Tout est politique, France info

Tout est politique. Hommage à Arnaud Beltrame : "On ne peut pas se contenter de l'éternelle séquence d'hommages, extinction de la tour Eiffel, bougies", estime l'élue LR Alexandra Dublanche

Les invités de "Tout est politique" sont notamment revenus, mercredi, sur l'hommage national rendu aux Invalides au gendarme Arnaud Beltrame.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Alexandra Dublanche, vice-présidente Les Républicains de la région Île-de-France, était l\'invitée de \"Tout est politique\" mercredi 28 mars.
Alexandra Dublanche, vice-présidente Les Républicains de la région Île-de-France, était l'invitée de "Tout est politique" mercredi 28 mars. (FRANCEINFO)

Le ciel était lourd mercredi 28 mars sur Paris, tout comme l'ambiance lorsque le cercueil du colonel Beltrame a été déposé au centre de la cour d'honneur des Invalides. Parlementaires, gouvernement, représentants des corps constitués... Toute la France était rassemblée pour cet hommage de la nation au gendarme qui a donné sa vie pour prendre celle d'un otage lors des attaques terroristes dans l'Aude la semaine dernière.

L'extrait

franceinfo : Dans son discours durant la cérémonie, Emmanuel Macron a honoré "l'esprit de résistance" du gendarme, invoquant les noms du général de Gaulle et de Jeanne d'Arc. Vous-vous êtes retrouvée dans les propos du président de la République ? La réponse d'Alexandra Dublanche, vice-présidente Les Républicains de la région Île-de-France. 

Alexandra Dublanche : Bien sûr. Je ne vais pas rentrer dans des polémiques face à de tels drames. Après, ce que j'attends du président de la République, c'est que, maintenant qu'il a bien montré qu'il avait la posture d'un chef de guerre, qu'il passe désormais à l'acte pour faire en sorte que de tels actes ne se reproduisent pas. Parce que, quel est le constat aujourd'hui ? On a eu près de 250 morts dans des attaques terroristes depuis quelques années et plus de 800 blessés. Et chaque victime supplémentaire est un aveu d'échec. Et face à cela, je pense qu'il y a eu cinq lois depuis 2012, depuis que la gauche est au pouvoir. Ce n'est pas suffisant. C'est là où il faut reconnaître ses erreurs, avancer et prendre des actes vraiment forts. Je ne dis pas que c'est simple, mais je pense qu'on ne peut pas se contenter de beaux discours et de la séquence éternelle d'hommages, extinction de la tour Eiffel, bougies et puis ça recommence quelques mois plus tard. Ça, je pense que c'est tout à fait regrettable. 

Les invités

Alexandra Dublanche, vice-présidente Les Républicains de la région Ile-de-France

Sacha Houllié, député La République en marche de la 2e circonscription de la Vienne

Jean Lassalle, député non-inscrit de la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques

Sébastien chenu, député du Nord et porte-parole du Front national

Alexandra Dublanche, vice-présidente Les Républicains de la région Île-de-France, était l\'invitée de \"Tout est politique\" mercredi 28 mars.
Alexandra Dublanche, vice-présidente Les Républicains de la région Île-de-France, était l'invitée de "Tout est politique" mercredi 28 mars. (FRANCEINFO)