franceinfo junior , France info

franceinfo junior. Que deviennent les déchets nucléaires ?

Alors que le projet d'enfouissement de Bure avive les tensions, des écoliers posent leurs questions sur les déchets nucléaires, au micro de franceinfo junior.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des sacs faiblement radioactifs dans les locaux de traitement des déchets nucléaires de Pierrelatte (Drôme).
Des sacs faiblement radioactifs dans les locaux de traitement des déchets nucléaires de Pierrelatte (Drôme). (CELINE JANDAURECK / CEA)

Des affrontements ont lieu samedi 3 mars entre les forces de l'ordre et des militants anti-nucléaires, opposés au projet d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure (Meuse). Dimanche 4 mars, de nouveaux affrontements ont eu lieu, conduisant à des interpellations, rappelle France 3. Le 22 février dernier, des gendarmes avaient évacué une quarantaine d'opposants au projet.

► En quoi consiste le projet d'enfouissement de Bure ?

Pour protester, ces opposants avaient installé une ZAD (zone à défendre) au bois Lejuc, sur le site qui doit accueillir le projet d'enfouissement à 500 mètres sous terre des déchets nucléaires radioactifs. Au total, environ 80 000 m3 de déchets attendent d'être enterrés dans ces galeries. Depuis près de 20 ans, ce projet fait polémique, comme le rappelle cet article de notre rédaction.

"Est-ce que ça pollue la planète ? Combien de temps un déchet nucléaire met-il pour disparaître?"

Au micro de franceinfo junior, trois élèves de CM2 posent leurs questions sur ce sujet. Pour leur répondre, Yves Marignac, expert indépendant et directeur de Wise-Paris, une structure d'expertise et de conseil sur l'énergie et sur le nucléaire.

Jouneïd, Thomas et Ilyès 10 ans
Jouneïd, Thomas et Ilyès 10 ans (RADIO FRANCE / ESTELLE FAURE)

À réécouter sur franceinfo junior ►►►

► Cinéma : à quoi ça sert les Oscars ?

► Mardi, des élèves ont posé des questions sur les voitures du futur

Des sacs faiblement radioactifs dans les locaux de traitement des déchets nucléaires de Pierrelatte (Drôme).
Des sacs faiblement radioactifs dans les locaux de traitement des déchets nucléaires de Pierrelatte (Drôme). (CELINE JANDAURECK / CEA)