Déconfinement : il y aura bien un vote sur le traçage numérique à l'Assemblée nationale

L'application StopCovid qui doit être utilisée dans le cadre du déconfinement fait débat, notamment sur la question de la vie privée.

L\'assemblée nationale (illustration).
L'assemblée nationale (illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)

Il y aura bien un vote sur le traçage numérique à l'issue du débat souhaité par le Premier ministre et prévu à l'Assemblée nationale le 28 avril, a appris franceinfo de sources parlementaires mardi 21 avril. Le traçage doit être utilisé pour l'application StopCovid dans le cadre du déconfinement pour permettre d'"identifier les chaînes de transmission" sur "la base du volontariat" et ainsi retracer grâce à la technologie bluetooth les déplacements des personnes malades du Covid-19

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

La décision a été actée à la conférence des présidents des groupes parlementaires mardi matin.

Lundi, tous les partis d'opposition s'étaient positionnés en faveur d'un débat. L'application fait notamment débat concernant le droit à la vie privée et les libertés individuelles. "'Il faut veiller à concilier la recherche de l'efficacité sanitaire dont une application de suivi individualisé des personnes peut être une des mesures d'une réponse sanitaire plus globale, et en même temps, il faut protéger la vie privée des Français ce qui est le rôle de la Cnil", avait rappelé le 7 avril sur franceinfo la présidente de la commission, Marie-Laure Denis"Non au moindre grignotage de liberté", avait alerté de son côté l'ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira.