Le choix franceinfo:, France info

"L'erreur, c'est de penser que ce serait juste quelques illuminés" : la mouvance complotiste QAnon tisse sa toile en Europe en surfant sur la crise du Covid-19

Né aux États-Unis il y a trois ans dans les pas de Donald Trump, ce groupe de militants - convaincus qu'un grand complot pédophile mondial est à l'œuvre - est désormais présent sur les réseaux sociaux en France ou en Allemagne. Facebook a décidé d'agir.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un drapeau agité par des adeptes de la mouvance conspirationniste QAnon, à Los Angeles, en Californie (États-Unis), le 22 août 2020.
Un drapeau agité par des adeptes de la mouvance conspirationniste QAnon, à Los Angeles, en Californie (États-Unis), le 22 août 2020. (KYLE GRILLOT / AFP)

Donald Trump à peine rentré de l'hôpital, la campagne pour l'élection présidentielle a repris de plus belle aux États-Unis avec le débat des deux vice-présidents (Kamala Harris, côté Joe Biden, et Mike Pence, côté républicain). Moins attendu : Facebook a décidé, pour éviter la propagation des rumeurs, de supprimer tous les comptes Facebook et Instagram liés à la mouvance complotiste QAnon.

La théorie principale : un vaste complot pédophile

Derrière la lettre Q, se dissimulerait un informateur infiltré à la Maison Blanche et disposant de données ultraconfidentielles. Anon fait référence au terme "anonymes", les adeptes de Q qui s’emploient à relayer ses messages. Il s'agit de récits infondés, basés sur l’existence d’un gouvernement secret qui serait composé de personnalités politiques, médiatiques, de stars d’Hollywood. Selon les promoteurs de cette théorie, ces célébrités sont liées entre elles et font partie d’une vaste organisation pédophile.

Les premiers messages de Q ont été publiés il y a trois ans, dans les pas de Donald Trump. Depuis, la conspiration de Q a creusé son sillon, explique Benjamin Illy, reporter de franceinfo. Il couvre actuellement la campagne présidentielle et est notamment passé par l’Arizona à la rencontre des électeurs de Trump.

C'est assez frappant, d'un interlocuteur à l'autre, c'est toujours les mêmes arguments, toujours les mêmes éléments de langage, comme appris par cœur.

Benjamin Illy, envoyé spécial de franceinfo aux États-Unis

"Je me souviens de cette femme qui s'appelait Catherine, la cinquantaine, une habitante de la banlieue de Phoenix, cette fameuse banlieue où se trouve la base électorale de Donald Trump, raconte Benjamin Illy. Et tout de suite, elle m'a parlé du 'deep state', une théorie de l'État profond selon laquelle d'anciens membres de la CIA ou du FBI dupliqueraient, en coulisses, tous les gouvernements. Et selon elle, Donald Trump, est le sauveur. Il est arrivé pour sauver des enfants dans un trafic d'êtres humains, dit-elle. On est vraiment sur les fondamentaux de la théorie QAnon."

Une théorie embrassée désormais par plusieurs dizaines de candidats en lice pour les élections au Congrès ou à l'échelon local. L'une des plus médiatiques, c'est Marjorie Taylor Green, candidate républicaine à la Chambre des représentants en Géorgie, qui a même été invitée à la Maison-Blanche pour assister au discours d'investiture de Donald Trump à la fin du mois d'août. Il faut dire que cet été, le président, en conférence de presse, interrogé sur les partisans QAnon, a déclaré qu'il ne savait pas grand chose sur eux mais qu'ils avaient l'air de le soutenir, ce qu'il apprécie.

QAnon, très implanté sur les réseaux en France

Très implanté aux États-Unis, QAnon se déploie désormais chez nous, en Europe et de manière assez spectaculaire. Une constellation de forums de discussions, de sites web, de chaînes You tube est aussi consacrée à Q. On y parle de complot pédophile, on y pointe du doigt les élites, le système. "Aujourd'hui, on va aborder le sujet du trafic sexuel d'enfants. Ce n'est même pas le trafic sexuel d'enfants, en fait, on va aborder l'État profond en général, ceux qui sont tout là-haut, explique Léonard, animateur de la chaîne Youtube DeQodeur! à ses près de 80 000 abonnés. Ils sont malades, ils sont complètement malades. On parle littéralement de gens qui violent régulièrement des enfants qui utilisent les enfants comme des esclaves et qui sacrifient des enfants régulièrement."

>> Comment QAnon, cette mouvance conspirationniste américaine, s’est infiltrée en France.

Des heures et des heures de théorie déroutante, délirante sont ainsi disponibles sur internet, accessibles à tous. Le trafic d’enfants constituant le socle de la conspiration de la mouvance QAnon. À Londres par exemple, ses disciples sont persuadés que 200 000 enfants seraient actuellement cachés, séquestrés sous la capitale britannique. Phénomène encore plus avancé en Allemagne avec une politisation du mouvement. Tim Rissen ambulancier est un des adeptes allemands de Q. Voilà ce qu'il déclarait sur la gestion du Covid-19, dans le cortège d’un groupe néo nazi, au sein d’une manifestation anti-masque et anti-vaccin : "Il y a des choses qui me posent question".

Je viens de voir un film qui date de 1956 et qui parle d'une pandémie en 2020. Quand j'entends des choses comme ça, je me dis qu'il y a bien une théorie du complot.

Tim Rissen, adepte allemand de QAnon

à franceinfo

"Vous savez, il y a un plan à l'oeuvre aujourd'hui en Allemagne. C'est une plandémie, c'est à dire un plan parce que c'est comme ça en politique, assure Tim Rissen. Les choses se révèlent rétrospectivement comme un scénario, comme dans un film. Je me demande si derrière tout cela, il n'y a pas des connexions avec la 5G ou la 6G." 

La crise du coronavirus dope les conspirationnistes

Ces derniers mois, on assiste à l’explosion de ce type de raisonnement sur les réseaux sociaux, dans les manifestations, en réaction à la crise du Covid-19. Selon Chine Labbé, rédactrice en chef Europe du site Newsguard, qui lutte contre la désinformation, l’épidémie a littéralement dopé les théories du complot :"Parce qu'il y a eu beaucoup d'institutions qui se sont contredites [sur le Covid-19] et aussi parce qu'il y a eu des contradictions entre les institutions au niveau mondial, les gouvernements qui ne mettaient pas en place les mêmes mesures. Cela a nourri la défiance. L'erreur à ne pas commettre, c'est de penser que ce serait juste quelques illuminés.

Tout le monde est un peu susceptible et vulnérable à partager des contenus QAnon.

Chine Labbé, journaliste

à franceinfo

"Quand vous avez une théorie qui offre une réponse simple, c'est séducteur et tout le monde est un peu vulnérable à ça", conclut Chine Labbé. 

Une nouvelle tendance est apparue plus récemment au sein du mouvement QAnon : le QAnon Pastel incarné par des influenceurs [des personnes très suivies sur les réseaux sociaux] bien-être, mode, yoga. Ils ont fini par complètement basculer dans le complotisme et diffusent activement la propagande de Q, ce qui a donc conduit Facebook et Instagram, mercredi 7 octobre, à retirer ces comptes de leur réseau.   

Un drapeau agité par des adeptes de la mouvance conspirationniste QAnon, à Los Angeles, en Californie (États-Unis), le 22 août 2020.
Un drapeau agité par des adeptes de la mouvance conspirationniste QAnon, à Los Angeles, en Californie (États-Unis), le 22 août 2020. (KYLE GRILLOT / AFP)