Covid-19 : quand les établissements privés viennent à la rescousse des hôpitaux publics

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : quand les établissements privés viennent à la rescousse des hôpitaux publics
France 2
Article rédigé par
K. Adda-Rezig, G. Messina, J. Pires - France 2
France Télévisions

Depuis le début de la crise sanitaire, les hôpitaux publics n'hésitent plus à passer des partenariats avec le privé. Exemple dans le Val-de-Marne.

A l'hôpital Sainte-Camille, situé à Bry-sur-Marne (Seine-et-Marne), les services de soin sont saturés et il est impossible de maintenir toutes les opérations. Le personnel soignant est débordé par les cas de Covid-19. Le service de réanimation atteint 130 % de ses capacités et les patients continuent d'arriver en affluence. Les brancards doivent même stationner dans des box à l'accueil, faute de place.

Pas d'honoraires supplémentaires

"On a dépassé nos capacités autorisées depuis déjà plusieurs semaines. On est sur une organisation très fragile", explique Julie Chastres, directrice générale de l'hôpital Sainte-Camille. Alors, pour éviter la déprogrammation de certaines opérations, un partenariat a été noué avec la clinique privée du même département. Un coup de main essentiel. Depuis la mise en place du dispositif en octobre dernier, 15 patients de l'hôpital ont pu être opérés dans la clinique privée, sans payer d'honoraires supplémentaires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.