Coronavirus : les Tricots Saint James veulent produire des masques lavables à distribuer gratuitement aux soignants

Selon France Bleu Cotentin, le centre hospitalier de Grenoble a mis à disposition un cahier des charges à l'entreprise pour élaborer un masque en tissu conforme.

Article rédigé par
Avec France Bleu Cotentin - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les Tricots Saint James ont élaboré un prototype de masque lavable pour les personnels soignants dans le contexte de l'épidémie de coronavirus(capture écran). (FACEBOOK)

Les Tricots Saint James ont mis au point un prototype de masque conforme et lavable qui sera distribué aux personnels soignants pour les protéger de l’épidémie de coronavirus, rapporte France Bleu Cotentin jeudi 19 mars, car l’entreprise textile basée dans le sud du département de la Manche a "réfléchi à comment on pouvait être utiles" après avoir suspendu sa production le 16 mars en raison du confinement, explique son patron Luc Lesénécal.

Le prototype doit être homologué

Le centre hospitalier de Grenoble lui a mis à disposition un cahier des charges pour élaborer un masque en tissu conforme, avec deux couches de coton qui enserrent une couche molletonnée. Le prototype a été réalisé jeudi matin et doit maintenant être homologué.

Une fois l’homologation faite, les masques blancs avec des rayures rouges seront produits en plusieurs exemplaires par les salariés des Tricots Saint James - protégés par des masques en papier et des gants donnés par le groupe alimentaire Isigny Saint Mère - et distribués gratuitement aux personnels des "services médicaux support", précise Luc Lesénécal. Ces masques réutilisables ne sont pas destinés au personnel hospitalier en première ligne de l’épidémie.

Le patron des Tricots Saint James est aussi en contact avec le Parapluie de Cherbourg et l'entreprise Filt à Caen pour garantir un maillage territorial, explique France Bleu Cotentin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.