Le billet sciences, France info

Le billet vert. Faut-il arrêter de manger de la viande ?

Le salon de l'agriculture ferme ses portes ce dimanche 1er mars à 19h, porte de Versailles à Paris. À l'heure où le coronavirus Covid-19 secoue la planète, et où l'hypothèse privilégiée est que cette maladie pourrait être d'origine animale, Louis Schweiter, de la Fondation droit animal, vient de publier un livre sur l'impact de notre consommation de viande. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Louis Schweiter (à gauche) préside depuis 2012 le conseil d\'administration de la LFDA, la fondation droit animal, Ethique et Sciences. Gérard Feldzer (à droite) présente le livre de Louis Schweiter, \"Faut-il arrêter de manger de la viande ?\". 
Louis Schweiter (à gauche) préside depuis 2012 le conseil d'administration de la LFDA, la fondation droit animal, Ethique et Sciences. Gérard Feldzer (à droite) présente le livre de Louis Schweiter, "Faut-il arrêter de manger de la viande ?".  (GERARD FELDZER / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Ce dimanche 1er mars le salon international de l’agriculture fermera ses portes à 19h, porte de Versailles à Paris. On peut notamment y déguster les viandes de nos terroirs, et à ce sujet nous avons rencontré Louis Schweitzer, président du conseil d'administration de la Fondation droit animal, éthique et sciences, il vient de sortir un livre sur l’impact de notre consommation de viande, intitulé : Faut-il arrêter de manger de la viande?  

Un problème d’élevage  

Louis Schweitzer, entre autres, ancien patron de Renault, petit-neveu du célèbre docteur Albert Schweitzer, Prix Nobel de la paix en 1952, vient de sortir un livre, Faut-il arrêter de manger de la viande ? dans Ça fait débat ! la nouvelle collection de livres Pour les nuls, aux éditions First. S’il n’est pas végétarien, à l’inverse de son grand-oncle, en tant que président de la fondation droit animal éthique et sciences, Louis Schweitzer se soucie du bien-être des animaux.   

Un million de poulets, qui ne voient jamais la lumière du jour, qui vivent 35 jours pour arriver à un abattoir intégré au bâtiment ... Est-ce qu’il y a un lien entre l’homme et le vivant, dans un tel système ?

Louis Schweitzer, fondation droit animal  

Avec sa fondation, il milite pour un étiquetage qui indique au consommateur les conditions de traitement des animaux. Encore faut-il encourager les éleveurs. "Un éleveur qui s’attache au bien-être de ses animaux, ça lui coûte plus cher qu’un éleveur industriel qui est indifférent au bien-être des animaux, et donc il faut l’aider" souligne-t-il. Albert Schweitzer disait : "Dans les abattoirs, ce n’est pas la méchanceté des hommes qui fait la souffrance animale, c’est la pression économique". 

La viande et notre santé  

Cette fondation pour le droit animal a par ailleurs édité une déclaration des droits de l’animal, reconnue par la communauté scientifique. Mais quand on pense à la viande, on parle également de la santé. On a connu la vache folle, et aujourd’hui le coronavirus Covid-19, dont l’origine serait, elle aussi, d’origine animale, (la source du Covid-19 serait la chauve-souris qui aurait transmis ce coronavirus au pangolin, recherché pour ses écailles, avant que celui-ci ne contamine l'homme). C’est ce qu’on appelle les zoonoses, les maladies infectieuses des animaux, qui peuvent être transmises à l'homme. La plus tristement célèbre est la rage, dont les causes sont aussi dues à l’élevage industriel et à l’alimentation des animaux.  

Éviter le gaspillage, respecter une alimentation équilibrée quel que soit votre choix en matière de viande, aller vers la proximité, c’est important.

Louis Schweitzer

La viande aux hormones, le veau nourri d’antibiotiques, le poulet nourri aux produits antibiotiques de croissance, c’est mauvais et interdit en France, encore faut-il que les règles sanitaires soient respectées, notamment pour les produits importés, d’où l’importance de l’étiquetage obligatoire.

Le billet vert. Ecoutez ici l'entretien intégral avec Louis Schweitzer sur son livre "Faut-il arrêter de manger de la viande" ?

Louis Schweiter (à gauche) préside depuis 2012 le conseil d\'administration de la LFDA, la fondation droit animal, Ethique et Sciences. Gérard Feldzer (à droite) présente le livre de Louis Schweiter, \"Faut-il arrêter de manger de la viande ?\". 
Louis Schweiter (à gauche) préside depuis 2012 le conseil d'administration de la LFDA, la fondation droit animal, Ethique et Sciences. Gérard Feldzer (à droite) présente le livre de Louis Schweiter, "Faut-il arrêter de manger de la viande ?".  (GERARD FELDZER / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)