Législatives 2022 : l'union de la gauche (et la division du PS) résumée en moins d'une minute chrono

écouter

La France insoumise a conclu mercredi un accord avec le PS, après EELV et le PC. Mais cette union déplaît à certains socialistes. Dans cet épisode également, un point sur la politique zéro Covid en Chine, et une étude sur le cyberharcèlement des jeunes sportifs.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Parti socialiste rejoint l'accord historique de la gauche conclu entre la France insoumise, Europe Ecologie Les Verts et le Parti communiste pour les législatives 2022. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

L'événement politique de la journée, c'est l'élargissement de l'union de la gauche en vue des législatives. L’accord historique déjà passé entre les insoumis, les verts et les communistes, compte aussi depuis mercredi les socialistes. Cet accord doit être soumis jeudi à un vote du Conseil national du PS et certains socialistes, Stéphane Le Foll ou Bernard Cazeneuve, menacent de quitter le parti, représentant une ligne frondeuse chez les socialistes, qui juge inacceptable cette coalition autour du parti de Jean-Luc Mélenchon, propulsé Premier ministre en cas de victoire.

Politique zéro Covid en Chine : l'impasse du pouvoir

Trois employés d’un service mortuaire déplacent un brancard à Shanghai. Soudain, ils s’arrêtent et découvrent que la personne allongée dans le sac mortuaire est bien vivante. Cette vidéo a fait le tour d’internet. Elle est devenue le symbole de l’absurdité de la politique zéro Covid-19 en Chine. D’ailleurs, les restrictions se multiplient ces derniers jours à Pékin. Des zones sont considérées "à haut risque" : les transports en commun n’y passent plus et les habitants sont enfermés chez eux, nous raconte Sébastien Berriot, correspondant de franceinfo. Cette politique stricte repose sur de multiples enjeux pour le pouvoir chinois analyse Valérie Niquet, politologue spécialiste de la Chine, auteure de La Chine en 100 questions chez Tallandier.

Le fléau du cyberharcèlement chez les sportifs 

Insultes, menaces de mort ou de viol… Les sportifs amateurs et professionnels n’échappent pas au cyberharcèlement. C’est ce que montre l’enquête publiée par le Comité français du Fair Play, mercredi. Sur 1 850 jeunes sportifs interrogés 85% d’entre eux disent être familiers aux actes de cyberviolence. Emma Sarango, journaliste à la direction des sports de Radio France, nous explique les causes et conséquences de ce phénomène qui pousse des sportifs comme le joueur de tennis Andy Murray à quitter les réseaux sociaux.

Et puis, au "Quart d’Heure" on s’est rappelé de ces soirées entières passées devant la télé à chanter. Nikos Aliagas, Jenifer, Grégory Lemarchal, le château... Eh oui, on parle bien de la "Star Academy", la célèbre émission de télé réalité musicale. Diffusé de 2001 à 2008 sur TF1, le programme revient au printemps. Le casting est déjà lancé, pour ceux que ça intéresse….

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.