Violences : quand les braqueurs ciblent les footballeurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Violences : quand les braqueurs ciblent les footballeurs
France 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, M. Petijean, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Les familles de deux grands joueurs du Paris Saint-Germain, Angel Di Maria et Marquinhos, ont été cambriolées dimanche 14 mars. Les agressions de footballeurs sont de plus en plus nombreuses. Reportage pour le JT du 20 Heures de France 2, samedi 20 mars. 

Dimanche 14 mars, les familles d'Angel Di Maria et de Marquinhos, deux joueurs du club de football du Paris Saint-Germain, ont été cambriolées en plein match. En 2019, deux joueurs d'Arsenal étaient braqués à Londres pour leurs montres de luxe. L'été dernier, c'était au tour de Franck Ribéry de recevoir une "visite" dans son appartement italien. Tous ces exemples montrent que les footballeurs sont dans le viseur des malfrats.

Un ancien joueur raconte sa violente agression

L'ancien joueur Florent Balmont a pris sa retraite l'été dernier. Jusqu'ici, il avait peu parlé de son agression. A l'époque, il jouait à Lille (Nord). La veille d'un match, il est réveillé brutalement. "A cinq heures du matin, je dormais profondément et on a entendu un grand boum. Trois personnes sont rentrées avec des pistolets, des fusils. Le temps que je réfléchisse, ils étaient déjà dans la chambre et ils avaient mis ma femme au sol", raconte-t-il. Les cambrioleurs se sont emparés de la berline allemande du joueur, et lui ont mis un coup de crosse avant de s'enfuir.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.