"C'est vraiment un week-end exceptionnel !" : les commerçants du marché du Pouliguen heureux de retrouver les vacanciers

Ce week-end prolongé de l'Ascension permet à des milliers de Français de pouvoir profiter de quelques jours de vacances après plusieurs mois de confinement. Avec le couvre-feu à 19h, la fermeture des bars et des restaurants, les marchés sont plébiscités, pour le plus grand bonheur des producteurs.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Vue aérienne du port de plaisance du Pouliguen, le 14 décembre 2009. (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

On se croirait en plein mois d'août tant il est difficile de se frayer un chemin au marché du Pouliguen, près de la Baule, en Loire-Atlantique. Après plusieurs mois de confinement à cause de la pandémie de coronavirus Covid-19, un millions de voyageurs se sont en effet précipités ce week-end du 15 mai dans les TGV et les Intercités à l'occasion du pont de l'Ascension, mais aussi sur les routes, chargées ces derniers jours.

>> DIRECT. Covid-19 : le Portugal autorise la venue de la plupart des touristes européens

Claudine vend des petits sablés au caramel et au beurre salé qu'elle fabrique. "C'est vraiment un week-end exceptionnel, explique-t-elle. Même si il y a le confinement et que les gens sont obligés de rentrer à 19 heures, ils viennent quand même (...) C'est vrai que c'est beaucoup, beaucoup de monde d'un seul coup, sourit Claudine. Mais bon, on est habitués, je fais ça depuis tout le temps alors pour moi c'est bien !" La plupart des clients sont des touristes venus passer le week-end sur la côte, comme Clément.

"On est arrivé un peu ici par hasard. On ne savait pas que c'était le jour de marché, mais on a senti de loin l'effervescence..."

Clément, un touriste

à franceinfo

"On a fait toutes nos emplettes ici pour consommer local et acheter des produits de qualité, indique Clément. On a par exemple le marchand de fraises qui est top, et là le miel a l'air aussi super. Donc on en profite tout simplement." 

Philippe, producteur de miel, se félicite de ce retour des touristes. "Là, il y a une vraie différence. On retrouve l'ambiance de festival avec tous les gens qui sont de passage. On est vraiment ravis et on en a besoin."

"Il était plus que temps que ça reparte. Ce n'est pas très rose pour une entreprise privée d'être privée de rentrées pendant plusieurs mois. Sur une année, c'est vraiment très lourd."

Philippe, producteur de miel

à franceinfo

Ce week-end de l'Ascension représente donc la lumière au bout du tunnel. Juste à côté du stand de miel, Laurent Loisel vend des olives et des tapenades faites maison. "Je pense que ça va être une bonne saison du fait que les gens ont peut-être encore la crainte de pouvoir partir à l'étranger, prédit-il. Je pense que ça va être une saison vraiment bonne à prendre." S'il reste discret sur son chiffre d'affaires, ce week-end fait beaucoup de bien aux commerçants du Pouliguen.

Les commerçants du marché de Poulighen retrouvent les touristes - Reportage de Valentin Dunate
écouter

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Déconfinement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.