Covid-19 : la pression hospitalière toujours en baisse en France

Au total, 22 950 patients étaient hospitalisés samedi, contre 23 406 la veille, selon les derniers chiffres officiels.

Un patient hospitalisé dans un hôpital parisien, le 6 mai 2021.
Un patient hospitalisé dans un hôpital parisien, le 6 mai 2021. (ANTONIN BURAT / HANS LUCAS / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation poursuit sa baisse. Il passe sous la barre des 4 300, selon les chiffres de Santé publique France, publiés samedi 15 mai. Ce chiffre est en diminution quasi continue depuis le point haut de 6 001 atteint le 26 avril. Le nombre total d'hospitalisations à cause du Covid-19 poursuit également sa baisse, avec 22 950 patients samedi, dont 580 nouvelles hospitalisations, contre 23 406 la veille.

L'année 2021 plus meurtrière que 2020 ? La pandémie de Covid-19 est en passe de faire plus de morts cette année qu'en 2020, a prévenu vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Son patron, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a en outre appelé à renoncer à vacciner les enfants et les adolescents contre le coronavirus et à faire don des doses ainsi libérées au système Covax pour les redistribuer aux nations défavorisées.

Bas les masques aux Etats-Unis. Outre-Atlantique, l'annonce par les autorités de la levée de la recommandation du port du masque pour les personnes entièrement vaccinées (environ 35% de la population) a pris par surprise les responsables locaux, les experts et les entreprises, provoquant vendredi de vifs débats et une certaine confusion dans le pays.

Des réouvertures en Europe. Forts de résultats jugés encourageants par leurs gouvernements, plusieurs pays d'Europe rouvrent leurs économies affaiblies. Ainsi, la Grèce a levé vendredi toutes les restrictions à la circulation, après sept mois de confinement pour inaugurer une saison touristique très attendue. Seule condition désormais pour y voyager : être vacciné ou présenter un test négatif. En Pologne, les cafés et les restaurants pourront servir les clients sur les terrasses à partir de samedi. L'Italie a de son côté annoncé qu'elle levait à partir de dimanche la quarantaine de cinq jours pour les touristes européens. L'Angleterre se prépare elle aussi à franchir une étape majeure, avec la réouverture lundi des musées, hôtels et stades.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #COVID_19

23h00 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité.

La barre des 20 millions de personnes ayant reçu une première injection a été franchie, conformément aux objectifs du gouvernement, ont annoncé Emmanuel Macron et Jean Castex sur les réseaux sociaux.

22 000 personnes ont défilé dans l'Hexagone en soutien au peuple palestinien, dont 4 000 à Strasbourg et entre 2 500 et 5 000 à Paris, où le cortège était interdit. 44 personnes ont été interpellées dans la capitale, alors qu'un gendarme a été blessé.

La garde à vue de Valentin Marcone, suspecté du double meurtre dans une scierie des Cévennes cette semaine, a été prolongée de 24 heures. Le suspect, qui s'est rendu après plusieurs jours de traque, refuse d'être assisté par un avocat.

Le Clermont Foot se hisse pour la première fois de son histoire en Ligue 1 en décrochant la 2e place du championnat. A l'autre bout du classement, c'est Caen qui pousse un soupir de soulagement en se sauvant grâce à un penalty marqué à la dernière seconde.

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

22h36 : Les Seychelles, l'un des pays les plus vaccinés au monde, connaît un rebond épidémique. Les vaccins chinois et indien contre le Covid-19 sont ciblés. Reportage (ensoleillé tout de même) de France 2.




(FRANCE 2)

22h03 : A quelques jours de la réouverture des lieux de culture, les occupants du théâtre de l'Odéon, symbole de la contestation contre la réforme de l'assurance chômage, n'entendent pas quitter les lieux. "Au-delà du 19 mai, on veut maintenir une vraie occupation. On ne va pas rester dans une petite salle. On veut poursuivre les assemblées générales", affirme une des représentantes des artistes mobilisés.



