Fermeture des lieux recevant du public, déplacements limités... Ce qu'il faut retenir des annonces d'Edouard Philippe sur l'épidémie de coronavirus

Le Premier ministre a notamment annoncé la fermeture de tous les lieux "non indispensables à la vie du pays" et accueillant du public. Les Français sont également appelés à diminuer leurs déplacements, entre inter-urbains.

Le Premier ministre Edouard Philippe lors d\'une déclaration au ministère de la Santé, samedi 14 mars à Paris.
Le Premier ministre Edouard Philippe lors d'une déclaration au ministère de la Santé, samedi 14 mars à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

La France prend à son tour des mesures drastiques pour tenter d'endiguer l'épidémie de coronavirus. Le Premier ministre Edouard Philippe a notamment annoncé la fermeture dès minuit "des lieux recevant du public" et "non indispensables à la vie du pays", samedi 14 mars, lors d'une déclaration au ministère de la Santé. Il estime notamment qu'il n'y a pas "suffisamment de prise de conscience par les Françaises et les Français de l'importance de leur rôle face au virus".

>> Suivez la soirée du premier tour des municipales 2020 dans notre direct

C'est urgent, c'est maintenant qu'il faut changer de comportement.Edouard Philippe, Premier ministre

Les lieux "non indispensables" fermés à partir de minuit

Edouard Philippe a annoncé la fermeture dès minuit et "jusqu'à nouvel ordre" des lieux recevant du public "non indispensables à la vie du pays". Cela concerne notamment les restaurants, cafés, cinémas et discothèques. Les lieux de culte resteront ouverts mais "les rassemblements et les cérémonies devront être reportés". Les commerces sont également concernés par cette fermeture, à l'exception de ceux qui sont jugés "essentiels". Resteront ouverts les magasins et marchés alimentaires, les pharmacies, les stations-essence, les banques et les bureaux de tabac et de presse. Les services publics restent également ouverts. 

Les rassemblements doivent être limités au maximum

"Nous devons montrer plus de discipline dans l'application des mesures" de lutte contre la diffusion du virus, a déclaré Edouard Philippe. Il a appelé les Français à "éviter au maximum de se rassembler, limiter les réunions amicales et familiales, n'utiliser les transports en commun que pour aller au travail et seulement si la présence physique au travail est indispensable". Par ailleurs, il est demandé à tous les Français de ne sortir de chez soi que pour faire des "courses essentielles" ou un "peu d'exercice"

Par ailleurs, les transports urbains continueront de fonctionner mais Edouard Philippe appelle les Français "à diminuer leurs déplacements et en particulier à éviter les déplacements inter-urbains". Il précise que les opérateurs des transports publics "vont progressivement adapter leurs plans de transport en ce sens".

Le premier tour des élections municipales maintenu

Edouard Philippe affirme avoir sollicité de nouveau le Conseil scientifique compose de dix experts, qui lui a "confirmé que le premier tour [des municipales]  pouvait se dérouler demain", à condition de "respecter strictement les consignes de distanciation et de priorisation des personnes âgées et fragiles". Le Premier ministre a donc maintenu le scrutin. "Je sais que les Français démontreront à cette occasion leur calme, leur civisme et leur capacité à respecter les règles édictées pour leur sécurité".

La France passe au stade 3 de l'épidémie

Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, a par ailleurs annoncé que la France était désormais au stade 3 de l'épidémie : "Nous devons désormais tout faire pour retarder, pour ralentir, pour écrêter cette courbe épidémique". Avec treize décès et 838 cas confirmés supplémentaires en 24 heures, la France compte désormais 4 500 cas confirmés de contamination par le nouveau coronavirus, dont 91 mortels

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Décryptage. Coronavirus : le ministre Jean-Michel Blanquer et l'infectiologue Karine Lacombe ont répondu à vos questions sur l'épidémie et les écoles

• Synthèse. Rassemblements restreints, écoles et lieux culturels fermés : on fait le point sur les nouvelles mesures prises pour endiguer l'épidémie de coronavirus

• Reportage. "Je continue à faire la bise" : pourquoi tant de Français rechignent aux "gestes barrières" face au coronavirus

• Témoignage. "On fait comment maintenant ?" : la fermeture des crèches et des écoles à cause du coronavirus plonge les parents dans l'inquiétude

• VIDEO. Coronavirus : les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation