8h30 franceinfo, France info

Port obligatoire du masque, plan de relance, rentrée sociale... Le "8h30 franceinfo" de Philippe Martinez

Philippe Martinez, le secrétaire général de la CGT était l'invité du "8h30 franceinfo", mardi 25 août 2020.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Philippe Martinez invité de franceinfo.
Philippe Martinez invité de franceinfo. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCEINFO)

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était l'invité du "8h30 franceinfo", mercredi 26 août 2020. Masque obligatoire, plan de relance, emploi et rentrée sociale... Il répond aux question de Marc Fauvelle et Jean-François Achilli.

"Le masque devrait être gratuit à l'école et dans les entreprises"

Pour Philippe Martinez, le masque doit être gratuit là où il est obligatoire, dans les écoles et les entreprises. Il doit y en avoir un nombre suffisant, notamment dans les entreprises où les salariés travaillent dans des milieux humides où l'efficacité du masque décroît plus rapidement, a-t-il ajouté.

Le syndicaliste milite aussi pour aménager plus de temps de pause, estimant que le port du masque est une contrainte. Enfin, il pense qu'un salarié peut exercer son droit de retrait si son employeur ne lui en procure pas : "Pas de masque, pas de travail, la santé d'abord", déclare-t-il.

Le plan de relance est "un plan de continuité"

Alors que le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé sur France Inter que le plan de relance économique sera présenté le 3 septembre, Philippe Martinez estime que c'est un "plan de continuité", avec "des mesures qui existent déjà". Le secrétaire général de la CGT appelle de son côté à un "plan de rupture", "on a besoin de contrôler les aides qu'on donne aux entreprises".

Le patron du Medef "nie la réalité"

Philippe Martinez estime que Geoffroy Roux de Bézieux, "nie la réalité" en se disant optimiste et ne pas croire à une vague de plans sociaux et de licenciements. Selon le représentant du patronat, dans Le Figaro, la crise du coronavirus ne causera "que 50 000 suppression de postes""La vague de licenciements, on l'a déjà vue, explique Philippe Martinez. Il y avait 600 à 700 000 chômeurs en plus avant l'été. Ce sont tous les emplois précaires, les CDD, les intérimaires, ce sont tous ces précaires les plus fragiles sur le marché de l'emploi. Donc les chômeurs en plus existent", déplore le syndicaliste.

Appel à la grève le 17 septembre

"La CGT appelle à une journée d'action et de grève le 17 septembre dans l'ensemble des secteurs", confirme son secrétaire général. Il plaide pour "une augmentation du Smic", "la réduction du temps de travail", des "investissements à faire". Selon Philippe Martinez, il faut aussi renoncer à la réforme de l'assurance-chômage et à celle des retraites. Autant de mots d'ordre pour la première journée d'action de la rentrée.

Retrouvez l'intégralité du "8h30 franceinfo" du mercredi 26 août 2020 :

Philippe Martinez invité de franceinfo.
Philippe Martinez invité de franceinfo. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / FRANCEINFO)