VIDEO. Nucléaire : en quoi consiste le projet d'enfouissement de déchets radioactifs de Bure ?

Nicolas Chateauneuf revient sur le projet d'enfouissement de déchets radioactifs prévu à Bure, dans la Meuse.

France 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le site de Bure, dans la Meuse, accueillera un centre d'enfouissement de déchets nucléaires dans les prochaines années. Plusieurs centaines de kilomètres de tunnel seront creusés à 500 mètres sous terre. À l'aide de son studio virtuel, Nicolas Chateauneuf revient en détail sur ce projet. "Ces longues galeries sont censées durer des centaines de milliers d'années, temps pour les déchets de perdre leur radioactivité. Nous sommes à 500 mètres sous le plateau de Bure (Meuse), les tunnels ont été creusés à cet endroit, car tout autour se trouve de l'argile imperméable", explique-t-il.

Cent ans avant la fermeture définitive

Le journaliste ajoute : "Si le calendrier est tenu, le site devrait ouvrir en 2030. Pendant cent ans, les colis de déchets nucléaires arriveront par milliers. À l'intérieur des plus dangereux d'entre eux, il y aura des déchets semblables à du verre noir hautement radioactif. Le danger est tel que toutes les opérations seront robotisées. Les colis seront glissés dans des alvéoles qui seront toutes fermées en 2130."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un opposant au projet d\'enfouissement de déchets nucléaires, à Bure (Meuse), le 14 août 2016.
Un opposant au projet d'enfouissement de déchets nucléaires, à Bure (Meuse), le 14 août 2016. (AFP)