(LOUISE MERESSE / SIPA)

21h32 : @HervéTlse Même les professionnels ne savent pas grand chose pour les premiers jours après le déconfinement (jugez plutôt avec ce sujet de France Inter de jeudi). Alors pour le mois de juillet... Pour le moment, si le plan du gouvernement n'est pas modifié, il paraît possible d'organiser une fête sans jauge, possiblement en intérieur, mais dans le le respect des fameux gestes barrières (ce qui obligerait à adapter le buffet pour le vin d'honneur par exemple), et pourquoi pas le port du masque sur le dancefloor :-/

21h30 : Bonjour FI, je n'arrive pas à savoir comment pourront se passer des festivités lors de mariage en juillet. Les tables en intérieur ? Les soirées dansantes festives ? Avec ou sans masques ? D'un côté tout semble être autorisé mais il est souvent indiqué "dans le respect des gestes barrières" ce qui, pour un évènement festif est assez contradictoire voir ingérable. Avez vous des informations précises sur la question. Merci à vous.

21h17 : @Tomi Tout à fait, ils se préparent (enfin) à rouvrir, avec en vedette les films qui ont vu leur carrière interrompue lors du deuxième confinement, en octobre dernier (si, si), notamment Adieu les cons. Rappelons que la jauge est pour l'instant fixée à 35% de la capacité de la salle, et pourrait augmenter à 65% trois semaines plus tard, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire.

21h15 : Bonjour ! Dans 4 jours aura lieu un déconfinement si je ne m'abuse. Les cinémas sont-ils concernés ? Cordialement :)

21h13 : Des contrôles de police ont été renforcés sur les bord du Gange dans l'Etat d'Uttar Pradesh. Les familles avaient pris l'habitude de balancer les cadavres de leurs proches dans le fleuve, faute d'avoir le droit de les incinérer, selon leurs croyances religieuses. Selon une enquête d'un journal local, près de 2 000 corps y ont été retrouvés, et encore 10 à 20 chaque jour cette semaine.

21h11 : La situation s'améliore en Inde, où le nombre de morts se stabilise autour des 4 000 par jour, tandis que le taux de positivité est passé sous les 20%. Le pays a reçu hier 4 000 respirateurs envoyés par l'Organisation mondiale de la santé, il faudra attendre quelques jours pour qu'ils soient opérationnels.

21h09 : Bonsoir le live ! A t'on des nouvelles d'Inde, du Népal et des pays limitrophe ? Est-ce que l'Europe poursuit ses opérations de soutien ? Merci pour tout ! Portez vous bien !

20h39 : @opanis Dans l'Orne, en une semaine, le taux d'incidence est en hausse, de 198 à 218, qui s'accompagne d'une légère hausse du taux d'occupation des lits en réanimation. Il faut voir si cela se confirme et s'il ne s'agit pas d'un accident statistique. Dans l'Yonne, c'est plus un faux plat montant (de 169 à 176 en une semaine), qui là aussi demande confirmation.

20h36 : Les chiffres d'incidence semble être en hause dans plusieurs département 61,89 ... est-ce inquiétant ?

20h16 : Silvio Berlusconi est sorti de l'hôpital, où il avait été admis cette semaine pour des complications liées à son infection au coronavirus l'an dernier.

20h13 : Des centaines de personnes, majoritairement sans masque alors qu'il est obligatoire dans la rue, se sont rassemblées cet après-midi dans le centre de Lisbonne pour protester contre les règles sanitaires pour lutter contre la propagation du coronavirus et défendre "les libertés individuelles".

20h02 : 20 heures ! On fait le point sur les principales actualités de ce samedi soir.

• La barre des 20 millions de personnes ayant reçu une première injection a été franchie, conformément aux objectifs du gouvernement, ont annoncé Emmanuel Macron et Jean Castex sur les réseaux sociaux.

22 000 personnes ont défilé dans l'Hexagone en soutien au peuple palestinien, dont 4 000 à Strasbourg et entre 2 500 et 3 500 à Paris, où le cortège était interdit. 44 personnes ont été interpellées dans la capitale, alors qu'un gendarme a été blessé.

La garde à vue de Valentin Marcone, suspecté du double meurtre dans une scierie des Cévennes cette semaine, a été prolongée de 24 heures. Le suspect, qui s'est rendu après plusieurs jours de traque, refuse d'être assisté par un avocat.

