Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : 60 000 Français rapatriés sur les 130 000 bloqués à l'étranger

Le ministre des Affaires étrangères a expliqué multiplier les contacts avec ses homologues à travers le monde pour obtenir l'autorisation de faire atterrir des avions et ramener les touristes bloqués.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un avion Air France décolle de l'aéroport de Berlin (Allemagne), le 16 mars 2020.  (CHRISTOPH SOEDER / AFP)

"On s'occupe de tous les cas, tous les lieux. "La France a déjà organisé le retour de plus de 60 000 Français parmi les 130 000 bloqués à l'étranger par le Covid-19", a annoncé lundi 23 mars le ministre des Affaires étrangères. "Je pense qu'il nous faudra encore une bonne semaine" pour achever ces rapatriements, a ajouté Jean-Yves Le Drian.  Nombre de pays très touristiques, du Maroc au Pérou en passant par la République dominicaine, ont brutalement fermé leurs frontières ou suspendu leurs vols à destination de l'Europe, désormais au coeur de la pandémie de coronavirus, bloquant de nombreux étrangers sur place.

>> Suivez les dernières informations sur l'épidémie de coronavirus dans notre direct

"Dans leur très grande majorité, les situations de nos ressortissants qui sont en voyage nous sont connues et nous travaillons pour résoudre tous les problèmes", a assuré Jean-Yves Le Drian. Le ministre a expliqué multiplier les contacts avec ses homologues à travers le monde pour obtenir l'autorisation de faire atterrir des avions et ramener les touristes bloqués.

"C'est un travail acharné"

"C'est un travail acharné", a-t-il relevé, en se décrivant comme "ministre des Affaires étrangères et logisticien". "Je passe mon temps entre les compagnies aériennes et les ministres."

Plus de 140 vols - un "vrai pont aérien", selon le ministre - ont ainsi permis le retour de plus de 20 000 Français du Maroc. Plus de 10 000 ressortissants français ont aussi pu rentrer de Tunisie et d'Algérie.

Plus de 400 d'entre eux devraient rentrer mardi des Philippines où la situation s'avère compliquée car les vols intérieurs sont suspendus et les quelque 1 300 personnes concernées sont disséminées sur différentes îles.

Idem au Pérou d'où plus de 300 Français ont pu être ramenés dimanche mais où plusieurs centaines sont encore coincés dans des sites éloignés de Lima, la capitale, notamment à Cuzco qui abrite le célèbre site de Machu Picchu, et à Arequipa dans la Cordillère des Andes.

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Eclairage. Coronavirus : comment parler de la pandémie de Covid-19 avec un enfant ?

•Conseils. Coronavirus : comment faire l'école à la maison pendant le confinement ?

• Infographies. Cas confirmés, mortalité, localisation... L'évolution de l'épidémie en France et en Europe

Reportage. Qui aurait arrêté mon fils qui travaillait dehors sans symptômes ? Personne !": un petit village italien échappe à l'épidémie de coronavirus grâce à un dépistage massif

• VIDEO. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.