2021 : l'homéopathie, jugée insuffisamment efficace, n'est plus remboursée

La décision du déremboursement des granules avaient été décidée il y a un an et demi par l'ancienne ministre de la santé Agnès Buzyn. Tous les recours en justice des industriels ont échoué.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
L'unité Boiron de Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), en 2019. (CLAUDIE HAMON / FRANCE-BLEU PAYS D’AUVERGNE)

L'homéopathie n'est plus remboursée par la Sécurité sociale depuis le 1er janvier 2021. Le taux de remboursement était déjà passé le 1er janvier 2020 de 30% à 15%. La décision du déremboursement avait été prise par Agnès Buzyn, l'ancienne ministre de la Santé, il y a près d'un an et demi. Elle pointait alors l'efficacité médicale des granules jugée insuffisante.

>> La taxe d'habitation baisse, le prix des timbres augmente... Voici ce qui change au 1er janvier

Les industriels de l'homéopathie avaient eu beau lancer des campagnes de lobbying, inonder la Haute autorité de Santé d'études sensées prouver l'efficacité de l'homéopathie, cela n'avait pas suffit à convaincre l'agence sanitaire. Après plusieurs mois à éplucher toutes les études scientifiques parues sur 1 200 produits homéopathiques, elle avait fini par juger que "le service médical rendu était insuffisant".

Les derniers recours judiciaires ont échoué

Agnès Buzyn avait suivi cet avis, en décidant de dérembourser l'homéopathie. Jusqu'alors, ces traitement de médecine alternative coûtaient à l'Assurance maladie 130 millions d'euros par an. Depuis, le leader français Boiron a annoncé la suppression de 650 emplois, soit un quart de ses effectifs. Le laboratoire avait justifié ces licenciements par le déremboursement de l'homéopathie. Un faux prétexte dénoncent au contraire les syndicats pour qui l'entreprise était déjà sur le déclin.

Côté judiciaire, le dernier recours des industriels a récemment échoué. Le Conseil d'État a validé le déremboursement de l'homéopathie. Le rapporteur public explique notamment qu'en Europe, seuls le Luxembourg et la Suisse remboursent encore les produits homéopathiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Homéopathie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.