Coup d'envoi de la 38e et dernière journée de Ligue 2, avec à la clé la possible montée de Clermont et Caen, ancien grand nom de L1, qui lutte pour ne pas descendre en National.

19h52 : @Jérôme Le risque de prendre une amende de 135 euros par personne présente dans le véhicule. Aucune tolérance n'a été promise par les autorités. Et c'est seulement mercredi prochain que le couvre-feu passe à 21 heures. Dura lex, sed lex.

19h51 : Bonsoir Pierre, quel risque si nous rentrons de week-end vers la région parisienne après 19h demain ? Merci !

19h50 : "On va malheureusement avoir un virus qui, probablement sur la planète, sera endémique en quelque sorte, sauf si l'on fait un programme mondial pour l'éradiquer, comme on a pu le faire avec la poliomyélite. On n'en est pas là. Donc, ça veut dire qu'il faudra probablement des rappels, faire des boosters d'immunité une fois ou deux fois par an, et cela régulièrement. Il faut apprendre à vivre avec ça."

Retrouvez son interview en intégralité en cliquant ici.

19h39 : "Le million, le million, le million", comme on disait sur un plateau télé dans les années 90. Selon les chiffres de la Direction générale de la Santé, 20 086 792 personnes ont reçu au moins une injection (soit 30% de la population totale) et 8 805 345 personnes ont reçu deux injections (soit 13,1% de la population totale et 16,8% de la population majeure), selon des données encore provisoires.

19h25 : Un journaliste du Parisien brosse le portrait-robot des 20 millions de Français qui ont reçu au moins une dose du vaccin.

19h20 : Et du côté de la vaccination, on progresse aussi : 9,35 millions de personnes sont totalement vaccinées (13.9 % de la population), et 19,8 millions de personnes ont reçu au moins une dose (soit 29.4 % de la population). Notez que les chiffres sont donnés avec un délai de 24 heures, c'est pour ça que la barre des 20 millions n'est pas encore franchie selon les chiffres publiés ce soir par la DGS.

19h18 : On compte 178 nouveaux décès lors des dernières 24 heures, ce qui porte le total (hôpital et Ehpad cumulés) à 107 535 morts.

19h17 : Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptent désormais 4 271 malades du Covid, dont 134 nouvelles admissions en 24 heures, contre 4 352 vendredi et plus de 5 000 samedi dernier.

19h16 : La courbe du taux d'incidence continue de baisser à peu près au même rythme, mais rappelons qu'il y a eu moins de tests ces derniers jours, pont de l'Ascension oblige.

19h15 : Les chiffres du jour de la pandémie de Covid-19 en France sont tombés : 15 685 nouveaux cas ont été remontés sur les dernières 24 heures. Soit 13 697 cas par jour en moyenne sur les 7 derniers jours (mais attention, pont de l'Ascension oblige, la baisse a sans doute été accentuée).

19h10 : J'ai pu me faire vacciner à 22ans car je suis bénévole en centre de vaccination. Et je vous confirme, pour voire en temps réel le site doctolib, que les créneaux pour le lendemain qu'on ajoute dans notre centre ne tiennent pas plus de 10 sec.

19h10 : Après avoir créé 456789 alertes Chronodoses pour à peu près tous les centres de vaccination en IdF et passé une soirée et une matinée à cliquer toutes les 3 secondes sur Doctolib, Keldoc et Maiia, j'ai fini par tenter la bonne vieille méthode du téléphone. Et devinez quoi ? En appelant le 0800 009 110 j'ai trouvé une Chronodose ! Bref j'ai très mal au bras mais j'ai reçu ma 1er dose de Moderna hier ! Il serait bon de rappeler à tous l'existence de ce numéro ! Merci FranceInfo !!!

19h10 : On continue de parler de la course au créneau pour les moins de 50 ans dans les commentaires. Et mine de rien, certaines méthodes un peu archaïques fonctionnent toujours (à quand un 3615VACCIN ou des demandes de créneau par fax ?).

19h04 : Sans parler du fait que le coronavirus va finir par atteindre certaines zones peu touchées jusque là. "L’Occident était débordé l’an dernier, alors que le virus était moins virulent, il n'y avait pas de variants, rappelle Jonathan Roux. Ce sont des territoires qui n’ont pas été aussi fortement touchés que l’Occident lors de la première vague." Le spécialiste craint également l'arrivée du virus en Afrique, un continent qui sera probablement "l'un des derniers à accéder à la vaccination".

