Covid-19 : Agnès Buzyn attendue devant la Cour de justice de la République

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Covid-19 : Agnès Buzyn attendu devant la cour de justice de la République
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

L’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, est convoquée par la Cour de justice de la République, vendredi 10 septembre. Sa gestion de la crise sanitaire est en cause.

Agnès Buzyn était ministre de la Santé au début de la pandémie de Covid-19. Cette dernière est convoquée par la Cour de justice de la République afin de déterminer si elle a fait tout ce qui était en son pouvoir à l’époque. En janvier 2020, cette dernière s’était montrée très rassurante concernant le Covid-19. "Aujourd'hui, il n'y aucune indication à acheter des masques pour la population française. Et nous avons des dizaines de millions de masques en stock", déclarait Agnès Buzyn en janvier 2020, ou encore que "le risque d’importation de cas depuis Wuhan est modéré, il est maintenant pratiquement nul puisque la ville est isolée."

Une possible mise en examen

Cette dernière avait ensuite démissionné en février 2020 pour se consacrer à sa campagne pour la mairie de Paris. Elle a également été auditionnée par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale à l'été, où elle a répondu qu’elle avait alerté l’Elysée et Matignon sur le danger potentiel du Covid-19 très tôt. Après avoir reçu 14 000 plaintes, une enquête a été ouverte. Elle concerne l’ancienne ministre de la Santé, mais également son successeur, Olivier Véran, ainsi que le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon ou encore l'ex-Premier ministre, Edouard Philippe. A la suite de son audition, Agnès Buzyn sera placée sous le statut de témoin assisté ou mise en examen.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.