Coronavirus : les examens et concours de l'Education nationale prévus jusqu'au 5 avril sont reportés

L'épidémie de coronavirus a des conséquences directes pour les candidats aux différentes épreuves prévues les trois prochaines semaines.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiants passent l'épreuve de philosophie du baccalauréat, le 17 juin 2019 à Strasbourg (Bas-Rhin). (FREDERICK FLORIN / AFP)

Les examens nationaux et concours prévus jusqu'au 5 avril sont reportés en raison du coronavirus, annonce le ministère de l'Education nationale dans un communiqué, dimanche 15 mars. Dans le contexte de propagation de coronavirus, et "pour tenir compte des difficultés de transports et d’hébergement et dans le constant souci de ne pas léser les candidats", le ministère a décidé "du report des examens nationaux et des concours pour ces trois prochaines semaines."

Le calendrier de Parcoursup pas encore modifié

Cela concerne aussi bien les concours de l’enseignement supérieur (post-CPGE) que les concours de recrutement de l’Education nationale, précise le ministère. Des solutions seront trouvées au cas par cas (reports, aménagements...) et "une information spécifique et personnalisée sera apportée chaque candidat". Par ailleurs, les reprogrammations se feront "dans les délais les plus courts possibles en fonction de l’évolution de la situation".

Pour les concours prévus après le 5 avril, des solutions adaptées seront définies sur la base d’une instruction approfondie. Les modalités retenues seront portées à la connaissance des candidats sur une page internet dédiée. Quant aux concours postbac d’accès aux écoles, ils seront remplacés par des examens des dossiers, dans le calendrier de Parcoursup, qui "n’est pas modifié à ce stade".

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Décryptage. Coronavirus : à quoi correspond le stade 3 de l'épidémie annoncé par le directeur général de la Santé ?

• Synthèse. Fermeture des lieux recevant du public, déplacements limités... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe sur l'épidémie de coronavirus

• Reportage. Fermetures des restaurants, cafés et bars : "Je ne comprends pas cet affolement sur 24 heures", réagissent les professionnels

• Témoignage. "Le cœur y est, mais on ne s'embrasse pas" : les fêtes de famille chamboulées par le coronavirus

• VIDEO. Coronavirus : les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.