19h03 : Vous pensiez qu'on avait fait le plus dur face à la pandémie et que les vaccins nous promettaient des lendemains qui chantent ? Lisez cet article de l'amie Marianne Chenou pour déchanter : selon les experts de l'OMS, 2021 sera pire que 2020, notamment en raison des variants et de la mauvaise répartition des vaccins entre les pays du monde. Et bon week-end hein !



(CENG SHOU YI / NURPHOTO / AFP)

19h10 : Pendant ce temps, au Japon (où j'habite), on commence à vacciner les personnes âgées après avoir vacciné une partie des soignants. On en est à 2% de la population à peu près, alors que le quatrième pic vient d'égaler le troisième (contaminations par jour, lissé sur 7 jours), que les capacités d'accueil (plutôt faibles) sont dépassées et que des voix se lèvent contre la tenue des JO à cause des risques d'accroître les problèmes. C'était bien parti pourtant, et on est toujours loin au total des chiffres français, mais le gouvernement japonais a complètement raté la campagne de vaccination (et pourrait le payer dans les urnes, d'ailleurs)

18h51 : Témoignage intéressant de @Kyotojin qui nous parle de la campagne de vaccination vue du Japon, où ça ne décolle guère.

19h06 : Je confirme cette insupportable sensation de course à l'échalote sur Doctolib pour trouver un créneau. Et pourtant je suis dans le 78, à 8 km de Rambouillet. Un créneau s'affiche a Percy, le temps d'un clic...plus rien. Cela me donne une désagréable sensation de chacun pour soi un peu puante. Et surtout celle d'un gros coup de com' sans aucune préparation derrière.

18h39 : Personnellement, j'ai appris via votre article sur les troubles psy listés comme comorbidités que je pouvais aller me faire vacciner. J'ai trouvé un créneau à deux pas de chez moi cette semaine et j'ai reçu ma première dose sans scrupule malgré mes 33 ans. On ne m'a rien demandé si ce n'est le traitement que je prenais. Merci ! 🙏🏻

19h05 : Personnellement, j'ai 22 ans et j'ai été vacciné grâce à l'IMC mais je pense surtout que c'est le fait d'habiter dans une grande ville (Orléans) qui m'a permis d'avoir ma première dose la semaine dernière et mon second rendez-vous en juin. Si j'avais résidé en zone rurale comme mes parents je ne pense pas que ça aurait été aussi rapide.

18h40 : Vous continuez de nous faire part des circonstances de votre vaccination (ou de votre échec à trouver un créneau) dans les commentaires.

18h23 : Eh oui, les zones rurales... Je viens tout juste d'arriver à m'inscrire dans le centre de la ville à 15 km, pour... dans un mois (première injection, la deuxième en plein juillet). Même pas possible l'AstraZeneca (je n'avais rien contre), vu que dans mon bourg, aucun médecin, aucun pharmacien ne pique. De toutes façons, apparemment n'importe qui peut s'inscrire via Doctolib (il suffit de prétendre qu'on a plus de tel âge, ce qui était mon cas). Il aurait fallu que l'Assurance-maladie prenne tout en charge dès le début.

18h22 : Galère pour se faire vacciner. Nous ne sommes pas prioritaires avec mon épouse. Après avoir bataillé 1 h, elle a décroché un rdv demain. Moi par 2 fois j'ai eu le RDV mais le temps de saisir le code de sécurité, ce n'était plus disponible. Faut vraiment être motivé.

18h22 : Bon, vous êtes également nombreux à me faire part de la galère pour vous faire vacciner, quand vous faites partie des catégories qui doivent attendre la dernière minute pour saisir un hypothétique rendez-vous vacant, ou dans des zones peu couvertes.

18h11 : @Marc C'est vrai, une partie de la classe politique française, dont Olivier Véran, étaient échaudés par le souvenir cuisant du flop des vaccinodromes contre la grippe H1N1, il y a une dizaine d'années. Le gouvernement a changé son fusil d'épaule depuis. Insérez ici un adage sur les imbéciles et les changements d'avis :-)

18h11 : Merci aux vaccinodromes! Mais n’est-ce pas notre ministre de la Santé qui n’en voulait pas???

