Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Coronavirus : la consommation de sites pornographiques a "augmenté de 50%", selon le secrétaire d'Etat chargé du Numérique

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Cedric O, secrétaire d'Etat au Numérique.
Franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Invité de franceinfo, vendredi, Cédric O a indiqué avoir demandé "à tous les gros consommateurs de bandes passantes" d'être vigilants, en réduisant par exemple la qualité de leurs vidéos, pour ne pas gêner la télémédecine ou le télétravail.

Priés de rester sagement chez eux pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, les Français semblent occuper une grande partie de leur temps sur internet. Invité de franceinfo, vendredi 28 mars, le secrétaire d'Etat au Numérique a affirmé que les connexions avaient grimpé en flèche... et notamment sur les sites à caractère pornographique. Cédric O estime "à 50%" l'augmentation de leur consommation.

>> Epidémie de coronavirus : suivez toutes les infos dans notre direct

"Les gens font ce qu'ils veulent, ce n'est pas mon affaire, a précisé Cédric O. Ce que je souhaite, c'est que tout le monde puisse se connecter, sans que ça empêche la télémédecine, le télétravail ou les cours à distance des enfants."

Nous prenons les mesures pour que tout le monde puisse s'adonner à ses activités, sans que ça gêne les autres.

Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du Numérique

à franceinfo

Pour cela, Cédric O a indiqué avoir demandé "à tous les gros consommateurs de bandes passantes" d'être vigilants, en réduisant par exemple la qualité de leurs vidéos, "y compris les sites pornographiques".

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Eclairage. Pourquoi Mayotte redoute "un tsunami" avec la crise sanitaire qui s'annonce

• Infographies. Voici les bons gestes à adopter quand on fait ses courses

• Témoignage. "Je n'ai personne sur qui m'appuyer" : le confinement "angoissant" de Lisa, enceinte de cinq mois et vivant seule avec son fils

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.