Coronavirus : les masques des Tricots Saint-James homologués par la direction générale de l'armement

Dès cette semaine, 3 000 masques des Tricots Saint-James vont pouvoir être livrés dans les hôpitaux et les Ehpad du Sud-Manche, explique France Bleu Cotentin.

Vitrine d\'une boutique de l\'entrperise Saint-James, basée dans la Manche.
Vitrine d'une boutique de l'entrperise Saint-James, basée dans la Manche. (SEBASTIEN JARRY / MAXPPP)

Le prototype de masque lavable de l'entreprise textile manchoise les Tricots Saint-James a été homologué par la direction générale de l'armement, rapporte ce mercredi France Bleu Cotentin. L’annonce provient du groupe hospitalier Mont Saint-Michel dans un communiqué. Dès cette semaine, près de 3 000 de ces masques Tricots Saint-James seront livrés dans les hôpitaux et les Ehpad du Sud-Manche. Ces modèles permettront d'équiper "les professionnels les moins exposés", notamment les services administratifs ou techniques de support, et de "libérer ainsi les masques offrant la plus grande protection pour les soignants en première ligne", précise le groupe hospitalier Mont Saint-Michel.

>> Suivez les dernières actualités sur l'évolution du coronavirus dans notre direct

Le prototype a été conçu par une équipe réduite dès la première semaine de confinement. Les Tricots Saint-James ont ensuite lancé le 23 mars un appel aux volontaires parmi ses 300 salariés à rejoindre les ateliers, en étant rémunérés comme d'habitude.

Des premiers masques ont déjà été livrés à Granville chez un industriel pharmaceutique afin de permettre la production de modèle FFP2 pour les hôpitaux du Sud-Manche.