18h11 : bonsoir. Je fais partie des 20 millions de vaccinés. Mieux j'ai eu les deux doses :) merci à tous ceux qui ont permis cela

18h11 : Mon tout petit témoignage : je vis en province dans une commune de 2 000 âmes assez coupée de tout. Le charme de la campagne quoi 🤷‍♀️. Impossible pour les personnes comme moi, jeune senior avec comorbidités de se faire vacciner dans un des centres à +/-50 kms avec les vaccins ARN.m. Devant nos désarrois, c'est la mairie de ma commune qui a pris les choses en main en faisant une liste des personnes prioritaires et a réservé les créneaux horaires via internet en fonction de nos disponibilités. 🤗J'ai enfin reçu ma première dose de vaccin ARN.m jeudi dernier. Mon soulagement est immense et j'attends le rappel pour mi-juin 👌! Autant vous dire que je suis particulièrement reconnaissante à mes élus locaux récemment en poste et au personnel de la mairie d'avoir réussi à résoudre cet énorme problème que nous rencontrions pour nous faire vacciner depuis que les vaccins ARN.m étaient disponibles. Merci à ma petite commune perdue au milieu de ces marais où viennent nicher les oiseaux migrateurs pour notre plus grand ravissement. 👏👏👏👏👏👏👏👏👏👏😊

18h15 : Vous êtes nombreux à nous raconter comment vous avez été vaccinés (et pour cause, j'espère qu'une fraction des 20 millions de personnes à avoir reçu une injection nous lisent !).

18h14 : 18 heures ! Faisons le point sur l'actualité de ce samedi soir.

La barre des 20 millions de personnes ayant reçu une première injection a été franchie, conformément aux objectifs du gouvernement, ont annoncé Emmanuel Macron et Jean Castex sur les réseaux sociaux.

• Des heurts ont éclaté dans le nord de Paris dans le cadre de la manifestation interdite de soutien aux Palestiniens. Une partie des manifestants a réussi à se rassembler place de la République. Suivez notre direct.

La garde à vue de Valentin Marcone, suspecté du double meurtre dans une scierie des Cévennes cette semaine, a été prolongée de 24 heures. Le suspect, qui s'est rendu après plusieurs jours de traque, refuse d'être assisté par un avocat.

Cocorico sur le Giro. Le Français Victor Lafay remporte la 8e étape du Tour d'Italie, sa première grande victoire sur le circuit professionnel. Retour sur son exploit ici.

17h59 : A moins que vous ne fassiez partie des Français de moins de 55 ans vaccinés par AstraZeneca avant que ce vaccin ne soit réservé aux plus âgés, non, ce n'est théoriquement pas possible. Notez que des études sur l'opportunité de combiner deux vaccins (par exemple AstraZeneca ou Janssen avec des vaccins à ARN messager) sont en cours, mais qu'on n'a pas encore de résultats probants à ce sujet.

17h54 : Bonjour Pierre, j’aimerais savoir s’il est possible de recevoir une première dose d’un vaccin et recevoir la deuxième dose d’un autre vaccin ? Merci et bonne fin d’après-midi

18h03 : @Arythmétique Attention, le rythme de vaccination a franchi un cap récemment avec des vaccins disponibles en quantité (notamment grâce à Pfizer, qui livre plus que prévu) et grâce au déploiement de nombreuses structures pour vacciner (les fameux vaccinodromes, les médecins de villes, les pharmacies etc.). Regardez la courbe de notre tableau de bord, ça évoque plus le col du Tourmalet que les faux plats montants de Belgique, avec 300 000 injections par jour en moyenne glissante sur les sept derniers jours, malgré le pont de l'Ascension.

18h04 : 20 millions de personnes primo-injectées en France mi-mai après cinq mois. Ceci signifie 133 000 personnes vaccinées par jour. A ce rythme-là, c'est fin octobre qu'on aura 2/3 des 66 millions primo-injectés. Est-ce que vous mesurez l'effort à faire en France? On est loin d'être sur le bon rythme pour 50% de la population complètement (2 injections) vaccinée à la fin de l'année civile.