Affaire des "écoutes" : Éric Dupond-Moretti, nommé ministre de la Justice, retire sa plainte contre X, annonce l'Elysée

Le nouveau Garde des sceaux avait porté plainte mardi 30 juin contre X, pour "violation de l'intimité de la vie privée et du secret des correspondances" et "abus d'autorité", dans l'affaire dite des "écoutes".

Eric Dupond-Moretti, le nouveau Garde des sceaux, le 20 septembre 2019 à Paris.
Eric Dupond-Moretti, le nouveau Garde des sceaux, le 20 septembre 2019 à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

Éric Dupond-Moretti est nommé ministre de la Justice et remplace Nicole Belloubet, a annoncé lundi 6 juillet le secrétaire général de l'Elysée, Alexis Kohler. L'avocat avait une affaire judiciaire en cours, mais il retire sa plainte, annonce l'Élysée.

>> Remaniement : suivez les dernières informations dans notre direct

"Éric Dupond-Moretti a tout simplement décidé de retirer sa plainte", rapporte l'Élysée. Victime présumée d’une enquête cachée ouverte par le Parquet national financier (PNF), le pénaliste avait porté plainte mardi 30 juin contre X, pour "violation de l'intimité de la vie privée et du secret des correspondances" et "abus d'autorité".

En février 2014, en marge de l'affaire dite des "écoutes" visant Nicolas Sarkozy, le PNF a en effet demandé d'éplucher les factures téléphoniques détaillées d'une dizaine de ténors du barreau, dont Me Dupond-Moretti, et de magistrats. Il a fallu presque six ans pour que cette procédure, sans résultat, soit classée sans suite fin 2019.