Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : les abonnements SNCF seront gratuits au mois d'avril

Les abonnés TGV et TGVmax se verront "offrir l'abonnement du mois d'avril", indique le groupe à franceinfo mardi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les quais de la gare de Lyon, à Paris, le 17 mars 2020. (QUENTIN DE GROEVE / HANS LUCAS / AFP)

La SNCF annonce, mardi 31 mars, des mesures commerciales pour ses abonnés, privés de trains et soumis au confinement général pour lutter contre l'épidémie de coronavirus. "Dans cette période inédite de confinement, la SNCF, consciente de cette 'démobilité' imposée, a décidé de prendre des mesures exceptionnelles pour ses clients abonnés", qui se verront "offrir l'abonnement du mois d'avril", indique le groupe à franceinfo, confirmant une information du Parisien.

>> Coronavirus : suivez en direct toutes les informations liées à la pandémie de Covid-19

Pour les abonnés "Mon forfait annuel" (TGV), l'abonnement du mois d'avril sera de 0 euro. Concernant les abonnements réglés au comptant, la SNCF précise que les abonnés seront informés des modalités de remboursement "par e-mail, à l'issue de la période de confinement". Pour les abonnés TGVmax, l'abonnement du mois d'avril sera également gratuit. "Le prochain prélèvement, prévu entre le 20 mars et le 19 avril 2020, sera par conséquent de 0 € au lieu de 79 €", indique le groupe ferroviaire.

S'agissant des abonnements TER, les conseils régionaux, autorités organisatrices, ont tous décidé des mesures similaires, selon nos informations. La SNCF confirme par ailleurs, comme annoncé le 9 mars, la gratuité des frais d'échange et de remboursement des TGV Inoui, Intercités et Ouigo, ainsi que les TER en correspondance.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Infographies. Voici les bons gestes à adopter quand on fait ses courses

• Eclairage. Coronavirus : Royaume-Uni, Pays-Bas, Suède… Comment les pays du nord de l'Europe font-ils face à l'épidémie ?

• Portrait. Coronavirus : Jérôme Salomon, ce médecin dans l'ombre devenu le visage de la lutte contre le Covid-19

• Témoignages. "Je ne panique pas, mais j'y pense" : Baptiste, étudiant dans un studio et employé d'un supermarché, raconte son confinement

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.