jeune fille (France info)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Les avocats Muriel Ouaknine-Melki et Oudy Bloch se sont exprimés samedi sur le plateau du "12/13 info". Tous deux sont également à la tête de l’Organisation juive européenne.

Muriel Ouaknine-Melki et Oudy Bloch, avocats de la fille de 12 ans violée à Courbevoie (Hauts-de-Seine), étaient les invités du "12/13 info" de la chaîne franceinfo, samedi 22 juin. "Cette enfant de 12 ans va mal. Il ne peut pas en être autrement compte tenu de ce qu'elle a vécu. Elle a subi les pires horreurs dans ce bâtiment désaffecté", rapporte Oudy Bloch, qui rappelle que sa cliente a été "kidnappée, séquestrée, injuriée, humiliée, battue, violée".

"Elle a subi une demande d'extorsion de fonds. Toutes les horreurs qu'elle pouvait subir, elle les a subies. Et tous les clichés de ce crime antisémite (…) sont réunis également. Donc elle va mal, et la famille va mal également", poursuit-il. 

"Une famille en état de choc"

La famille n'a pas souhaité prendre part aux rassemblements de soutien à Courbevoie. "C'est une famille qui est en état de choc, qui est sidérée par les actes terribles que leur petite a subis'", explique Muriel Ouaknine-Melki. Bien que "très sensible à tous les témoignages et tous les soutiens dont elle a pu prendre connaissance par le biais des médias", pour l'heure, "la place de la famille est aux côtés de l'enfant".

Muriel Ouaknine-Melki dénonce le caractère antisémite du viol : "Cette enfant a été touchée parce que juive, a été humiliée, battue, violée, injuriée, séquestrée, rançonnée parce que juive, et parce qu'elle l'avait caché".  


Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.